Tu voulais un vélo, maintenant pédale

Avis sur Proxima

Avatar Guillaume L.
Critique publiée par le

Alice Winocour, qui avait scénarisé le film turc Mustang, revient à la réalisation avec Proxima. L'histoire se résume assez facilement : une mère astronaute va partir un an dans l'espace et va devoir gérer la séparation avec sa fille de 8 ans. Et le film n'ira pas plus loin que ça au niveau du traitement. Seulement, le film le fait bien.

L'émotion est là, on ressent la difficulté de l’entraînement qui précède la mission spatiale, il semblerait d'ailleurs que le film soit bien documenté sur le sujet. On ressent aussi très bien à la fois ce que peut ressentir la gamine et la mère à l'idée de cette séparation, et c'est une belle prouesse pour un film de nos jours : faire ressentir les émotions.

Pour cela, la mise en scène est sobre, presque digne d'un documentaire lorsqu'on assiste aux phases d’entraînement de Sarah, jouée par Eva Green. La photographie est très naturelle, ce qui aide à l'immersion, on se sent "dans le vrai monde". Même si les personnages secondaires ne sont que des personnages-fonction sans relief, on se prend facilement au jeu et on s'attache à ce duo mère-fille qui est traité avec justesse, sans jamais tomber dans le pathos.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 79 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Guillaume L. Proxima