Affiche Sin City

Critiques de Sin City

Film de , et (2005)

Quand Robert Rodriguez rencontre Frank Miller.

Il faut un certain culot pour oser adapter Sin City, rien que penser être capable d'égaler Miller ou du moins de réussir à retranscrire aussi fidèlement que possible cet univers si particulier. Pourtant Monsieur Rodriguez l'a fait et de surcroit avec succès. Certains vont bien lui reprocher d'être autant fidèle aux BD et de ne pas avoir sentit une volonté chez le réalisateur de s'adapter le... Lire la critique de Sin City

66 4
Avatar Amethyste
7
Amethyste ·

The wolves of wall strip

Le film noir a, dans son essence même, été un vivier à clichés. Par son iconisation des figures, l’attention expressionniste apportée aux décors, la création d’une atmosphère nettement identifiable et les variations sur des intrigues sempiternelles, le genre s’est forgé dans une mythologie vouée à imprimer la rétine et graver des légendes sur la pellicule. La reprise par... Lire la critique de Sin City

23 2
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

La bonne ruelle

Je conçois parfaitement que Sin City soit un film qui divise. En effet, il est de ceux qui demandent un degré très précis de sensibilité pour être apprécié à sa juste valeur. Sin City n’est ni un amas de violence totalement gratuite, ni une œuvre subtile et suggestive : le film trouve un équilibre... Lire l'avis à propos de Sin City

23
Avatar Mia_Landa
8
Mia_Landa ·

L’enfer c’est de se lever tous les matins et te demander pourquoi t’es là !

Malgré le succès phénoménal des comics Sin City, le réalisateur Robert Rodriguez a remué ciel et terre pour convaincre l’auteur de bandes dessinées Frank Miller, dans l'unique but d'adapter l'univers impétueux Sin City au cinéma. D’un côté, je peux comprendre la réticence de de l'artiste-dessinateur. Il a écrit et imaginé... Lire l'avis à propos de Sin City

30 3
Avatar LeTigre
8
LeTigre ·

"Je suis le copain de Shellie et j'suis complètement taré !"

Ce titre de critique résume un peu la folie hallucinatoire qu'on peut trouver dans le comic book de Frank Miller qui a trouvé son écrin grâce à Robert Rodriguez ayant su capter avec brio l'univers visuel de l'auteur et donner vie à son monde ténébreux tout de bruit, de fureur et d'érotisme. Dans Sin City, la ville gangrenée par le vice et le mal, le spectateur déambule entre gangsters... Lire l'avis à propos de Sin City

24 3
Avatar Ugly
8
Ugly ·

Noir, c'est noir

On connaît bien le problème des adaptations au cinéma. D’ailleurs, Frank Miller le connaît aussi. Au point qu’il refusa longtemps de voir sa série de comics Sin City (1991-2000) portée sur le grand écran. Il fallut tout le talent de persuasion de Roberto Rodriguez pour le convaincre, mais non sans un bout d’essai, sous la forme de la scène d’ouverture du film qui reprend d’ailleurs un court one... Lire l'avis à propos de Sin City

16
Avatar LeDinoBleu
8
LeDinoBleu ·

I love hitmen. No matter what you do to them, you don't feel bad.

Basin City, surnommée "Sin City", une ville charmante gangrenée par la corruption et la criminalité. Le vieux flic Hartigan, bientôt à la retraite, émascule Roark Jr, un morveux pédophile, et écope d'une longue peine de taule. Une prostituée meurt assassinée, le colosse Marv l'aimait et jure de la venger. Shellie ne veut plus entendre parler de son petit ami violent Jackie Boy. Dwight, son... Lire l'avis à propos de Sin City

17
Avatar Jackal
8
Jackal ·

Bienvenue en enfer.

Une adaptation risquée ? Sin City a au moins pour mérite d'être ambitieux. Ce n'est pas tous les jours que nous assistons à une adaptation cinématographique des oeuvres cultes de Frank Miller, personnage emblématique de l'industrie des comics et des romans graphiques, qui a su nous pondre des chefs d'oeuvres à presque chaque sortie... Lire l'avis à propos de Sin City

19 7
Avatar Marvellous
10
Marvellous ·

Killing? No. No satisfaction. Everything up until the killing, will be a gas.

J'ai beaucoup changé d'avis par rapport à ce film. L'abordant en ayant lu beaucoup de bien à son propos, j'ai été déçu dans un premiers temps, n'aimant pas le film au début, puis n'en pensant pas grand chose d'exceptionnel à la fin. Et puis je suis rentré dans le délire, il faut croire que la nuit porte vraiment conseil. La première chose qui marque avec Sin City, c'est son esthétique à couper... Lire l'avis à propos de Sin City

11
Avatar Ripper-
8
Ripper- ·

Père Castor, raconte moi une histoire...

A votre avis, ça donne quoi quand, l'un des plus grands génies du monde des comics adapte son propre bébé au cinéma, avec l'aide des deux plus grands génies de ce nouveau siècle ? Pour vous donner un avis, c'est comme manger une tartine de Nutella, sur une autre tartine de Nutella, avec une gaufre entre les deux (ou une crêpe, c'est vous qui voyez). Sin City c'est le genre de film qui avait... Lire la critique de Sin City

11
Avatar Watchful
9
Watchful ·