Affiche Rivière sans retour

Critiques de Rivière sans retour

Film de (1954)

Critique de Rivière sans retour par magyalmar

Un produit familial calibré pour le succès par une Fox bien peu inspirée : deux noms ronflants devant la caméra, un derrière, et roulez tristesse vers le roupillon. Ainsi donc Marilyn et Mitchum sont sur un radeau et pataugent dans la semoule d'un scénario riquiqui, dans l'Ouest d'une Amérique de livres pour enfants, où les Blancs ont lâchement fourvoyé la bonne morale (les cons !) et où les... Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

Avatar magyalmar
3
magyalmar ·

un river-movie sublimé par l'utilisation du CinémaScope

Après Un si doux visage (1953), Otto Preminger retrouve Robert Mitchum à travers un western atypique, puisqu'il s'agit d'un river-movie se déroulant principalement sur un radeau. Le principal intérêt du film réside dans sa distribution, puisque l'on y retrouve un duo très glamour avec Robert Mitchum & Marilyn Monroe, le tout étant sublimé par les paysages canadiens filmés en CinémaScope.... Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

Avatar RENGER
4
RENGER ·

Critique de Rivière sans retour par Blockhead

Pour son unique incursion dans l'univers du western, Otto Preminger signe un authentique chef-d'œuvre du genre qui, dans un magnifique décor naturel magnifié par le Cinémascope, permet au couple Monroe-Mitchum de nous livrer un numéro inoubliable. Lire la critique de Rivière sans retour

Avatar Blockhead
8
Blockhead ·

Critique de Rivière sans retour par durandal

Je ne suis pas un grand fana de western. Celui-là m'a paru plutôt plus intéressant que la moyenne, en partie à cause de sa distribution prestigieuse. J'ai apprécié le côté un peu "cartoon", je pense que c'est sympa à voir avec un enfant. Lire la critique de Rivière sans retour

Avatar durandal
6
durandal ·

Le malaise sans retour d'Otto Preminger :

Ce film fait partie de mon "rattrapage culturel" version "un réalisateur = un film." Scénario : Mark (aka Robert Mitchum) doit élever seul un gamin dans sa cabane au milieu de la prairie. Comme c'est un ours badass, il sauve Kay (Marylin Monroe) et son copain qui... Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

1
Avatar Mad Dog
5
Mad Dog ·

Critique de Rivière sans retour par kinophil

« La Rivière sans retour n’a que le plaisir des yeux pour objet et la beauté de chaque plan pour justification de ce plaisir » déclarait François Truffaut dans Les Cahiers du Cinéma. Si on y trouve les thèmes de la quête de soi et du chemin initiatique, ce film au scénario assez léger, vaut effectivement surtout pour le plaisir formel qu'il procure : Technicolor flamboyant, sites grandioses... Lire la critique de Rivière sans retour

1
Avatar kinophil
7
kinophil ·

Le cinéma est de retour

Un film qui donne à Marilyn Monroe et à Robert Mitchum un rôle un or. En effet il est bourru, il souhaite être un père pour enfant qui a aussi besoin d'une mère. Elle est une femme belle et forte, elle sait se débrouiller seul mais un homme dans sa vie ne serait pas de trop. Le film développe ces thématiques avec emphase et douceur. Un film qui parle déjà de la condition féminine qui change, de... Lire la critique de Rivière sans retour

1
Avatar Fiuza
9
Fiuza ·

LA RIVIERE SANS RETOUR de Otto Preminger

Otto Preminger se lance dans le genre du Western et ne réussit qu'à moitié son entreprise. Passons sur les plans dépassés tournés sur les rapides de la rivière. On ne peut imputer à Preminger de n'avoir à sa disposition que les effets spéciaux de l'époque. Par contre on peut reprocher au réalisateur de n'avoir pas su tirer plus profit du talent de Robert Mitchum qui livre le minimum syndical. La... Lire la critique de Rivière sans retour

1
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

Critique de Rivière sans retour par Lyson67

Rivière dont on ne revient pas mais qui, à l'épreuve de ses courants, offre un avenir inespéré dans des paysages sublimés par le technicolor. et la splendeur de Marilyn : comme le dit Nougaro dans sa chanson hommage : "Marilyn...la beauté en technicolor" faisait-il référence à ce film ? (mais sans doute pas seulement) Lire l'avis à propos de Rivière sans retour

1
Avatar Lyson67
7
Lyson67 ·

Critique de Rivière sans retour par FrankyFockers

Je ne l'avais pas revu depuis l'adolescence je pense. C'est beaucoup mieux que dans mes souvenirs, et c'est un très grand film. Techniquement, il associe les deux innovations que je préfère : Technicolor + Cinémascope. Et Preminger use de l'une comme de l'autre avec merveille. Et un plus c'est un beau western. Même si le sort réservé aux Indiens est un peu stupide. Lire la critique de Rivière sans retour

1
Avatar FrankyFockers
7
FrankyFockers ·