Bande-annonce
Affiche Rashômon

Rashômon

(1950)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 25
  2. 18
  3. 35
  4. 89
  5. 288
  6. 723
  7. 2171
  8. 3363
  9. 2106
  10. 863
  • 9.7K
  • 929
  • 5.6K

Kyoto, au XIe siècle. Trois hommes, un bonze, un bûcheron et un domestique, surpris par une pluie diluvienne, se mettent à l'abri sous les ruines d'un vieux portique, Rashōmon. Pour se distraire, ils évoquent un procès au cours duquel ils ont été cités comme témoins. Le bûcheron a découvert dans...

Casting : acteurs principauxRashômon

Casting complet du film Rashômon
Match des critiques
les meilleurs avis
Rashômon
VS
Qu'est-ce que la vérité ?

L’Homme est incapable d’être honnête avec lui-même. Il est incapable de parler honnêtement de lui-même sans embellir le tableau." Vérité et réalité s'affrontent dans une oeuvre tout en clair obscur, depuis le soleil qui perce, éclatant, à travers les arbres de la forêt dans des scènes dont la beauté laisse pantois, à la pluie diluvienne qui s'abat sur cette "Porte des démons", symbole semble t-il de la noirceur humaine, où trois pauvres...

380 121
Rage à moi

Au début du film, le passant dit quelque chose du genre : "Tais-toi, je préfère écouter la pluie plutôt d'écouter tes propos insipides". En fait, je suis d'accord avec lui. Parce que tous les retours en arrière que proposent les témoins ne sont pas loin d'être inintéressants. Ce n'est pas encore le moment de compter sur Toshiro Mifune, alors assez jeunot, qui est insupportable, mais pas autant que la femme au centre de l'histoire, qui m'a même poussé à appuyé sur le bouton accéléré tellement... Lire l'avis à propos de Rashômon

42 19
Critiques : avis d'internautes (113)
Rashômon
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Mensonges d'une nuit d'été

Curieusement, ça n'a jamais été la coexistence de toutes ces versions différentes d'un même crime qui m'a toujours frappé dans Rashomon (finalement beaucoup moins troublante que les ambiguïtés des pièces pirandellienes) : ici, selon moi, trois personnes mentent, un quatrième finit par raconter la vraie version (bon, en omettant son vol), et chacun arrange la réalité par intérêt (pour ne pas... Lire l'avis à propos de Rashômon

234 23
Avatar Senscritchaiev
8
Senscritchaiev ·
Autopsie des pleutres

Pour ouvrir la folie vertigineuse des récits qui va constituer son œuvre, Rashomon pose en premier lieu l’espace du récit encadrant : une porte délabrée, démesurée à l’échelle humaine, d’une beauté stupéfiante et sur laquelle ruisselle en continu une pluie torrentielle. Dans ce lieu des heures dernières d’une humanité livrée à la guerre et au chaos, trois hommes vont s’adonner à une question... Lire la critique de Rashômon

118 15
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·
Histoire de certitudes envolées.

Dimanche 3 Octobre 2013, 17h37 Je viens de passer plus de 4h dans un univers fou, un univers unique. L'univers du Japon médiéval, celui vu par le maître, le cinéaste le plus reconnu internationalement par le public et surtout par toute la profession, Akira Kurosawa. Les Sept Samouraïs et Rashomon ont garni cette après-midi où j'ai pu m'envolé, porté par ces images d'une beauté à couper le... Lire la critique de Rashômon

62 9
Avatar Wahrgh
10
Wahrgh ·
Qu'importe, qu'ils soient démons ou hommes

Apocalyptique, l'ouverture du long métrage nous présente un bonze médusé et son compagnon d'infortune, un bûcheron étrangement mutique. Abrités sous les vestiges déliquescents d'un semblant de civilisation, il sont bientôt rejoints par un vagabond pressé de trouver refuge contre les pluies diluviennes, semblant déterminées à engloutir le monde. Intrigué, ce troisième larron... Lire l'avis à propos de Rashômon

5
Avatar Yves_Signal
9
Yves_Signal ·
Découverte
L'or sous la rude écorce

« Même au bagne, parmi les bandits, j'ai fini en quatre ans par découvrir des hommes. Le croiras-tu ? Il y a des natures profondes, fortes, merveilleuses, et comme c'était bon de découvrir l'or sous la rude écorce […] ». Récits de la maison des morts, Fiodor Dostoïevski. L'influence de Dostoïevski sur le cinéma de Kurosawa est indéniable, comme l’attestent ces... Lire la critique de Rashômon

48 6
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·
Toutes les critiques du film Rashômon (113)
Bande-annonce
Rashômon
Vous pourriez également aimer...