Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Rollerball

Critiques de Rollerball

Film de (2002)

Critique de Rollerball par Prodigy

Dans son second remake d'un film de Norman Jewison après le très sympathique L'affaire Thomas Crown (un film imparfait mais hautement ludique et assez sympa), Mc Tiernan et ses producteurs plantent son Rollerball version 2002, et tombent dans tous les pièges que l'on espérait voir évités : "jeunisation" à outrance avec bande son pleine de groupes qui font du bruit (période pré-ado Fun Radio),... Lire la critique de Rollerball

32 4
Avatar Prodigy
1
Prodigy ·

S-A-B-O-T-A-G-E !

A partir des années 2000, les remakes de film culte, en horreur comme dans d’autres genres, sont revenus à la mode à Hollywood et parmi ces projets, John McTiernan dont le nom est surtout nommé pour le cinéma d’action des années 80 et 90 en a réalisé deux : Thomas Crown et Rollerball qui a été, ce que les connaisseurs appellent, la goutte qui déborde du vase... Lire la critique de Rollerball

5 5
Avatar Maximemaxf McFly
1
Maximemaxf McFly ·

Non, ce n'est pas un vrai remake !

Déçu il y a quelques jours par le Rollerball de Norman Jewison dont j'avais pourtant de vieux et bons souvenirs, v'la-t'y pas que je tombe par hasard sur le remake en occase à deux euros. L'occasion faisant le larron, je me procure l'objet en dépit d'une affiche qui pourrait en faire fuir plus d'un, sans doute à juste titre par ailleurs ! Puis je glisse le disque dans la fente. Autant j'avais... Lire l'avis à propos de Rollerball

4
Avatar socrate
2
socrate ·

Rollerbeauf.

McT ayant déjà tâté du remake (l'excellent Thomas Crown en 1999), il décide de s'attaquer au mythique Rollerball de Norman Jewison. Malgré l'excellence -aux dires de ceux qui l'ont lu- de la première mouture du script de ce remake, McT n'apprécia pas le trop plein de critiques sociétales qui en ressortait... Lire la critique de Rollerball

2
Avatar The Lizard King
3
The Lizard King ·

Carton rouge

J'étais prévenu, mais c'est pire que tout ce que je pouvais imaginer. Certes, John McTiernan avoua qu'il avait peu de contrôle sur le tournage de ce film, mais il en était de même pour Le 13ème guerrier (surtout dans le montage final), et il y a plutôt de bons restes (euphémisme). Alors qu'on a affaire ici à un total ratage, dans le fond comme dans la forme. Le script... Lire l'avis à propos de Rollerball

2 2
Avatar Dun
1
Dun ·

Critique de Rollerball par AMCHI

J'ai mis plus de 10 ans à enfin voir ce remake de Rollerball et malgré toutes ses critiques négatives j'avais du mal à croire qu'un film réalisé par John McTiernan puisse être si mauvais et voilà que je me rends compte que McTiernan déçoit énormément sur ce coup là. Passe encore que le scénario... Lire la critique de Rollerball

2 2
Avatar AMCHI
2
AMCHI ·

Everybody rolls with their fingers crossed

Difficile de voir en ce carnage un film qui aurait pu être bien, tant il a été dépouillé de sa substance par une post-production meurtrière. Mais c'est pourtant le cas. Fort du succès de sa version de Thomas Crown, John McTiernan accepte de faire un deuxième remake de Norman Jewison : Rollerball. La nouvelle fait saliver les fans, c'est sans doute le... Lire la critique de Rollerball

2
Avatar Mike Öpuvty
5
Mike Öpuvty ·

un véritable nanar

Alors que la première adaptation de la nouvelle de William Harrison ("Rollerball Murder", écrite en 1973), réalisée par Norman Jewison nous avais grandement déçu, moins de 30 ans après (1975), Hollywood n'a rien trouvé de mieux que d'en faire un remake, beaucoup plus violent que son prédécesseur, mais porté par un scénario affligeant et des dialogues insipides. Tout le côté anticipation et... Lire l'avis à propos de Rollerball

2
Avatar RENGER
1
RENGER ·

Scandaleux

On savait déjà que Jean Reno aimait les nanars. Mais là stop. Franchement. Massacrer un tel film, c'est une honte. En plus, les acteurs ne portent même pas d'élégantes moustaches comme dans le film originel. Une soirée de perdue. Lire la critique de Rollerball

2 2
Avatar ArbitreDuMepris
1
ArbitreDuMepris ·

Parce qu'en gardant le bon, et en jetant le mauvais de l'original et son remake, ça aurai pu faire u

L'original 4, le remake 3. L'original se cache derrière une pseudo-critique d'un régime planétaire unique de conglomérats / oligopoles pour en fait tout simplement comme tout bon film ricain dénoncer le communisme... Les scènes de "Roller" sont dans l'ensemble plutôt bonnes, mais le reste est vide. On fait pression sur le gars pour qu'il se couche, il veut pas, on refait pression, il veut... Lire la critique de Rollerball

2 8
Avatar BlackLemmi
3
BlackLemmi ·