Scie moi je te fuis, fuis moi je te scie

Avis sur Saw

Avatar мс³
Critique publiée par le

C'est après avoir découvert le dernier né de la saga dans les meilleures conditions, Jigsaw, que je me dois grâce à mon tout nouveau coffret blu ray de replonger dans la tortueuse et jouissive série des Saw.

Avant d'être des torture porn sanguinolents, Saw, premier du nom, n'était autre qu'un thriller macabre avec son lot de moments stressants. Tout droit sorti de l'imaginaire d'un certain James Wan quittant la fac, l'idée d'un jeu en huis clos avec des règles contre nature est peaufinée par son ami Leigh Whannell, qui s'occupe d'en écrire le scénario. Les deux potes rêvent de pouvoir mettre en scène pour l'un, jouer un rôle principal pour l'autre, mais leur budget misérable ne les aident pas. Après plusieurs tentatives de financement, ils se confectionnent un court métrage du même nom pour présenter le projet à des producteurs, les premiers à le voir sont emballés à 200%.
Seulement deux mois après avoir trouvé les bons compagnons de route, les deux amis peuvent se lancer dans le tournage de ce qui deviendra l'un des films d'horreur le plus rentable jamais fait.

James Wan se retrouve donc aux manettes de son fantasme morbide, Leigh Whannell, lui, devant la caméra dans l'un des deux rôles principaux. Et si le tournage fut rude et minime, tout fut tourné dans une même zone, où plusieurs bâtiments se connectaient, ce fut tout de même une expérience prenante, angoissante et amusante pour l'équipe.
Le making off présent sur le disque nous plonge bien au cœur de ce projet au budget peu conséquent mais à l'ambition pourtant bien là. Il révèle également combien le montage initial comportait des trous évidents, des reshoot ont dû être nécessaire, tout comme l'usage de photos de tournage inclussent au montage.

Un petit film devenu culte, l'idée lancée par le futur réalisateur de Dead Silence, Insidious ou encore Conjuring est devenue un phénomène donnant naissance à désormais sept suites. Il est pourtant amusant de constater que ce premier film ne s'axe pas principalement sur le principe des pièges comme dans les suites. Il s'agit ici surtout d'un jeu psychologique plus que visuel et attractif.
Wan et Whannell, ça ne s'invente pas... mettent sur pied un délice de film, au scénario malignement ficelé et hautement captivant. La bande originale dont le thème principal est une merveille est superbe. La mise en scène de son coté est génialement glauque, le twist final est quand à lui incroyable, surtout lors du premier visionnage.
En terme de casting, le budget ne pouvant se permettre de gros cachets, aucune star ne résonne dans ce jeu, même si Danny Glover n'est pas n'importe qui. Il est accompagné du génial duo Cary Elwes, Leigh Whannell. Tandis que Ken Leung et Michael Emerson, deux futurs Losties, se débattent bien. Tobin Bell, le nom qu'on ne peut plus dissocier de Jigsaw est ici peu présent, bien qu'il soit là tout du long...

Quel plaisir de revoir cet excellent film en haute définition, vostfr, et de découvrir ses bonus plus au moins intéressants.

Le Jeu a commencé

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 392 fois
15 apprécient · 1 n'apprécie pas

мс³ a ajouté ce film à 7 listes Saw

Autres actions de мс³ Saw