20 ans de retard pour Pixar

Avis sur Rebelle

Avatar Walter-Mouse
Critique publiée par le

Les spectateurs les plus naïfs et les fans les plus acharnés préféreront croire que l'existence de Rebelle n'est due qu'au rachat de Pixar par Disney et que la petite souris bouffe le studio favori du public contemporain. La vérité diffère légèrement de la version imaginée par les fanboys mais leur demander de comprendre que leur studio préféré peut faire des erreurs sans Mickey derrière eux, c'est mission impossible et perdue d'avance.

Effectivement, en réalité, le projet Rebelle ne vient que d'une seule femme, Brenda Chapman. Cette dernière étant avant tout une scénariste (avec notamment une petite carrière chez les Studios Disney pour des films comme Le Roi Lion et La Belle et la Bête) a voulu dès le milieu des années 2000 après avoir fini l'histoire de Cars raconter une relation mère-fille à travers l'univers d'un conte de fée. Seulement voilà, l'écriture est un véritable enfer pour la future réalisatrice qui ne sait pas comment mener son film correctement. John Lasseter n'est pas convaincu par la vision de la scénariste qui contient trop d'éléments magiques (ironiquement, ce qui manque un peu à la version finale du film) et Chapman quitte finalement le projet pour être remplacée par Mark Andrews.
Il ne reste que 2 ans pour refaire tout le film.

Et ces énormes problèmes de production se voient-ils dans Rebelle? Bon dieu que oui.
On peut dire que le film était enterré d'avance par les fans n'ayant comme référence pour les films de princesse que la boîte aux grandes oreilles. Pixar fait pourtant tout pour éviter la comparaison durant la promotion (pas facile quand l'héroïne rejoint en même temps la gamme des Princesses Disney) mais voilà... à vouloir faire un sur-Disney, ils ont fait un sous-Disney.

C'est simple. Rebelle arrive au cinéma avec une bonne vingtaine d'années de retard. On a déjà vu (et supporté difficilement) toutes les caractéristiques des princesses "modernes" durant les années 90's et c'est l'overdose. Ce n'est pas intéressant de voir une adolescente se rebeller contre ses parents, ce n'est pas intéressant de la voir vouloir éviter les mariages arrangés, et c'est encore moins intéressant de la voir se comporter comme une fille moderne qui veut se battre et tout le tralala qui va avec. Il ne s'agit plus d'un personnage, uniquement d'un cliché usé jusqu'à la moelle. Le problème étant que Mérida n'a que ça proposer.
Elle est sans aucun doute la Princesse Disney (parce qu'il faut malheureusement la considérer comme telle) la plus inintéressante depuis Aurore. Et ça en dit long.

Le film ne brille malheureusement pas par son histoire. C'est même pire à ce niveau.
Rebelle est coupé en 3 parties bien distinctes: La première sur la "rébellion" de la princesse, la deuxième sur la relation avec sa mère, et la troisième essaie de conclure les deux arcs mais n'y arrive jamais. Tout ce qui concerne l'indépendance de Mérida passe à la trappe (ce qui n'est pas pour me déplaire remarque, cette intrigue étant incroyablement chiante) et on se rend compte que ce n'était qu'une excuse facile pour promouvoir le film auprès des jeunes.
Rebelle n'est pas une histoire sur une fille rebelle mais sur sa relation avec sa mère. Un arc qui n'est pas si mauvais que ça et qui amène quelques scènes intéressantes ainsi qu'une morale plutôt appropriée. Mais il ne prend de l'intérêt qu'après une bonne heure de film bien ennuyante (sans parler de l'humour bien faiblard, les trois petits frères sont à baffer).

Pire que ça, tout ce qui pourrait démarquer Rebelle des films de Princesses, à savoir son univers se passant dans l'Ancienne Écosse et explorant les mythes du pays, est un des plus gros gâchis du film. N'accordant que trop peu de temps à ces légendes, il est difficile d'apprécier le background du film vu comment il est trop vite expédié. Et pour l'exploration des terres d'Écosse, c'est peine perdue.
Ponctué d'allers-retours incessants, Rebelle sous-estime grandement les paysages qu'il pourrait mettre en valeur. Une fois le générique de fin arrivé, on ne se rappelle que de deux environnements: Le château et la forêt. Aucune des deux n'étant créatif ou mémorable, la beauté des images ne provoque rien.

Et malgré cela, Rebelle gagne l'Oscar 2013 du meilleur film d'animation. C'est une véritable honte. Quitte à ce que le lobby Disney soit prédominant, ne pouvait-on pas choisir Frankenweenie ou encore mieux Les Mondes de Ralph, gros succès critique et commercial?
Ce qui ressort de cet essai de Pixar au film de princesses est énervant. Il y avait un immense potentiel et tout a été gâché pour un film quelconque destiné uniquement aux quelques spectateurs (ou féministes? Et encore, pas sûr que le film leur plaise vu le bordel que crée la rébellion de Mérida) croyant qu'un bon personnage est un personnage révolté et moderne.
On est au XXIème siècle et je crois qu'on mérite bien mieux que ça.

Ce qui est maintenant regrettable, c'est qu'au lieu de juger le film pour ce qu'il est, les fans préfèrent chercher un bouc émissaire à travers la personne de Mickey pour justifier la mauvaise qualité du film.
Le genre des films de princesses n'appartient pas à Disney, Pixar a déjà incrusté des chansons dans les deux premiers Toy Story, le projet remonte d'avant le rachat de Pixar et ce fameux rachat n'a en rien changé le rôle des deux studios. Il serait grand temps de se réveiller.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 951 fois
27 apprécient · 2 n'apprécient pas

Walter-Mouse a ajouté ce film d'animation à 7 listes Rebelle

Autres actions de Walter-Mouse Rebelle