Bande-annonce
Affiche Rivière sans retour

Rivière sans retour

(1954)

River of No Return

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 2
  2. 4
  3. 18
  4. 43
  5. 117
  6. 308
  7. 598
  8. 366
  9. 103
  10. 45
  • 1.6K
  • 99
  • 759

En 1875, Matt Calder, un ancien repris de justice veuf, vient chercher Mark, son fils âgé de neuf ans, dans un camp de chercheurs d'or. C'est Kay, une chanteuse de saloon, qui avait pris l'enfant sous son aile.

Casting : acteurs principauxRivière sans retour

Casting complet du film Rivière sans retour
Match des critiques
les meilleurs avis
Rivière sans retour
VS
« Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières. »

Le cinéma offre une diversité étonnante : diversité des genres, des techniques, des histoires racontées, des jeux d'acteurs, et surtout des émotions qu'il éveille chez le spectateur. Et parfois, on aime un film sans pouvoir se l'expliquer ; on a coutume d'appeler cela « coup de cœur », pour signifier ô combien la raison ne saurait trouver le pourquoi du comment de son admiration. Mais on l'aime, ça c'est certain, et on voudrait que tout le monde partage ce sentiment quasi-magique. C'est mon...

28 10
Le radeau de la Méduse

Rivière sans retour est un film avec Robert Mitchum et Marilyn Monroe, réalisé par Otto Preminger, tourné en CinemaScope au milieu de décors naturels majestueux. Avec une telle bordée, le cinéphile mord forcément à l'hameçon et peut raisonnablement s'attendre à passer un bon moment. Que nenni les moussaillons, malgré le doux chant des sirènes, la coque est trouée. Robert Mitchum, ancien taulard, récupère son fils qu'il n'a pas vu depuis des années et l'emmène dans sa ferme, située juste à... Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

3

PostsRivière sans retour

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (36)
Rivière sans retour
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Classique, indémodable

En 1952, African Queen avait été un grand hit commercial, qui avait encouragé les studios à développer sur le thème du couple que tout oppose, qui doit descendre une rivière et qui finit bien sûr dans les bras l'un de l'autre. La Fox voulut probablement reprendre ce schéma à la sauce western, avec les deux sex symbol du moment, Mitchum et Monroe, et un réalisateur solide, Otto Preminger. Et le... Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

4
Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·
Découverte
Critique de Rivière sans retour par mistigri

Bien plus qu'une rivière impraticable, la rivière sans retour est ni plus ni moins l'évocation des évènements d'une vie. A l'image de l'existence, la rivière est parsemée d'embûches. Que ce soient les Indiens, la rivière elle-même et d'autres, le parcours de cette rivière est une métaphore. Présentée comme une véritable épreuve, la rivière laissera des traces sur ces aventuriers qui s'y risquent.... Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

27 14
Avatar mistigri
7
mistigri ·
La maman et/ou la putain

Grosse déception. Avec Preminger aux manettes et Mitchum en rôle principal, je m'attendais à quelque chose d'au moins correct. Il s'agit au final d'un film d'aventure très banal et bien ancré dans les facilités et faiblesses de son époque. Pour commencer, les effets spéciaux sont très mauvais et vieillis, ils ne font jamais illusion, ce qui est très embêtant étant donné leur place centrale... Lire la critique de Rivière sans retour

24 3
Avatar gallu
4
gallu ·
Mitcho Et Monroe sont sur un radeau

- Pour le nord canadien, ses paysages grandioses et magnifiques: 5 points (- for nothern great canadian landscape: 5 points) - pour Robert Mitchum et Marylin Monroe, pour l'excellent jeune acteur qui joue le fils, pour les bons dialogues et quelques positions humanistes des protagonistes, pour l'évolution des personnages: 5 points (- Bob rocks and Marylin is a guitare queen, and i love them: 5... Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

18 6
Avatar guyness
7
guyness ·
L'Ours et la poupée

La beauté sauvage des paysages, le suspense de l'aventure vécue sur le radeau, les rapports (parfois teintés d'érotisme latent tel que le permettait la censure de 1954) entre Robert Mitchum le bourru et Marilyn Monroe l'aguichante chanteuse de saloon, sont autant de bonnes raisons de voir ce film qui est le premier à se servir du Cinémascope (après le péplum la Tunique qui... Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

12 6
Avatar Ugly
6
Ugly ·
Toutes les critiques du film Rivière sans retour (36)
SéancesRivière sans retour
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Rivière sans retour
Bande-annonce Rivière sans retour
Vous pourriez également aimer...