Légendes thaïlandaises dans toute leur radicalité.

Avis sur Only God Forgives

Avatar Akamaru
Critique publiée par le

C'est LE film que j'attendais le plus en 2013... Inutile de dire que la déception est à la hauteur de mes attentes insurpassables. Nicolas Winding Refn nous a induit en erreur. Même s'il retrouve Ryan Gosling,son thriller sordide,noir,esthétisant,abscons lorgne nettement plus du côté de "Valhalla Rising" que de "Drive". De quoi dérouter le grand public... "Only God Forgives" semble n'exister que pour sa mise en scène,envoûtante,ultra-précise faites de cadres somptueux,de lumières voilées et de gestes au ralenti. NWR plonge dans les bas-fonds de Bangbok et mêle boxe thaï,violence radicale,mythologie grecque et psychanalyse complexe. Ryan Gosling est sous-employé. Il a beau se prendre pour Paul Newman,il manque d'expressivité,de chair,même si derrière son regard fixe,on devine son insatisfaction,sa culpabilité qui le poussera au bout de ses capacités de sacrifice. Kristin Scott Thomas est effrayante en mère oedipienne,white trash,avec son art du chantage. Quant à Vithaya Pansringarm,il joue la place de l'ange de la mort,celui qui se prend pour Dieu,celui qui dégaine son sabre et disparaît comme il arrive... NWR va au bout de sa radicalité. Ses personnages sont mutiques,les poses sont évidentes. On se croit dans un labyrinthe mental dont il est impossible de trouver la sortie. A noter que la musique de Cliff Martinez,électronique,synthétique et sophistiquée est de loin l'atout principal du film. Celui-ci ressemble à une arnaque. Difficile d'être affirmatif ou négatif à ce sujet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 754 fois
6 apprécient

Akamaru a ajouté ce film à 1 liste Only God Forgives

Autres actions de Akamaru Only God Forgives