Le bar , lieu de rencontres

Avis sur Pris au Piège

Avatar DrOwl370
Critique publiée par le

L'une des curiosités de cette année était sans doute le film Pris au Piège ou El Bar en version originale , dernier cru du réalisateur Àlex de la Iglesia. La bande - annonce et le synopsis pouvaient nous faire craindre un manque certain d'originalité et une sensation de déjà - vu , mais la surprise est grande.

Partant du postulat de base suivant ( un groupe de personnes sont enfermés dans un bar et ne peuvent en sortir à cause d'une menace extérieure d'origine inconnue ) , le film prend le contre - pied du huis - clos pour prendre une autre dimension.

La réalisation , pour commencer , est virtuose. Commençant par un générique de toute beauté ( bien que ce qu'il montre est peu reluisant ) , le film enchaîne avec un plan - séquence maîtrisé de bout en bout qui nous présente sans qu'on s'en rende compte la plupart des personnages du film. Le montage du film , rapide au premier abord , rend très bien justice au scénario et aux acteurs , quelques ralentis et fondus au noir marquent le temps qui passe avec minutie. L'impression qui ressort , en plus d'une claustrophobie gérée de manière originale , c'est que le film laisse la place à ses personnages et donne vie à ce bar qui sera au centre du film.Une énergie folle se dégage de l'ensemble et le film change de genre et d'ambiance souvent et réussit son coup à chaque fois.

Le scénario est l'une des grandes forces de ce film. Partant d'un postulat de huis - clos somme toute très classique , le film nous propose une critique acérée de la nature humaine et de la société espagnole et des problèmes qu'elle rencontre. La société espagnole nous est présentée dans tout ce qu'elle a de varié : toutes les tranches d'âge , tous les milieux sont représentés et symboliquement réunis dans ce bar , lieu de vie en Espagne. Il servira de théâtre à l'opposition entre les personnages et leurs visions de la vie , montrant une société empêtrée dans un fossé culturel et des préjugés nombreux. En plus de cette critique de l'Espagne moderne , le film critique plus largement la nature humaine et son comportement face à une situation de crise telle que celle présentée dans le film. Le film à pour lui un humour noir bienvenue et des situations toutes plus extrêmes les unes que les autres. Le film traverse les genres cinématographiques avec classe et l'énergie et le dépaysement provoqués lors de la vision du film peuvent provoquer une envie de découvrir un cinéma espagnol originale , fou et qui prend des risques ! Sa fin est magistrale et le changement d'ambiance , de ton et de rythme ( vivement critiqué ) à partir de la moitié du film prend à revers un concept qui pouvait difficilement tenir en 1 h 40 de film.

Les acteurs , pas spécialement reconnus , sont efficaces mais une ressort clairement du lot : Blanca Suárez est incroyable et porte le film avec talent.

Pris au Piège est la grosse claque de l'année 2017 : hilarant , stressant , culotté , intriguant , intelligent ... Les adjectifs manquent pour décrire le brio du film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 529 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

DrOwl370 a ajouté ce film à 1 liste Pris au Piège

  • Films
    Cover TOP 2017 [FILMS]

    TOP 2017 [FILMS]

    Les meilleurs films sortis en 2017 parmi ceux que j'ai vu et selon moi. Tous les genres peuvent être représentés. La liste sera...

Autres actions de DrOwl370 Pris au Piège