Affiche Paranoid Park

Critiques de Paranoid Park

Film de (2007)

Critique de Paranoid Park par Kaneda

Appréhender Paranoïd Park, c’est d’abord replacer le film dans l’histoire d’un genre, assez américain en somme, celui du film d’ado (et non pas du film pour ado, ce qui est différent) aussi bien à Hollywood que dans les productions indépendantes. La démarche de Gus Van Sant est à la croisée de ces deux mondes comme l’avait montré en son temps My Own Private Idaho. On est donc en terrain connu,... Lire l'avis à propos de Paranoid Park

37 6
Avatar Kaneda
10
Kaneda ·

Déraillement

Sauter d’un train en marche, c’est écourter un voyage, ou en reprendre le contrôle. Dans Paranoid Park, Alex grimpe sur un train de fret pour partir à l’aventure. Pas de destination particulière, sinon celle de l’inconnu, promesse d’une certaine adrénaline. Comme la bière que lui propose Scratch – l’un des habitués du Paranoid Park –, ce trajet clandestin est un simple... Lire l'avis à propos de Paranoid Park

3 6
Avatar Wally  Brando
9
Wally Brando ·

Se pardonner pour continuer à vivre!

Paranoid Park est sans doute mon film préféré de Gus Van Sant et celui qui me correspond le plus! C'est un film qui retransmet parfaitement l'état mental qui me caractérise: le détachement émotionnel, la coupure avec mes émotions comme le fait le personnage afin de survivre à une souffrance de fond trop forte. La musique viscérale de l'écorché vif Elliott Smith mort tragiquement trop jeune... Lire l'avis à propos de Paranoid Park

3 3
Avatar Meleor
10
Meleor ·

Le meilleur du cinéma moderne

Et si "Paranoid Park" illustrait ce qu'il y a de meilleur dans le cinéma "moderne", aujourd'hui, près de 40 ans avant que ce concept soit né puis mort sous les coups du cinéma de divertissement ? Une prépondérance de la forme : la mise en scène, évidemment, qui travaille en permanence sur la question du juste regard sur les personnages et les situations, mais aussi l'image, qui... Lire la critique de Paranoid Park

7
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Innocence

Primé à Cannes, j'avoue être allé à reculons devant le film surtout après l'expérience ou plutôt les expériences — car il s'agit de deux choses très différentes — mitigées que furent Gerry et Elephant, surtout le dernier trop atypique et trop marqué d'une empreinte stylistique dont je ne renie pas la qualité mais qui n'a de prise sur moi et dont je pense qu'elle nuit à produire l'effet que... Lire la critique de Paranoid Park

20 4
Avatar Heisenberg
7
Heisenberg ·

Patchwork.

Voilà ce que ce film m'inspire. Gus Van Sant aime les plans au ralentis, contemplatifs, dans lequels on assiste avec minimalisme aux gestes apathiques du personnage principal, lequel semble intérieurement immergé dans la même torpeur et le même silence que celui de la scène. Le spectateur est déstabilisé tantôt par brusque suspension de son, tantôt par l'image qui devient tâchetée de lumière,... Lire la critique de Paranoid Park

10
Avatar Silencio
7
Silencio ·

Critique de Paranoid Park par L'Homme Qui Lit

Des films de Gus Van Sant, on pourrait tirer un précepte toujours appliquable : c'est quitte ou double ! Empruntant ça et là ses ingrédients préférés (on notera une accroche récurrente avec l'adolescent aux cheveux longs), il nous livre avec son dernier film, Paranoid Park, un sujet de discorde supplémentaire quand à l'appréciation globale que l'on doit lui réserver. On peut y voir un excellent... Lire l'avis à propos de Paranoid Park

13 1
Avatar L'Homme Qui Lit
3
L'Homme Qui Lit ·

I think I'm paranoid and complicated

Paranoid Park est perçu par certains comme l’un des films les plus accomplis de la carrière de son réalisateur, bien qu’il soit capable de laisser l’audience comme aliénée, ce qui, je pense, est une démarche intentionnelle. Le métrage raconte l’histoire d’Alex dont la vie bascule lorsqu’il de retrouve impliqué dans un accident causant la mort d’un agent de... Lire l'avis à propos de Paranoid Park

5
Avatar Red in the Grey
7
Red in the Grey ·

Critique de Paranoid Park par pierreAfeu

Gus Van Sant est un artiste, tout à la fois conteur, peintre, musicien. Paranoid Park est un film au-delà du cinéma, une fenêtre ouverte vers une modernité salutaire, à l'heure où le classicisme pompier fait office de norme. En nous racontant quelques jours de la vie d'Alex, jeune skater de Portland qui tue par accident un vigile le long d'une ligne de chemin de fer, Gus Van Sant fait appel à... Lire la critique de Paranoid Park

5 2
Avatar pierreAfeu
10
pierreAfeu ·

I just feel like there's something outside of normal life.

Paranoid Park est un film simple, un fait relaté en une heure et vingt minutes. On prend son temps, accompagné par une ambiance douce, planante, sereine, reposante, aussi bien visuelle que sonore. Les acteurs sont naturels parce que Gus leur a laissé écrire leur propre texte, on en trouve du monde sur MySpace, 2971 auditionnés à vrai dire. Les quelques erreurs de narration viennent peut-être de... Lire l'avis à propos de Paranoid Park

9
Avatar Mesmaeker
8
Mesmaeker ·