👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Dès son annonce on pouvait prévoir que Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? serait du pain béni pour les amateurs de critiques acerbes. D'abord c'est français, ensuite c'est une comédie, enfin et surtout c'est basé sur le thème du racisme. C'est parti pour le petit jeu des plaintes faciles de ceux qui ont la pensée juste.

- Ce film ne peut/ne devrait faire rire que les racistes.
- C'est une ode à l'immigration choisie : les gendres sont riches ou issus de familles riches.
- Encore un film pour bourgeois.
- C'est du niveau d'une blague moisie du genre "C'est un arabe, un juif, un noir et un chinois qui..." mais à l'échelle d'un film.

C'est amusant de voir qu'on peut faire dire ce qu'on veut à Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu?. Les uns vous diront que c'est un ramassis de clichés racistes honteux (#malsain), les autres vous diront que ces clichés sont justement tournés en dérision, moqués (#sain). Ici et là, on accuse le film de promouvoir l'immigration choisie (#malsain), alors qu'on pourrait tout aussi bien dire "Enfin un film où l'arabe est avocat et non délinquant" (#sain). Curieusement, peu de personnes pour se plaindre que les racistes sont représentés par des bourgeois catholiques et non par des ouvriers (je suppose donc que c'est #sain), en revanche on en trouve pour dénoncer le film de diluer la responsabilité de l'homme blanc en prétendant que tout le monde est un peu raciste, d'où qu'il vienne (#malsain).

Que de propos stériles, où personne n'a raison ni tort, et qui prêtent à penser que décidément, une fois l'œuvre rendue publique, elle n'appartient plus à son auteur mais à l'interprétation de tout un chacun. Après avoir été dépecé par les analyses de tous les intellectuels en (mauvaise) herbe, que reste-t-il de Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? ? Une comédie sympathique sans casser trois pattes à un canard, souvent un peu trop facile mais non sans quelques réussites, au jeu d'acteur plutôt correct. Dans l'unique salle bondée de mon cinéma de campagne, tout le monde a ri. Mais je suppose que c'est parce que nous ne sommes que des pécores racistes gavés à TF1.
RaoulDeCambrai
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Collection de films

il y a 8 ans

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
guyness
2

Quatre mariages et une tête d’enterrement

L’exercice est finalement bien plus délicat qu’il y parait. Expliquer que l’on n’a pas apprécié une seule des 94 minutes d’un film qui a rencontré un tel écho à travers le pays fait facilement...

Lire la critique

il y a 7 ans

214 j'aime

101

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
Samu-L
4

Pour mériter ça!

Je vais pas trop faire ma mauvaise tête. Tout ça part d'une bonne intention, malheureusement, vous n'êtes pas sans savoir que l'enfer en est pavé... Donc ok, on essaye de faire une comédie sur la...

Lire la critique

il y a 7 ans

95 j'aime

31

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
Alexandre_Bainé
3

J'ai mal à ma France !

Parfaitement Monsieur ! J'ai mal à ma France, j'ai mal à mon patrimoine ! On nous refourgue depuis ces dernières années trop de comédies françaises bidons, mais là, c'est le pompon ! Car si les...

Lire la critique

il y a 8 ans

86 j'aime

55

Ça, tome 1
RaoulDeCambrai
5
Ça, tome 1

Un concept prometteur mais un résultat bancal

Attention, les lignes qui suivent sont susceptibles de révéler des éléments importants de l'intrigue. Il semble communément admis sur SensCritique que Stephen King est un écrivain maître de...

Lire la critique

il y a 8 ans

23 j'aime

3

Franz Ferdinand
RaoulDeCambrai
7

"Tiens, j'écouterais bien Franz Ferdinand. Pour voir."

Franz Ferdinand fait partie de ces albums que même ton père qui ne tolère qu'Elvis Presley dans l'univers du rock accepte que tu le passes dans la voiture familiale. Franz Ferdinand est très, très...

Lire la critique

il y a 10 ans

19 j'aime

1

Metroid
RaoulDeCambrai
5
Metroid

L'équation.

X=T1/T2 J'y ai mis du mien pourtant. J'ai noté mes mots de passe en précisant à chaque fois la progression dans l'équipement correspondant. Il n'y avait pas de carte, mais j'en ai fait mon affaire...

Lire la critique

il y a 8 ans

16 j'aime