Affiche Seul contre tous

Critiques de Seul contre tous

Film de (1999)

Un batôn de dynamite enfoncé à sec dans le cul de la morale française

En matière de film glauque et sordide, je crois que jamais personne n'est allé aussi loin que Noé avec Seul Contre Tous, son tout premier long, qui est en fait la suite directe de Carne sorti en 91. On reprend donc les choses là ou on les a laissées : à sa sortie de prison, un ancien boucher chevalin dont on ignore le nom décide de reprendre sa vie en main et de partir sur Paris. Toujours... Lire l'avis à propos de Seul contre tous

95 8
Avatar LeChiendeSinope
8
LeChiendeSinope ·

Confessions intimes d'une misérable bite.

Refusé par toutes les chaînes de télévision, Seul contre tous, premier long-métrage de Gaspar Noé, aura mis cinq ans à voir le jour, le cinéaste ayant dû financer le film de sa poche. Un sacrifice payant, le film raflant une succession de prix dans de nombreux festivals et gagnant au fil des années le statut d'oeuvre culte. Suite du moyen-métrage... Lire la critique de Seul contre tous

48 3
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Voyage au bout de l'enfer.

Après ses joyeuses aventures passées, le Boucher sort de prison. Toujours la même chanson mais en pire. La bête est malade et déverse sa bile, creuse le sillon de la haine ordinaire, crachant son aversion des Hommes, son dégoût du monde, dans un long monologue nauséeux, sorte de poème malsain, logorrhée hypnotique où sa paranoïa, sa misère, son échec sont si prégnants que moi, je l'ai pris en... Lire la critique de Seul contre tous

83 19
Avatar DjeeVanCleef
10
DjeeVanCleef ·

Old Boy

J'ai récemment eu un débat au sujet du dernier film de Gaspar Noé, Love, avec quelqu'un qui avait un avis assez négatif sur la question, appelant même au boycott du film, tandis que j'étais assez enthousiaste par rapport au projet, malgré le fait que je le trouvais assez casse-gueule, il était intéressant de voir ce que Noé était capable de faire, et s'il allait s'élever au même... Lire la critique de Seul contre tous

17 6
Avatar カンガルー
7
カンガルー ·

« Ma vie elle est très simple : c'est celle d'un pauvre type. »

Suite directe de Carne, Seul contre Tous accompagne le boucher chevalin (Philippe Nahon) dans sa descente aux Enfers. Alors qu’il partageait l’écran avec son entourage, celui-ci dévore la pellicule et inonde le spectateur de sa bile noire. Une petite vie, des petites économies, une petite retraite ; et puis une petite tombe. Mais tout ça, ça... Lire la critique de Seul contre tous

19
Avatar Zogarok
10
Zogarok ·

La critique de Schrödinger

Ce film est une merde. 3/10 C'est l'histoire d'un connard. Une espèce de prolo dégueulasse, un type incapable de voir au-delà du bout de son nez, qui n'a jamais rien fait de mieux que de se plaindre. Pour nous raconter son histoire pas du tout intéressante, Gaspar Noé, très peu inspiré, nous balance des gros messages bien agressifs visuellement, toutes les 5... Lire la critique de Seul contre tous

34 4
Avatar YellowStone
6
YellowStone ·

On est seul, on vit seul, on meurt seul, seul, toujours seul.

« Seul contre tous » est typiquement le genre de film qui vous broie la gueule, vous vrille les tripes et vous tamponne l'esprit. Gaspard Noé réussit là un véritable tour de force, de par sa mise en scène et sa réalisation hypnotique : On ne subit pas la pellicule, on la vit, on la pénètre. On ne suit pas le personnage, on le ressent. On n'écoute pas ses paroles, on les lit, on les avale, elles... Lire l'avis à propos de Seul contre tous

32 8
Avatar Baragne
10
Baragne ·

Nahon ne meurt jamais

Il est là, Nahon, massif, mutique, qui tire la tronche et veut dégommer tout le monde, de la bile dans les veines et un flingue à la main. Il impressionne. Limite il aurait pu avoir un César. Ou une palme d’or, carrément un Oscar. Il n’a eu droit qu’à des seconds rôles. Mais on le remarquait toujours, Nahon, parce que c’est ce qu’on appelle une gueule de cinéma, une vraie, à l’ancienne. Même... Lire la critique de Seul contre tous

5
Avatar mymp
8
mymp ·

Une grosse claque, genre qui pique bien

Vu il y a assez longtemps, je me souvenais seulement que Seul contre tous m'avait mis une grosse claque. Comme j'ai récemment vu et adoré Irréversible et Enter the Void, je me suis dis qu'il fallait que je revoie ce premier long métrage de Gaspar Noé. Certes il reste le choc, mais le film est moins bon que dans mon souvenir. C'est un concentré de haine et de... Lire l'avis à propos de Seul contre tous

15 4
Avatar Citizen-Ced
6
Citizen-Ced ·

Critique de Seul contre tous par Corn-Flakes

Un provocateur français, c'est rare, très rare, alors il faut en profiter avant qu'il ne s'use et tombe dans la violence gratuite... Seul contre tous est l'apogée de Gaspar Noë. Il réalise ici un film noir, sans aucune percée d'espoir. Le film est inquiétant, oppressant, on est très, trop proche de ce personnage de boucher qui n'a plus rien à perdre. Sa voix off nous plonge dans son esprit... Lire la critique de Seul contre tous

10 4
Avatar Corn-Flakes
9
Corn-Flakes ·