Un film chanté et dansé

Avis sur Robin des bois

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Je me souviens que quand j'étais petit j'adorais ce Disney qui m'avait particulièrement marqué. Les personnages, les scènes, le discours à la fois simple et positif. Tout ça donnait envie d'être Robin lui même dans la cour de récré. Comme toujours l'idée de le revoir une fois adulte peut s'avérer dangereux, car découvrir que nos goûts ont changé peut parfois terminer sur une crise de larmes sur l'oreiller, et tout le monde sait que ce n'est pas vraiment pratique de faire ça avant de se coucher, parce qu'un oreiller humide pour dormir, c'est pas bon quand il fait froid... et comme justement l'été s'éloigne à mesure qu'on se rapproche de l'hiver...

Bref, Robin des bois, je l'ai revu ce soir. Le film reste enchanteur. On y trouve de nombreuses bonnes scènes. Maus j'avoue avoir été déçu par l'histoire. En effet, je trouve qu'au final, ça ne raconte pas grand chose de très profond comparé aux autres Disney (Walt est bel est bien mort),et puis je trouve que la narration présente peu d'intérêt. Alors oui, il y a des super scènes mémorables. Je pense aussi que ce qui participe à l'engoûement, c'est la recherche de personnages, car tous, même les plus inutiles, sont sympas (le fait que les 97% d'entre eux viennent des vieux Disney n'y est certainement pas étranger). Malheureusement, ce qui relie ces scènes et personnages reste assez faible. En gros, le film consiste en 1h de blagues, de joies, de fêtes, les conflits y sont très minimes. Or, je n'aime pas ce genre de narration pour un film. La preuve je n'ai pas aimé Starbuck et Intouchables parce que c'est QUE du bonheur.

Mais...(me direz-vous) le film fait plus qu'une heure?!

Oui et heureusement car c'est dans la dernière demi heure que tout se passe, et c'est d'ailleurs dans cette partie que j'ai le plus de souvenirs. Car la dernière partie du film est un concentré de conflits ultimes, car la désolation règne en maître à Nottingham, et tout semble perdu. Mais encore là, en y regardant de plus près, Robin ne rencontre lui même pas trop de conflits, il est un peu comme Tintin, c'est-à-dire parfait et immortel! D'ailleurs la scène où on le croit mort me semblait plus longue que ça... C'est dommage de ne pas avoir fait l'inverse et privilégié ainsi les conflits plutôt que la fête. Dernier mot sur le scénario : la résolution finale m'a semblé facile, car finalement, on ne voit pas le peuple être sauvé. Robin des bois les sauve de la prison, mais pas des impôts... C'est là qu'intervient le Deus Ex Machina ultime: le roi Arthur qui revient! Et tout rentre dans l'ordre comme par magie (c'est ellipsé bien sûr).

Passons au graphisme. Le dessin est sympa, et y a des décors vraiment très beaux. Mais globalement je ne retrouve pas la fougue expérimentatrice qu'amenait Walt de son vivant. Tout reste assez académique. Bon on ne peut pas toujours comparer aux premiers disney, il faut aussi prendre le film pour ce qu'il est, et il est vrai que l'animation est irréprochable. Aussi ne tiendrai je pas compte de ce manque de folie dans ma note, mais ça me semblait nécessaire de le faire remarquer. Donc, j'aime beaucoup les personnages. Même les 'figurants' sont cools, parce que y a l'ambiance, y a le costume. La séquenc de la prison est magnifique, la façon dont la météo vient sublimer l'état d'esprit des prisonniers (et donc des villageois) m'a bluffé malgré que ce soit finalement un cliché. Et puis surtout, surtout... les chansons. La plus grande réussit de ce film, pour moi, c'est la musqiue, car jamais ça n'avait été aussi facile à retenir et à chanter pendant le film. C'est festif c'est sympa c'est chouette et ça donne juste trop envie d'entrer dans cet univers pour y vivre.

Bref, Robin des bois est un dessin animé sympa, mais qui manque d'un bon scénario, je trouve. Dommage, mais c'est déjà pas mal d'avoir réuni autant de qualités.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 450 fois
8 apprécient

Autres actions de Fatpooper Robin des bois