Film de Arnaud Desplechin · 1 h 59 min · 21 août 2019 (France)

Genres : Thriller, Drame, Policier

Casting (acteurs principaux) :

Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz, Chloé Simoneau, Betty Catroux, Jérémy Brunet, Stéphane Duquenoy

Groupe :

Roubaix, commissariat central

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

À Roubaix, un soir de Noël, Daoud le chef de la police locale et Louis, fraîchement diplômé, font face au meurtre d’une vieille femme. Les voisines de la victime, deux jeunes femmes, Claude et Marie, sont arrêtées. Elles sont toxicomanes, alcooliques, amantes…

Soracl

Soracl

jouy-en-josas, une illumination

il y a 3 ans

6 j'aime

Paùl_El_Cellat

Jamais un titre de film ne m'avait autant fait rêver depuis Dunkerke !

il y a plus d’un an

4 j'aime

jojori

jojori

Roschdy Zem au sommet!

il y a 3 ans

2 j'aime

Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

Un long chemin vers la vérité

Le cinéma français semble tellement soumis à cette fameuse politique des auteurs que le cinéphile peut se retrouver complètement déconcerté lorsqu’un réalisateur décide de changer de cap. Ce sera...

il y a 3 ans

PjeraZana
5
PjeraZana

Critique négative la plus appréciée

Malaise et leçons du Commissaire Desplechin

Contrairement aux idées reçues, Arnaud Desplechin, le pape contemporain des auteurs français, a toujours été attiré par le cinéma de genre(s) dans des formes plus ou moins contournées voire...

il y a 3 ans

Val_Cancun
7
Val_Cancun

La sentinelle des maudits

Desplechin, personnellement, je ne connais pas bien, étant resté sur la déception "Trois souvenirs de ma jeunesse", avec notamment des dialogues ampoulés et deux jeunes comédien(ne)s têtes à claque...

il y a 2 ans

Seemleo
7
Seemleo

La mère Noël est une ordure

Pour une fois l'allumé Desplechin nous pond une oeuvre relativement classique dans sa trame et parfaitement compréhensible intriguement parlant. L'atmosphère de cette ville du nord que l'on présente...

il y a 3 ans

Moizi
8
Moizi

Une lumière, mais quelle lumière !

Desplechin est décidément l'un des meilleurs réalisateurs qui soit. Car si d'habitude j'apprécie surtout lorsqu'il fait tourner un Amalric totalement névrosé je dois dire que j'ai été surpris par ce...

il y a 3 ans

AnneSchneider
5

Élégie sombre

Une lumière noire se déverse sur l’écran, striée de guirlandes multicolores se reflétant sur une carrosserie. Le ton est donné d’emblée : l’image, d’Irina Lubtchansky, est impeccable, poétisant un...

il y a 3 ans