Affiche Priest

Critiques de Priest

Film de (2011)

Critique de Priest par Ryve

Partant d'un point de vue négatif sur ce Priest, la bande annonce ne m'ayant pas vraiment convaincu, j'ai été surpris. Déjà je ne connaissais absolument pas la BD, et ça me tenterait bien de m'y pencher. Mais l'univers post-apocalyptique et futuriste est superbement mis en scène. La ville est incroyable, l'ambiance est lourde, électrique, sombre... Mais surtout oppressive de par l'Eglise.... Lire l'avis à propos de Priest

1
Avatar Ryve
7
Ryve ·

Déserts blancs et boyaux glauques

Coincé entre les sorties de "Fast & Furious 5" et de "Pirates des Caraïbes 4", "Priest" risque de passer à côté de son public. Ce serait dommage. Cette histoire sait faire converger plusieurs thèmes porteurs: l'opposition entre une ville totalitaire baignant dans une idéologie lénifiante (ici, une Eglise chrétienne - mais la démocratie droit-de-l'hommiste sécrète des opiums analogues) et une... Lire l'avis à propos de Priest

1
Avatar khorsabad
7
khorsabad ·

l'ensemble étant dénué d'intérêt, on s'ennuie inlassablement

Dès les première minutes, on ne peut s'empêcher de penser au (très décevant) Légion - L'Armée des anges (2010), mais cela n'a rien d'étonnant puisqu'il s'agit du même réalisateur, qui pour son second film nous livre un western post-apocalyptique où les anges ont été remplacé par des prêtres et des vampires ! Priest (2011) est adapté de la bande dessinée éponyme créée par Min-Woo Hyung. Le... Lire l'avis à propos de Priest

1
Avatar RENGER
1
RENGER ·

Critique de Priest par Belloq

L'intro animée à failli faire illusion mais non, le nouveau film du très mauvais réalisateur de Légion n'est pas bien non plus. L'univers déjà a du mal à tenir la route car le mélange d'anticipation, de fantastique et de western ne prend pas. Le scénario évolue sans grande cohérence et enchaine les scènes déjà vu reflétant plus un manque de créativité chez les scénaristes qu'un désir de placer... Lire l'avis à propos de Priest

1
Avatar Belloq
2
Belloq ·

Zzzz.

Je n'ai jamais autant peiné à garder les yeux ouverts que devant ce film. L'unique point positif, selon moi, est la partie visuelle (bien que ce genre de plans et teintes/contrastes commencent à être vus et revus). Je pourrais essayer de me remémorer des éléments pour enrichir ma critique. Mais, est ce que le film le mérite vraimZZzzzZz... zzzzZZzz. zZZZzzzz... ZzzzzZZzzzzzzzzz Lire la critique de Priest

1
Avatar Ummon
3
Ummon ·

Critique de Priest par Tinou

Après le catastrophique "Légion", le duo formé par Scott Charles Stewart à la mise en scène et Paul Bettany devant la caméra se retrouve cette fois-ci pour adapter une célèbre bande-dessinée coréenne. Si le cinéaste maîtrise un peu mieux les scènes d'action, le fond et la forme sont toujours aussi peu convaincants et ennuyeux. Lire la critique de Priest

1
Avatar Tinou
2
Tinou ·

C'est mon rêve d'aimer ce film, mais j'y arrive pas

Soucieux de nous offrir un spectacle répondant aux normes les plus utilisées, l'équipe de production de Priest a tenu à respecter la typologie SALOPE : Simple Américain Lourd Outrancier Prévisible Ennuyeux En effet, dans ce film vous trouverez : -Un prêtre qui a toujours raison qui est poursuivi par un blanc, un noir, une chinoise, un belge, un américain sont dans un avion, le belge passe la... Lire la critique de Priest

1
Avatar Bidon Tavu
3
Bidon Tavu ·

Priest

Le film avait un gros potentiel avec son univers un peu à la Dredd (l'éspèce de ville-bastion ) et son histoire de prêtre et vampires. Malheureusement ce potentiel ne sera jamais exploité et le résultat ne sera qu'un film passable. Lire la critique de Priest

Avatar Lord Hash
4
Lord Hash ·

Au moins, il n'est pas trop long

Il est des films qu'on apprécie un peu car on n'en attend rien et ils ne nous en donnent pas moins: fauché, avec 3 acteurs et 2 dialogues, un scénario limite et pas trop d'effets spéciaux (notez qu'ils ont recyclé le pinky de doom, devenu whity), le tout issu d'un manga coréen. Bref, c'est pas trop long! Kinote: 3/7 Lire la critique de Priest

2
Avatar Poulpix
4
Poulpix ·