👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Seul contre tous

LeChiendeSinope
8

Un batôn de dynamite enfoncé à sec dans le cul de la morale française

En matière de film glauque et sordide, je crois que jamais personne n'est allé aussi loin que Noé avec Seul Contre Tous, son tout premier long, qui est en fait la suite directe de Carne sorti en 91...

Lire la critique

il y a 12 ans

DjeeVanCleef
10
DjeeVanCleef

Voyage au bout de l'enfer.

Après ses joyeuses aventures passées, le Boucher sort de prison. Toujours la même chanson mais en pire. La bête est malade et déverse sa bile, creuse le sillon de la haine ordinaire, crachant son...

Lire la critique

il y a 9 ans

Gand-Alf
7
Gand-Alf

Confessions intimes d'une misérable bite.

Refusé par toutes les chaînes de télévision, Seul contre tous, premier long-métrage de Gaspar Noé, aura mis cinq ans à voir le jour, le cinéaste ayant dû financer le film de sa poche. Un sacrifice...

Lire la critique

il y a 7 ans

YellowStone
6
YellowStone

La critique de Schrödinger

Ce film est une merde. 3/10 C'est l'histoire d'un connard. Une espèce de prolo dégueulasse, un type incapable de voir au-delà du bout de son nez, qui n'a jamais rien fait de mieux que de se...

Lire la critique

il y a 8 ans

Baragne
10
Baragne

On est seul, on vit seul, on meurt seul, seul, toujours seul.

« Seul contre tous » est typiquement le genre de film qui vous broie la gueule, vous vrille les tripes et vous tamponne l'esprit. Gaspard Noé réussit là un véritable tour de force, de par sa mise en...

Lire la critique

il y a 11 ans

SanFelice
5
SanFelice

Jusqu'au bout du désespoir

Seul contre tous est la suite directe de Carne et commence là où le court métrage s'était arrêté. On reprend le même décor, le même personnage, le même thème, ce portrait d'un beauf convaincu que le...

Lire la critique

il y a 8 ans

BrunePlatine
9

Requiem for a crime

Bon sang, cette claque. Je ne l'avais même pas vue venir. Et pourtant voilà, dès son premier film, on sent que Noé sera un immense réalisateur, ça crève les yeux. Pendant de longues minutes, j'ai...

Lire la critique

il y a 6 ans

Zogarok
10
Zogarok

« Ma vie elle est très simple : c'est celle d'un pauvre type. »

Suite directe de Carne, Seul contre Tous accompagne le boucher chevalin (Philippe Nahon) dans sa descente aux Enfers. Alors qu’il partageait l’écran avec son entourage, celui-ci dévore la pellicule...

Lire la critique

il y a 7 ans

Kogepan
7
Kogepan

Seule face à l'écran

Pas moyen, j'ai beau me concentrer au maximum, je ne sais pas quoi penser de ce film. Je ne sais pas si je l'ai aimé ou pas, si je l'ai compris ou pas, si je vais le revoir ou pas. Voilà c'était...

Lire la critique

il y a 9 ans

Andy-Capet
7
Andy Capet

On exulte puis on ramollit

A l'adolescence, on évoque rien. On brandit. On colporte. On revendique des références qu'on amasse comme des pancartes. Tarantino. Kubrick. Ce sont toujours les mêmes qui reviennent. De ce cinéma...

Lire la critique

il y a 9 ans