👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de On l'appelle Trinita

SBoisse
7

Je me suis souvent demandé

Je me suis souvent demandé si Bud et Terence passaient leurs vacances ensemble ? Comment les imaginer dissociés ? Pouvez-vous concevoir Laurel sans Hardy ? Les Marx Brothers séparés ? Moi, j’en étais...

Lire la critique

il y a 6 ans

LeTigre
8
LeTigre

La naissance d'un nouveau genre de western spaghetti

Avant d'avoir vu cette production, je ne connaissais pas grand chose du western. Il faut dire que les seuls films que j'ai dû voir à ce moment-là étaient des films...

Lire la critique

il y a 4 ans

Abordages
5

Des fayots chez les Mormons

Sur un script qui, dit-on, traînait dés les premières heures du spagh dans la poche de son auteur (soit 6-7 ans avant de le tourner), voici le canevas canonique de ce que sera la forme immuable des...

Lire la critique

il y a 3 ans

greenwich
8
greenwich

On l'appelle Trinita (1970)

ll s'agit d'un western spaghetti le premier mettant en scène le personnage de Trinita. Ce western est une comédie burlesque. Trinita est un cowboy désœuvré, mal habillé, affamé, dilettante, toujours...

Lire la critique

il y a 7 ans

Poca
8
Poca

Critique de par Poca

La trilogie des Trinita, c'est l'histoire de deux frères. L'un fait le bien à sa façon, l'autre est un filou. L'un a l'oeil bleu et le menton galbre, l'autre a le regard noir et la barbe...

Lire la critique

il y a 11 ans

HITMAN
7
HITMAN

La main droite du diable.

Première collaboration dans un western spaghetti ou western fayot écrit et réalisé par le cinéaste Enzo Barboni (Les anges mangent aussi des fayots, Renegade), connu aussi plus tard sous le...

Lire la critique

il y a 3 ans

Incertitudes
8
Incertitudes

Critique de par Incertitudes

On l'appelle Trinita commence à dater : 1970 mais avec déjà un Terence Hill plus blondinet aux yeux bleus que jamais et un Bud Spencer alors peut-être pas encore aussi gros mais déjà bourru et de...

Lire la critique

il y a 8 ans

Bavaria
3

Critique de par Mickaël Barbato

Le premier "western fayot", ce sous-genre qui a marqu" la décadence du western spaghetti dans tout ce qu'il avait de plus classe. Ici, on s'amuse de la figure du pistolero, on se moque des duels, on...

Lire la critique

il y a 12 ans

Zogarok
6
Zogarok

Critique de par Zogarok

Dans les années 1950, le western se remet en question : c'est alors l'heure du « surwestern » et du western « baroque ». Le western « spaghetti » (italien) prend la...

Lire la critique

il y a 7 ans

pierrick_D_
2
pierrick_D_

Critique de par pierrick_D_

Trinita,aventurier désinvolte et tireur ultra rapide,arrive dans une petite ville où il retrouve son demi-frère Bambino qui est le shérif du patelin.Mais il a en réalité usurpé ce poste qui lui sert...

Lire la critique

il y a 2 ans