Brillant Shining

Avis sur Shining

Avatar Ann - Aël
Critique publiée par le

Un véritable bijou de Stanley Kubrick que ce Shining.

Certains diront qu'il a vieilli...certes, mais citez moi UN film de 1980 qui n'a pas pris une ride... Non ? Personne ? C'est bien ce qu'il me semblait. Et puis bon, oui, effectivement, il a surement pris un coup de vieux sur la forme, mais vraiment pas sur le fond ! Ceux qui diront ça seront juste de mauvaise foi ou sont restés traumatisés par un film de Kubrick.
Certains, et souvent les mêmes que les précédents, affirmeront qu'il est totalement dépassé, à oublier voir à éviter. Ce à quoi je répondrais que notre époque où "film d'horreur" rime avec "viande hachée" et "poudre d'os" est une bien triste période pour le cinéma et ses aficionados, car elle a fait de certains de véritables zombis insensibles en perpétuelle recherche d'hémoglobine. Du temps de Kubrick, ce genre cinématographique ne relevait non pas de la simple boucherie mais du véritable suspens où l'on frissonnait à chaque changement de musique de peur de voir surgir je ne sais quel spectre.

Shining est réellement un joyau inoubliable et incontournable du cinéma américain pour tout cinéphile qui se respecte, bénéficiant d'un très bon casting (ou presque). Une mention spéciale au petit Dany Lloyd, qui, malgré cette performance époustouflante compte tenu de son jeune âge, n'aura jamais réussi à se faire une place dans le milieu. Dommage...
Et bien sur...Jack Nicholson qui, en vrai virtuose, y interprète avec brio ce personnage sombrant peu à peu dans la folie et nous laisse assister, impuissants, à sa lente descente aux enfers.

Je dois quand même reconnaître deux défauts à ce film :
- Déjà, question bête mais...pourquoi ne pas avoir choisi une BONNE ACTRICE pour jouer le rôle de Wendy Torrance, soit L'UN DES RÔLES PRINCIPAUX ?! J'sais pas Stanley...t'avais qu'elle sous la main à ce moment là ?! Les autres n'étaient pas consentantes ?! EXPLIQUE NOUS ! Pourquoi s'être embarrassé de Shelley Duvall, actrice aussi belle que convaincante et aussi convaincante qu'un représentant en crème solaire un jour de pluie ? Pourquoi, pourquoi, POURQUOI ?! Non vraiment, je ne vois pas...
- Deuxièmement, et comme disait le regretter Stephen King, Shining n'est absolument pas fidèle au roman éponyme... Ça, c'est quand même ballot parce qu'il manque des scènes carrément essentielles. On regrette donc l'absence de la scène du parc de jeux ou encore les explications concernant le passé de Jack Torrance ainsi que son gout pour l'alcool qui le mèneront à cet état final. Peu de films sont vraiment fidèles au roman duquel ils sont inspirés, me direz vous...certes. Mais c'est pas une raison !
Pour terminer, la scène de fin,

bien que baclée, reste assez originale et mystérieuse et la photographie du plan final (ce plan qui m'a assez terrorisée pour je ne sais quelle raison...) laisse libre cours à notre imagination. Nous pouvons ainsi supposer que Jack est devenu lui aussi un fantôme de l'établissement et que son âme appartient désormais à l'hôtel. (si vous l'avez compris différemment, vous pourrez me faire part de vos idées dans les commentaires ! Ça m’intéresserait.)

En bref, Shining, même s'il présente certaines imperfections, reste une oeuvre culte du cinéma international et intergénérationnel et est à voir au moins une fois !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 449 fois
24 apprécient

Shining est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Ann - Aël a ajouté ce film à 7 listes Shining

Autres actions de Ann - Aël Shining