Rémi déjà sans famille, on lui vole aussi son histoire.

Avis sur Rémi sans famille

Avatar Papa cool
Critique publiée par le

Je me faisais une joie de faire découvrir à ma petite canaille l'histoire de Rémi qui avait bercé mon enfance avec le dessin animé puis par le livre, après le fiasco retentissant de l'adaptation du téléfilm avec Pierre Richard qui ne ressemblait à pas grand chose, je me suis dis cette fois ils n'auront surement pas fait la même erreur.
Et bien c'était moi qui était dans l'erreur, ici aussi l'histoire est vidée de son sens.

Loin d'être un adepte du 'c'était mieux avant' il faut quand même rester un minimum sérieux lorsqu'on veut adapter une oeuvre comme celle de 'Sans famille' il y a des passages obligés à respecter ainsi qu'un respect de l'histoire à avoir. Moderniser oui bien sur mais TOUJOURS en respectant l'histoire.
Ici le réalisateur à détruit un vieux château pour en faire un loft mais il voudrait qu'on continue de l'appeler 'Le château'. Non ce n'est pas possible.

Pour commencer l'atmosphère. Les aventures de Rémi ça sent la rue, le froid la misère et la chaleur humaine. Chose que l'on ne ressent pas du tout à travers le film, cette troupe de saltimbanques qui pour quelques pièces et un bout de pain fait son spectacle, si on le voit deux fois dans le film c'est beaucoup, même en pleine tempête de neige en partant de Londres pardon mais ça sent plus la frigolite que le froid.
Ici le réal Blossier nous a tout polissé et c'était l'erreur à ne surtout pas commettre.

Ensuite l'histoire, pour ceux qui ne la connaissait pas, je dirais que ça passe, c'est un gentil petit film familiale mais sans vraiment de substance.
Pour les autres on va très vite crier au scandale.
Même la composition de la troupe il ne la respecte pas, Zerbino et Dolcé ont disparus on se demande dans quel but. Etait-ce trop chère d'avoir deux chien dressés en plus ??
Lise, la petite fille muette ici elle prend le rôle d'Arthur dans sa chaise roulante. Pourquoi ? C'est quoi l’intérêt ? Attention spoil, je rappel quand même qu'au final Rémi épouse Lise pendant qu'Arthur lui épouse Cristina la soeur de Rémi qui dans le film a aussi disparue.
Et pour moi, ce qui reste le plus dérangeant dans le film c'est l'absence de Mattia.
Nom de Zeus c'est quand même un personnage complexe et central de l'histoire, c'est lui qui va aider Rémi à retrouver sa famille ainsi qu'a survivre grâce à ses talents de musicien et de débrouille.
Pourquoi l'avoir retirer ? Ca aurait fait un film trop long ? Ben faut pas le faire alors ou faire autre chose.

Je reste persuadé que Rémi ne peut être adapté 'correctement' qu'en faisant un film en trois ou quatre épisodes façon 'Compte de Monté-Christo', c'est la seule façon de respecter l'histoire dans son ensemble.

Si des films ont le mérite d'exister celui-ci aurait eu du mérite à ne pas voir le jour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 431 fois
3 apprécient

Autres actions de Papa cool Rémi sans famille