Yellow Dynamite

Avis sur Samurai Fiction

Avatar Pom_Pom_Galli
Critique publiée par le

Samurai fiction… En voyant ce titre au dessous du petit plot orange de VLC, au milieu de la collection de film de mon disque dur, impossible de me rappeler ce dont il s’agit, ni pourquoi je l’ai téléchargé. J’ouvre le fichier pour voir de quoi ça à l’air. Des yeux bridé, du noir et blanc et des sabres. Aucun doute, il s’agit d’un bon vieux chanbara des 50ies. Je fais une courte recherche sur internet pour en apprendre un peu plus sur le film. Ce dernier ne possède même pas de page allociné. Signe qu’il ne s’agit sans doute pas d’un classique ultra-connu du cinéma nipon et que nous sommes sans doute une poignée à connaître l'existence même de ce film. Il n’en faudra pas plus pour me convaincre : Un obscur chanbara tombé dans l’oubli : Voilà ce qu’il me faut.

Après, quelques minutes de visionnage, une séquence me pousse à interrompre brutalement le film. Une scène ou un samouraï marche sur une plage (jusqu’ici, tout va bien), avec pour fond sonore une sorte de solo de guitare éléctrique lancinant qui débarque comme une grosse tâche anachronique au milieu de ce bon vieux noir et blanc. Je retourne sur google, pour checker l’année du film : 2000. Tout s’explique.

En fait, Samourai Fiction n’est pas un chanbara des années 50, mais une parodie de ce genre de film. Pas une parodie, à la Scary Movie, avec des gags immatures toutes les 2 secondes. Samourai Fiction est quelques chose de beaucoup plus subtil, à tel point que je me demande si on peut parler de parodie. On sent qu’en s’attaquant aux chanbara, le réalisateur a préféré rendre hommage plutôt que se moquer. En témoigne, le nom des personnages, référence direct et évidente aux grands réalisateurs japonais. En retirant les quelques “gags” qui parsèment le film, il pourrait presque s’agir d’un véritable chanbara avec unes histoire qui tient debout, des personnages intéressants, fidèles aux stéréotypes auquel on est habitué et de très belles séquences magnifiquement réalisé. Visuellement le film est une merveille. Il est très facile de se croire face à un authentique chanbara, d’où ma surprise du début en réalisant que ce film avait moins de 20 ans. Seul la musique rock, ainsi que quelques plans plus “moderne” vienne nous le rappeler.

Niveau humour en revanche, on ne peut pas dire que je sois convaincu. C’est sans doute culturel (comme cette manie qu’ont les japonais de saigner du nez à chaque fois qu’ils voient une paire de nichon ! Si quelqu’un pouvait m’expliquer…) A la limite le film n’aurait pas été plus mal en étant traité au premier degré.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 575 fois
3 apprécient

Autres actions de Pom_Pom_Galli Samurai Fiction