Affiche Nymphomaniac : Volume 1

Critiques de Nymphomaniac : Volume 1

Film de (2013)

Soudain, le vide

Si l'on cherche un jour, quand le modèle de la psychanalyse sera reconnu comme obsolète, un exemple d'analyse grotesque, on le trouvera dans Nymphomaniac plus encore que dans Antichrist : toutes les interprétations exposées successivement par Seligman (Stellan Skarsgard) sont fumeuses, elles ne parviennent pas à expliquer la vie sexuelle de Joe (Charlotte Gainsbourg), qui, entre deux récits,... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

20 3
Avatar chester_d
10
chester_d ·

Du Lars ou du cochon ?

On reste en général circonspect quant à la motivation profonde d’un créateur, une fois l’œuvre rendue publique. Mieux, pour les meilleures d’entre elles, il arrive souvent que l’on ait pas la moindre idée du moteur intime de son auteur, plusieurs décennies après. On ne m’ôtera pas de l’idée qu’en l’espèce, le déclencheur de ce Nymphomaniac: volume 1 est d’une simplicité telle que toute part de... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

80 53
Avatar guyness
4
guyness ·

Not everything is black and white

Nymphomaniac fait parti de ces quelques films sur lesquels tout le monde a déjà un avis avant même de l'avoir vu (je ne déroge pas à la règle et j'avoue volontiers que j'étais pour défendre le projet.) Nymphomaniac est pourtant un film fonctionnant quasi uniquement sur le contraste et la nuance. Ainsi, Lars von Trier remet à leur place d'une manière très élégante et gentleman tout ceux qui... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

10 1
Avatar Quentin Rybczak
9
Quentin Rybczak ·

Pas pleinement assumer ses fantasmes en les ensevelissant sous le vide de l'intellectualisme !!!

Eh oui, le fantasme de l'homme serait de vivre dans un monde où les femmes seraient des nymphomanes en puissance qui feraient l'amour avec dix mecs différents minimum par jour. Il y a pas de honte à avoir d'une manière brute ce fantasme. Donc c'était pas la peine de la part de Lars Von Trier d'essayer d'en quelque sorte de cacher ceci en intellectualisant cela à coup de mathématiques, de... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

6 1
Avatar Plume231
4
Plume231 ·

La Boîte de Pandore

NYMPH()MANIAC VOL:1 DIRECTOR'S CUT Et voilà, c'est fait, j'ai vu le fameux "porno" de Lars Von Trier, à peu près deux ans que je l'attend, depuis la sortie des affiches orgasmiques qui ont fait le buzz, de toute façon le film en lui même fut un buzz. Et moi je l'attendait comme un dingue, ceux qui me connaisse et ont parlé avec moi à travers ce site ou d'autres durant ces dernières années... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

11 9
Avatar мс³
10
мс³ ·

Comment j'ai été pêchée par Lars von Trier...

L'un des plus grand film de ma vie entière! Vos sens seront pris au piège dans la rivière de Lars Von Trier. Tel un pêcheur et moi le poisson, je m'y suis fait prendre. Un film qui transpire la perfection. Savoureux mélange entre drame, érotisme, arrosés d'une pointe d'humour, chose rare chez Trier. Un casting qui vaut le détour, de très beaux plans bien fait... bon dieu de superbes plans.... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

11 10
Avatar Jumme  Amordiae
10
Jumme Amordiae ·

Du très grand, du jamais vu: énorme soulagement

Et voilà. J'ai vu Nymphomaniac - Volume 1. Je suis franchement triste de voir ces trop nombreuses critiques assassines à propos du nouveau monument de Lars von Trier. Déjà, Nymphomaniac ne ressemble à aucun autre de ses films. Tout, absolument tout est très différent de ce qu'on a pu voir jusqu'à présent dans sa filmographie. Même si l'on y retrouve un peu de la richesse d'analyse et de l'ironie... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

13 8
Avatar HugoLRD
10
HugoLRD ·

Nymphomaniac volume 1

L’addiction sexuelle est un thème en vogue au cinéma dernièrement. Après le très sombre et non moins magnifique Shame de Steeve McQueen, et après Don Jon de JGL sous couvert d’un ton s’étirant plus vers la romcom, c’est au tour de Lars Von Trier de vouloir s’employer à raconter la vie d’une femme qui se confronte à elle-même et à sa nymphomanie. Charlotte Gainsbourg, à terre, le visage... Lire la critique de Nymphomaniac : Volume 1

11 3
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

"Il n'y a pas de rapport sexuel" enfin presque pas !

Peu avant d’entrer dans la salle obscure, mon téléphone sonne, mes parents « Salut, alors qu’est-ce que tu vas voir au ciné ? » Oh je ne sais pas encore, certainement le dernier Miyazaki. Bien sûr dès le début j’avais en tête d’aller voir Nymphomaniac, mais je pense que vous auriez eu la même réaction que moi. Alors je me suis enfoncé dans ce siège rouge, avec l’impression gênante d’être venu... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

8 6
Avatar Charles Creton
9
Charles Creton ·

Ceci n'est pas une pipe, c'est une purge

Nuit noire, la pluie s'abat. Le solitaire Seligman découvre une femme inconsciente qui lui réclame une tasse de thé: il la ramène chez lui. Manque de chance, ce n'est pas Christina Ricci, et bien que l'inconsciente de Seligman soit aussi une nymphomane, aucun besoin de l'enchaîner au radiateur. Pire, par contre: la jeune femme, Joe de son prénom, est possédée par l'esprit de Père Castor, et la... Lire l'avis à propos de Nymphomaniac : Volume 1

24 7
Avatar Clément en Marinière
2
Clément en Marinière ·