Affiche Riens du tout

Riens du tout

(1992)
12345678910
Quand ?
6.3
  1. 5
  2. 13
  3. 31
  4. 66
  5. 188
  6. 468
  7. 483
  8. 151
  9. 43
  10. 16
  • 1.5K
  • 57
  • 519

La vie d'un grand magasin parisien, les Grandes Galeries, dirigé par un nouveau PDG, M. Lepetit, qui va chercher à rentabiliser l'entreprise en basant sa politique sur le facteur humain.

Casting : acteurs principauxRiens du tout

Casting complet du film Riens du tout
Match des critiques
les meilleurs avis
Riens du tout
VS
Ensemble, c'est tout.

Premier film de Cédric Klapisch, on y retrouve déjà ses thèmes de prédilection, à savoir l'esprit de groupe, la jeunesse et favoriser l'ensemble de ses personnages. Le thème de départ est très salutaire ; alors que les Nouvelles Galeries sont menacées de disparition, le nouveau directeur va favoriser le personnel à travailler en groupe par des activités sportives ou toutes occasions qui permettent aux employés de mieux s'entendre afin de réussir à s'en sortir. Bien que le rôle principal soit...

4
Pas capisce.

Faire son premier film en tant que réalisateur n'est pas une chose aussi simple que ça et ce film le prouve bien. Si les sujets de prédilections de Klapich sont bien présents le réalisateur peine à les développer. Son riens du tout relève presque de l’épreuve de force, celle de la lutte contre l’endormissement de son spectateur. Contre l'ennui ça il n' y a rien à faire il nous gagne très rapidement, c'est long et la caractérisation des personnages est loin d’être bonne, c'est surtout bien... Lire la critique de Riens du tout

4
Critiques : avis d'internautes (32)
Riens du tout
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Riens du tout par denizor

Avec son premier film, Cédric Klapisch veut en dire beaucoup, sans doute trop : comédie chorale (avec une multitude de second rôles révélés par le réalisateur), satire du monde du travail, critique de la finance, réflexion sur l'individualisme dans une société qui ne rêve que de destin commun. Cela donne un film un peu bancal, maladroit mais lucide et intelligent dans son regard. Ainsi, on... Lire la critique de Riens du tout

5
Avatar denizor
5
denizor ·
Il y a des films comme ça

Qui n'ont l'air de ... rien de tout, sont sans aucune prétention, apparaissent comme une comédie de mœurs comme il y en a mille, en plus par un réalisateur qu'on trouve plutôt médiocre (à part Le Péril Jeune qui est passable, je peux pas citer un autre film de Klapisch que j'aie trouvé moitié aussi bien). ... Et puis que tu trouve tout d'un coup incroyablement justes, touchants et... Lire l'avis à propos de Riens du tout

6
Avatar Antoine Cani
8
Antoine Cani ·
la réalité vraie du monde du travail

Quand j'ai maté ce film, je taffais à l'époque pour une grande enseigne dont le nom résonne comme un rame sous une ville et le truc incroyable, j'avais l'impression d’être au boulot..sidérant !! Je pense que pour mettre en avant les personnages d'une grande galerie comme ça, il faut déjà avoir travaillé dans ce genre de capharnaüm humains ... C'est drôle, vivant, réel dans l'humour en... Lire la critique de Riens du tout

5 17
Avatar doc_ki
10
doc_ki ·
Ceux qui travaillent

L'idée de proposer un quasi huis-clos au sein d'un grand magasin (type "La samaritaine", à laquelle la tagline de l'affiche fait directement référence) était originale et audacieuse, mais le résultat n'est pas un bon film, loin de là. En effet, "Riens du tout" se révèle trop brouillon, trop inégal, et désormais affreusement daté en raison de son lourd ancrage dans les années 90,... Lire l'avis à propos de Riens du tout

5 1
Avatar Val_Cancun
4
Val_Cancun ·
Découverte
Grands magasins et petites galères

(Riens du tout, Cédric Klapisch, comédie, 1992.) Il sait sublimer Paris ; il sait sublimer Paris ; il sait sublimer Paris ; il sait sublimer Paris ; il sait sublimer Paris ; il sait sublimer Paris ; il sait sublimer Paris ; il sait sublimer Paris ; il sait sublimer Paris ; il sait sublimer... Lire la critique de Riens du tout

2
Avatar Florent Bizouarn
5
Florent Bizouarn ·
Toutes les critiques du film Riens du tout (32)