Un beau prétexte pour faire du pognon!

Avis sur Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?

Avatar Pierre Thomas
Critique publiée par le

AAAah! Depuis le temps que ce film me nargue à rester en salle alors qu'il a tout pour me déplaire, il fallait que je me décide à le voir. J'ai un point commun avec les protagonistes, moi aussi j'ai des préjugés. J'ai des préjugés envers les comédies française. J'ai des préjugés envers Christian Clavier.
Et comment ne pas avoir des préjugés envers un film qui prétend traiter du racisme en s'amusant?

Alors voila, je l'ai vu.

Bon la réalisation est propre, mais on s'en fout. Y'a de la musique aussi par dessus les images, mais on s'en fout aussi.
Niveau scénario c'est intéressant, on a un beau découpage en 3 parties bien distinctes. Le début c'est des clichés racistes sur tout le monde, le milieu c'est un truc un peu long sur la fille qui doit présenter son mec à la famille. L'élément déclencheur arrive très tard, pour moi ça veut juste dire que le scénario déjà on s'en moque, c'est un prétexte. Ce film n'a pas été fait pour raconter une histoire, mais pour traiter d'un sujet. OK pourquoi pas, on verra ce que ça donne. Oui parceque la troisième partie, c'est la famille noire qui débarque en France, et on a 3j avant le mariage pour faire en sorte que Clavier arrête d'être raciste et accepte le mariage de sa fille. C'est un spoiler si je dis que ça finit bien? J'ai trouvé ça long et vide. Ils auraient peu être pu raccourcir l'acte 1 et nous faire un acte 3 un poil mieux, avec peut être des idées dedans (je sais pas je dis ça comme ça). La mère arrête d'être raciste sans vraiment qu'il n'y ait d'élément déclencheur (la séance de psy? Mention spécial a Elie Semoun, meilleur second rôle au monde. Lol ce film taille même les psy s'est dire si tout le monde en prend pour son grade). Le film se termine sur tout le monde qui danse le coupé décalé.

Et voila tout le problème du film. C'est un gros cliché construit avec des clichés. N'ayant pas peur d'en faire des caisses, n'épargnons rien, on en rajoute again and again and again.
Comme je l'ai dit, l'acte 1 c'est une grosse succession de cliché, un bon 30min de clichés. OK, c'est le principe du film. Le film est vendu comme tel, le contrat est respecté. C'est pour ça que je mets une note si haute. Ce serait comme reprocher à Transformer d'être un film d'action bourrin.
Mais ça me gène. Ca me gène beaucoup. Ce truc c'est la version cinéma de "nan je suis pas raciste j'ai un ami noir!". Je ne vais pas faire l'innocent, je fais aussi ce genre de blagues. Mais le film est généreux, pour pas qu'on se sente moins coupable de rire (pour ceux que ça fera rire), il y a le père du mari! Un noir raciste!! Brillant!!! C'est ça le propos caché du film? C'est pas grave même les noirs sont racistes? C'est pas grave on est tous pareils, tant qu'on s'aime les uns les autres? OK, mais ça on le sait déjà. Pas besoin de nous le rabâcher pendant 90min.

Perso j'appelle ça un prétexte. Tout le monde va s'y retrouver dans ce film, parce que oui tout le monde fait ce genre de blague. Et la c'est Jackpot. La on tient un truc fédérateur, tout le monde peut aller voir ce film! Comment rêver d'un meilleur argument commercial?

Je suis content, maintenant je peux aller voir mes potes et on va pouvoir se faire une cession blagues racistes sous couvert de c'est pas grave ça a fait des millions d'entrées.
C'est tout le cynisme de ce film. Rien n'est raconté, le débat n'a pas avancé, ça m'étonnerait franchement que ça aide à faire reculer le racisme, mais on s'en fout, on a fait de la thune.

Voila Clavier, tu l'as ton cheque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 430 fois
3 apprécient

Autres actions de Pierre Thomas Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?