👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Donnant la priorité à l'action, Henri Verneuil a réussi un polar de facture presque hollywoodienne dans le paysage urbain parisien, avec un personnage de commissaire rentre-dedans dont on devine un peu l'influence ; L'inspecteur Harry n'est pas loin. En filigrane, bavures policières, grand banditisme, insécurité grandissante, serial killer... ces thèmes utilisés dans un scénario bien construit, étaient entrain de devenir des phénomènes sociaux inquiétants dans la France des années 70. Aujourd'hui, c'est pire. Belmondo qui à cette époque était le roi des acrobates cinématographiques, s'amuse comme un petit fou en accomplissant une succession de prouesses sur les toits de Paris, suspendu à un hélicoptère ou caracolant sur le toit du métro, tout en se livrant à des scènes ironiques en compagnie de son acolyte, l'excellent Charles Denner. Là dessus, Ennio Morricone vous déroule un de ses meilleurs morceaux avec une mélopée lancinante et crispante qui vrille les nerfs et qui colle parfaitement au sujet. C'est pourquoi avec tous ces éléments réunis, ce polar vigoureux reste comme une sorte d'apothéose de l'association Verneuil / Belmondo, un film très distrayant, encore plus maîtrisé que le Casse qui était pourtant déjà sacrément réussi côté action.

Peur sur la ville
cinemusic
10

Un polar qui fait de l'oeil...!

Très grand polar français! Le début du film est un petit chef d'oeuvre annonciateur de films d'horreur et reste l'une des meilleurs ouvertures jamais faites en France: une dizaine de minutes de...

Lire la critique

il y a 6 ans

41 j'aime

27

Peur sur la ville
Ugly
9

Du Verneuil carré et calibré

Donnant la priorité à l'action, Henri Verneuil a réussi un polar de facture presque hollywoodienne dans le paysage urbain parisien, avec un personnage de commissaire rentre-dedans dont on devine un...

Lire la critique

il y a 6 ans

35 j'aime

19

Peur sur la ville
SanFelice
7

Belmondo, "Dirty Harry" à la française

Avec quatre millions d’entrées au cinéma en 1975, Peur sur la ville est un des grands succès du cinéma français de sa décennie. Aujourd’hui encore, lorsque l’on mentionne la carrière de Jean-Paul...

Lire la critique

il y a plus d’un an

26 j'aime

2

Mourir peut attendre
Ugly
5

Au fond, ce n'est qu'un numéro

Le voila enfin ce dernier Bond de Craig ! Après s'être fait attendre plus d'un an pour cause de covid, sans cesse repoussé, mon attente était énorme, il fallait que cet arc Dan Craig finisse en...

Lire la critique

il y a 8 mois

106 j'aime

146

Gladiator
Ugly
9
Gladiator

La Rome antique ressuscitée avec brio

On croyait le péplum enterré et désuet, voici l'éblouissante preuve du contraire avec un Ridley Scott inspiré qui renouvelle un genre ayant eu de beaux jours à Hollywood dans le passé. Il utilise les...

Lire la critique

il y a 5 ans

87 j'aime

31

Les Douze Travaux d'Astérix
Ugly
8

Le laissez-passer A-38

Ce troisième dessin animé Astérix est souvent reconnu comme le meilleur, je le confirme, et ce pour plusieurs raisons, la première étant que ce n'est pas l'adaptation d'un album existant, les...

Lire la critique

il y a 4 ans

77 j'aime

65