Affiche Sans toit ni loi

Critiques de Sans toit ni loi

Film de (1985)

Sur la (dé)route

à J.P. G. Avec Sans toit ni loi, une de ses dernières œuvres de fiction, Agnès Varda réalise un très grand film. Propulsé par l’interprétation assez magistrale de Sandrine Bonnaire (défiante, confiante par instants, à la fois dure et vulnérable, attachante, indifférente aussi, parfois odieuse), le film tente d’incarner l’idée de liberté absolue –... Lire la critique de Sans toit ni loi

49 9
Avatar pphf
9
pphf ·

Critique de Sans toit ni loi par PiotrAakoun

Sandrine Bonnaire crève l'écran. On a l'impression de vivre une tragédie grecque intemporelle, avec une Mona fière et sauvage, à la recherche d'un idéal qu'elle pourrait atteindre si la réalité était moins crue ... elle se fait violer et pourtant elle continue sa quête comme si de rien n'était, c'est un personnage vrai et authentique, peut-on vraiment lui donner tort d'aller jusqu'au bout ?... Lire l'avis à propos de Sans toit ni loi

20 12
Avatar PiotrAakoun
10
PiotrAakoun ·

ou comment "filmer vrai"

Ce film, c'est un écrin de vérité qui explose et tonne. Macha Méril, qui joue dans "Sans toit ni loi" a dit d'Agnès Varda : "Chaque matin, quand elle se lève, elle regarde, elle voit des choses que les autres ne voient pas". C'est sous ce regard là, adroit et aguérri, que naissent les traits de Mona, qui aime et gueule comme une lionne. Pour s'approcher de cette fille en rupture avec la société,... Lire la critique de Sans toit ni loi

29 1
Avatar Rhoda
9
Rhoda ·

Sans foi, ni toit.

Ça part d'un fait d'hiver, le corps perdu d'une jeune fille, morte de froid au bord d'une route. Pour Agnès Varda, ça suffisait, c'était important même, de remonter sa route, de suivre ses pas jusqu'à ce fossé. La petite, c'est Sandrine Bonnaire, elle a dix-huit ans, elle sera parfaite pour cette errance finale. Si vous lisez mes critiques, vous savez déjà que j'ai une passion pour les phases... Lire l'avis à propos de Sans toit ni loi

27 4
Avatar J. Z. D.
8
J. Z. D. ·

Le vestige d'un ange

"Sans Toit ni Loi" est d'abord un film dur. Par son sujet, par son interprétation (Bonnaire prouve qu'elle est une GRANDE actrice), mais surtout par l'éclairage que Varda jette sur notre réalité à travers le personnage insoumis de Mona : une Mona qui retrouve un instinct primitif, presque bestial au cours de ses pérégrinations, et devient une sorte... Lire l'avis à propos de Sans toit ni loi

11 4
Avatar Eric BBYoda
9
Eric BBYoda ·

Mona la rebelle

J'ai aimé ce film!!!!!! Et je le conseille vivement. C'est avant tout un portrait de femme. Mona n'a pas troqué sa liberté. Elle mène une vie sans confort et sans sécurité, un peu masochiste, cette Mona ? Elle qui refuse les compromis, et fuit une vie terne de secrétaire. On ne cerne pas bien ce personnage : durant tout le film, Mona est poussée vers l'avant par on ne sait quoi de grave.... Lire l'avis à propos de Sans toit ni loi

10 8
Avatar sushimo
9
sushimo ·

La pastille Varda ne passe pas.

Agnès Varda a une puissance unique derrière la caméra. Elle a l’œil aguerri que d’autres n’ont pas, un peu comme Jacques Demy d’ailleurs. Il est donc normal que de cet œil, de ce regard si particulier, sortent sur la pellicule des images singulières, certains diront même « authentiques ». Dès le générique de démarrage, en un plan ou presque, la réalisatrice va tout nous... Lire la critique de Sans toit ni loi

9 10
Avatar villou
4
villou ·

Critique de Sans toit ni loi par homocavernus

Elle est seule, elle marche sur la route, on ne sait pas d'où elle vient, elle ne sait pas où elle va, le sens de sa vie ? elle ne semble pas s'en préoccuper, elle vit au jour le jour, elle attend de voir qui va la prendre en stop, qui va la nourrir, qui va lui donner de l'argent, qui va lui proposer du travail, qui va lui proposer de la drogue, qui va vouloir la prostituer ... Comme nous... Lire la critique de Sans toit ni loi

2
Avatar homocavernus
8
homocavernus ·

Mona émoi

C'est l'histoire d'une jeune femme sans domicile fixe, errant sur les routes en plein hiver, seule avec son sac et dos et sa misérable toile de tente. Le premier plan du film d'Agnés Varda est un véritable tableau impressionniste, un paysage de vignobles, austère et quelques arbres...La réalisatrice s'y attarde longtemps comme pour nous signifier que le temps est figé à jamais. Le plan suivant... Lire la critique de Sans toit ni loi

2 1
Avatar Nicolas Delmas
10
Nicolas Delmas ·

Critique de Sans toit ni loi par Quentin Penel

Dans cet hiver glacial des années 1980 qui défile sous le regard d’Agnès Varda, la France fleure bon le pop-rock et les platanes qui se meurent. Entre les effluves musicales de Jim Morrison et de Catherine Ringer avance Simone, dites « Mona ». Simone dit « merde » à tous ceux qui croisent son chemin et distribue des bras d’honneur à la pelle. Elle est sale et pleine de vie, elle aime fumer et... Lire l'avis à propos de Sans toit ni loi

1
Avatar Quentin  Penel
10
Quentin Penel ·