Remake supérieur

Avis sur Scarface

Avatar Redzing
Critique publiée par le

En 1980, Tony Montana, petite frappe et émigré cubain, arrive en Floride avec la ferme intention de devenir riche et puissant. Remake du "Scarface" de 1932, la version de De Palma reprend le schéma classique de l'ascension et chute d'un gangster trop ambitieux.

Cependant, De Palma développe considérablement ses personnages par rapport à l'original (le protagoniste aussi bien que les seconds rôles). Par ailleurs, on retrouve la patte caustique du réalisateur dans plusieurs scènes (le passage de l'hôtel notamment), et un côté 80's très appuyé (costumes en V, décors kitsch, BO new wave) qui donne une identité au film et permet de l'ancrer dans un univers précis. Quant à Al Pacino, il se déchaîne en truand mégalomane, macho, rustre, peu éduqué, et violent (l'opposé du personnage de Michael Corleone, qu'il incarna dans les "Godfather"). A noter que malgré ce portrait peu flatteur, ce personnage deviendra culte, et tiendra en admiration certains milieux. Le célèbre final, dantesque et apocalyptique, aidant à instiguer au personnage une aura surréaliste !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 48 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 4 listes Scarface

Autres actions de Redzing Scarface