J'aime pas le poisson ni les fruits de mer

Avis sur Sammy 2

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Quand j'ai vu la bande annonce de Sammy 1, j'ai pu remarquer que les auteurs mettaient l'accent qu'il s'agissait, à l'époque, du premier film d'animation en 3D. Je n'ai pas vu ce film, mais puisque les studios se vantaient d'être es précurseurs je me demandais ce qu'allait bien pouvoir donner la 3D sur ce second épisode. Ce n'est pas pour ça que j'ai vu le film en 3D. Je déteste la 3D, du moins la façon dont elle est majoritairement exploitée. Coppola a proposé une 3D interactive avec son Twixt, j'aimerais bien découvrir ce film là dans ces conditions. Pour le reste, je trouve que ça ne sert à rien, une fois la sensation de profondeur assimilée, on ne la remarque presque plus. Cela n'empêche pas de deviner quel plan est destiné à emballer même en regardant en 2D. Une fois qu'on joue avec l'absence d'horizon ou bien qu'on jette des trucs vers la caméra, vous pouvez être sûrs qu'il y a envie d'impressionner les porteurs de lunettes.

Et bien si la seconde option est la moins utilisée dans ce film, la première l'est au contraire surexploitée. C'est vrai que ça se passe sous l'eau, ça facilite donc l'introduction de cet effet... mais ici c'est employé à outrance et cela en perturbe le découpage du film. Les réalisateurs utilisent pratiquement toujours les mêmes plans : assez larges pour contenir deux-trois bestioles qui bougent et qui ne sortent que rarement du cadre, histoire d'avoir l'impression qu'ils flottent devant nous. La conséquence de ce geste est que le film est hyper mou tant les plans se ressemblent tous : au final, j'ai eu l'impression qu'entre deux scènes de dialogues, il n'y avait que le fond qui changeait.

L'autre gros défaut de la mise en scène, c'est l'absence d'action des personnages, c'est dire l'absen de mise en scène même. Les poissons ne font vraiment rien à part flotter. Ils pourraient par exemple se gifler lors des diputes ou encore jouer avec des éléments du décor pour appuyer une réplique, mais non ici ils se fixent l'un l'autre, font des bulles et parlent... Les scènes d'action sont très mauvaises aussi, car des moments clefs sont ellipsés et ainsi la poursuite des deux tortues par ces deux grands poissons paraît incohérente par moment. En plus, les réalisateurs trichent de façon trop évidente, et n'essaient même pas de cacher certains défauts flagrants (les poissons qui nagent à la même vitesse que deux bébé tortues???).

Graphiquement c'est relativement moche. J'auirai été partisan de cette caractéristique si ç'avait été fait exprès... mais non, les tortues n'ont tout simplement pas des particularité physiques. Pire, beaucoup de ces animaux marins ont la même tête. C'est pourtant important de jouer avec les caracttéristiques de chacun pour offrir quelque chose de singulier. Il ya tout de même Lulu La Moustache et quelques autres poissons (des seconds rôles en plus) qui sont un peu plus cherchés et caractérisés.

Il manque également un sérieux souci du détail ; le détail, c'est ce qui rend un décor vivant en animation numérique. Sans ça, c'est vide, c'est mort. Et bien ici, jamais je n'aurai vu un océan aussi vide, aussi mort que celui qui nous est montré. Ce manque de détail se retrouve aussi dans le son trop peu travaillé. Sur la plage on n'entend pas de bruit de plage, juste deux trois vagues et du dialogue. Sous l'eau pareil, on entend un bruit qui rappelle la nage, mais sans plus. Si bien que, lorsque les personnages s'arrêtent de nager pour parler (et ça arrive souvent) il n'y a rien d'autres à entendre que la voix des acteurs et parfois une petite musique.

Le scénario possède beaucoup de défauts aussi. Déjà, l'histoire en soi est peu convainquante, le point de vue adopté n'est franchement pas l'idéal. Puis il ne se passe rien. pendant la première moitié du film, on se contente juste de voir des poissons parler. Il y a même un moment d'action qui est ellipsé! Lorsque les deux tortues rencontrent la pieuvre qui leu dit que des gros poissons vont arriver... ça coupe à leur arrivée et quand on les retrouve plus tard ils n'en parlent plus! La scène d'action dans les tuyaux est plutôt bien écrite, c'est la meilleure séquence, malgré les incohérences de comportement des deux gros poissons (les tortues auraient dû mourir en 5 secondes...). Il y a aussi pas mal de résolutions faciles, comme par exemple le plan pour sortir de là... c'en est grotesque.

Bref, Sammy 2 manque de beaucoup de choses pour être bon, mais assez curieusement on ne s'ennuie pas trop et surtout je n'ai pas eu d'envie de meurtre. Sans doute parce que ce découpage mou a au moins le mérite d'empêcher la surenchère d'effets de style qu'on était en droit de s'attendre. Puis il y a quand même quelques plans cools, quelques bonnes idées par ci par là. Le projet semble juste en état d'ébauche tant plein de choses auraient pu être améliorées facilement. C'est dommage.

PS: d'un point de vue message, il y a quand même une scène étrange : je veux parler de cette scène où la pieuvre dit à un crabe de rester dans les poubelles que c'est là sa place. J'ai vraiment interprété ce geste comme étant raciste. Ca n'est pas très grave en soi, et je doute qu'il faille y voir un message de ce genre volontaire... mais ça fait bizarre quoi...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 544 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper Sammy 2