Affiche Restless

Critiques de Restless

Film de (2011)

Critique de Restless par goldie

Rieur, piquant et douloureux, Restless sait faire preuve d'autodérision et d'une distance à son récit qui n'est pas aussi bancale qu'on le prétend. Ce recul intensifie l'effet de surprise des situations, prémunit le film contre la niaiserie béante de son scénario pour en sublimer enfin le tragique avec délicatesse. Un fragment de grâce absolue. En ce dimanche de funérailles une silhouette... Lire l'avis à propos de Restless

39 4
Avatar goldie
9
goldie ·

Une douceur...

Ah ! Le cinéma de Gus Van Sant, ces images, ces musiques qui bercent ces adolescents en marge de la société... C'est cette fois-ci traité avec beaucoup de légèreté malgré l'image de la mort ambiante. Restless est un (petit) jolie film, non un gros roman mais une poésie mise en images, une confiserie de film. Deux acteurs prodigieux ! Mia Wasikowska définitivement devenue star et l'énorme... Lire la critique de Restless

16
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Le meilleur film du réalisateur

"Restless" est bel & bien l'achèvement que j'attendais de Gus Van Sant. Alors que "Elephant" traînait en longueur sans jamais réussir à signifier autre chose que la mort imminente, & que "Paranoid Park" restait un cru particulier de la psychologie adolescente, ici le réalisateur nous emmène aux frontières de la vie. Deux êtres hantés par la mort se rencontrent lors de funérailles : Enoch... Lire la critique de Restless

21 12
Avatar Satané
10
Satané ·

Critique de Restless par C G

Restless en film d'ouverture de la sélection Un Certain Regard : la décision avait étonné plus d'un cinéphile,à l'égard d'un auteur habitué aux récompenses en Sélection Officielle (Palme d'Or pour Elephant, Prix du 60ème anniversaire pour Paranoid Park). Décision justifiée à la vision de ce métrage en petite forme, qui ne tient pas ses promesses même s'il n'inquiète pas pour la suite de la... Lire l'avis à propos de Restless

24 11
Avatar C G
5
C G ·

Tout bonnement génial.

Gus Van Sant filme l'amour de deux jeunes adolescents hantés, flippés, meurtris, qui ensemble s'épanouissent et se donnent la force et le courage d'affronter la mort. Ici, pendant cette heure et demie, est racontée l'histoire sombre, et pourtant traitée joyeusement, d'Enoch et Annabel ; ces deux prénoms, auxquels Henry Hopper et Mia Wasikowska donnent corps, sonnent à mon oreille comme une... Lire l'avis à propos de Restless

8 3
Avatar Pukhet
9
Pukhet ·

Au bord de la route

Visage d'ange errant, silhouette juvénile vêtue de noir, Enoch est de tous les enterrements depuis que ses parents l'ont quitté tragiquement. Annabel , adolescente au physique de jeune garçon manqué, se passionne pour la vie, les insectes et les oiseaux marins surtout depuis que ses jours lui sont comptés. Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer, se connaître, s'aimer, la mort tissant... Lire la critique de Restless

21 11
Avatar Aurea
6
Aurea ·

The Funeral Crasher

Enoch Brae est un jeune homme tourmenté depuis l'accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents. Il s'est inventé un ami imaginaire (Hiroshi, le fantôme ... d'un kamikaze japonais) et ne peut s'empêcher de s'incruster à des funérailles pour satisfaire une pulsion morbide, ayant été dans le coma à celles de ses parents. Un jour, il rencontre Annabel, atteinte d'une tumeur au cerveau.... Lire l'avis à propos de Restless

10 4
Avatar Jackal
8
Jackal ·

L'amour danse avec la mort

Restless pose la nouvelle star, la sublime Mia Wasikowska qui a accédé à la postériorité l'année dernière avec l'Alice de Tim Burton. Faut-il voir une coïncidence que la musique de Restless soit jouée par Danny Elfman (compositeur attitré de Tim Burton)? Probablement pas. Le reste du casting est plutôt méconnu si on excepte Ryo Kâse vu dans l'ensorcelant Lettres d'Iwo Jima de Clint Eastwood.... Lire l'avis à propos de Restless

7
Avatar Marvelll
7
Marvelll ·

Dénué de chair

Le postulat de Gus Van Sant est somme toute ici assez simple : il s'agit de de faire un film sur la mort en filmant au maximum la vie, en voulant saisir au mieux chaque instant, et finalement s'approcher de la mort avec une sérénité tout à fait lumineuse. Autrement dit, l'intérêt du film aurait pu être de poser la question : comment appréhender avec avec apaisement (et presque avec optimisme)... Lire la critique de Restless

6 1
Avatar Trelkovsky-
4
Trelkovsky- ·

L'insoutenable légèreté de l'être.

Van Sant revient ici à un cinéma plus modeste, plus discret. Une douce histoire d'amitié se muant petit à petit en amour, tout autant que récit doux-amer d'une renaissance. Rien d'original là dedans, Van Sant accouchant d'un film un brin calculé et déjà-vu, nous refaisant le coup du jeune homme déconnecté de la réalité qui va revivre au contact d'une jeune fille mourante. Pourtant, le cinéaste... Lire la critique de Restless

5 11
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·