Avis sur

Promising Young Woman par Ship_Leesoo

Avatar Ship_Leesoo
Critique publiée par le

Promising Young Woman, c'est l'histoire d'une ex-étudiante en médecine, devenu serveuse au café du coin, après que sa meilleure amie se soit faite violé. Ce qui est intéressant dans ce film, c'est que je ne comprend rien aux intentions de sa réalisatrice.

On nous vend un espèce de film nihiliste, cynique, noir, une comédie sombre. Alors non seulement je n'ai pas trouvé grand chose de drôle, mais je n'ai même pas vu de blague, ou de moment comique. Alors peut-être que la réalisatrice veut nous faire un rape and revenge, un film ou l'on suit notre heroine dans une aventure jouissive de vengeance. Mais notre héroïne ne fait face à aucun obstacle, tout se passe selon son plan, elle n'interagit qu'avec des personnages creux qui ne sont finalement que des faire-valoir, ce qui la rend particulièrement antipathique. Quand elle se fait coincer par son mec dans les bras d'un autre celui-ci lui pardonne sans problème, lorsqu'elle prend en simili-otage une pauvre gamine innocente, ses parents ne contacte pas la police, ne lui font presque aucune résistance. Le film se perd alors dans une suite de petites vengeances formaté ou une suite de personnage stéréotypé se succèdent sans nous toucher. Ce n'est qu'un défilé de pantins que l'on cherche a nous faire détester de la manière la plus creuse et facile possible: "ouais tu comprends ta copine elle l'a bien mérité".

Parfois on a l'impression que le film se reprend, qu'il a conscience que son héroïne est quand même une grosse psychopathe, une fille complétement perdu, aliéné, quelqu'un qui pourrait nous rappeler Travis Bickle, une marginale. Le problème c'est que de cette idée il ne reste qu'une note d'intention. On ne développe rien, on explore pas le personnage, a aucun moment le film ne met ce personnage face à ses contradictions. Alors que chez Travis Bickle on suit ce personnage dans New York on voit son quotidien, on arrive à une certaine compréhension du pourquoi du personnage, ici on ne nous montre rien, on ne fait que dire comme si ça suffisait pour que nous nous attachions à ce personnage. Comme si "mon amie s'est fait violé" était suffisant pour que l'on s'attache pour que l'on comprenne. Cela fait que toute subtilité est inexistante malgré une espèce de note d'intention de noirceur du personnage qui finalement n'apporte rien et au contraire vient alourdir le récit sans raison. On ne sait plus si l'on doit soutenir ce personnage ce qui nous parait l'intention de la réalisatrice au vu du manichéisme des personnages antagonistes, ou si l'on doit remettre en question le personnage principale, ce que le film semble esquisser mais sans prendre la peine de s'y attarder. Cela pourrait être les deux, une sorte de sympathie auquel on mêlerait de la répulsion si le processus n'était si grossier.

Arrive alors ce finale bouffie, sorte de paresse ultime d'écriture, ou l'on abandonne tout idée de propos pour nous servir un manichéisme suranné. A tel point qu'on ne sait même pas si la réalisatrice ne nous ferait pas une fin à la Starship Troopers. Possible. Peut-etre le film est-il finalement très critique envers sa protagoniste, peut-être nous vend-il une fausse fin, et nous invite à nous dire : "Ca ne se passerait pas comme ça". J'en doute. Je penche plutôt pour le rasoir d'Okham: un script qui ne sait pas ou il va, mal construit, manichéen, et qui finie dans une orgie de bonnes intentions fades.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1651 fois
6 apprécient · 7 n'apprécient pas

Autres actions de Ship_Leesoo Promising Young Woman