Viens là que je te fasse un bisou

Avis sur Possédée

Avatar Weliany
Critique publiée par le

Comme je n'avais pas envie de me prendre la tête et de frissonner un peu j'ai décidé de terminer l'année avec Possédée. Bon un samedi soir dans une grande salle de cinéma au coeur de Paris pour aller voir un film d'horreur ce n'est pas la plus brillante idée que j'ai eu mais bon.

Pour la prise de tête c'est nikel tous les ingrédients sont là et en plus on nous file toutes les clefs de l'intrigues en 5 minutes. Par contre niveaux frissons on repassera.

La première partie du film est plus que lente avec son enchaînement de scènes courtes quasi sans transition et avec une sur-utilisation de la musique quand ce n'est pas nécessaire. J'y vois là une tentative d'hommage aux classiques de l'épouvante de la part du réalisateur et même si j'apprécie l'intention j'ai envie de dire : "depuis le temps on a inventé le fondu sonore et le fondu au noir. C'est facile, c'est la base ALORS UTILISE LES !"
Mais je m'accroche car Jeffrey Dean Morgan aka Papa Winchester (qui se retrouve avec deux gamines prépubères soit) est là pour remettre de l'ordre dans ce bordel.
Même pas mais son interprétation de père dépassé par les évènements mais prêt à tout pour sauver son enfant chérie est plus que bonne même si on est loin du niveau Clive Owen ou encore Jodie Foster XD

Non là où le film vaut le coup d'oeil (en DVD à la maison, bien calé dans votre canapé ou sous la couette avec une tasse de chocolat chaud) c'est pour Natasha Calis qui interprète Emilie, gamine possédée par une entité (du doux nom hébreu d'Abyzou) plus que chelou qui a un goût prononcé pour les phalènes (on a vu plus bizarre me direz vous).

Cette gosse a un charisme incroyable et parvient à jouer plusieurs émotions pourtant contradictoire en même temps. Sa justesse, sa rigueur et sa force émotionnelle (en plus de sa bonne bouille) font d'elle une actrice absolument parfaite dans ce genre de rôle à l'instar de Jodelle Ferland il y a quelques années.

J'espère qu'on reverra cette petite dans de bien meilleurs films car elle pourrait avoir un brillant avenir dans le cinéma si elle se tient loin de la caméra d'Ole Bornedal (ou de celle de Paul W.S. Anderson)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 394 fois
1 apprécie

Autres actions de Weliany Possédée