the Rock s’envoie en l’air (sur une patte et dans un délire bondage) !

Avis sur Skyscraper

Avatar Mathias the Watcher
Critique publiée par le

Hey ben, hey ben… Encore une production américano-chinoise qui fait plaisir à voir ! Alors oui, le film n'est en soi pas terrible. Si on le dissèque point par point, c’est même une grosse daube. Mais pour ma part, il réussit son pari. Il se voulait vertigineux et tendu… et il l’est (du moins dans les grandes lignes) !

Malgré le fait qu’on sait que Dwayne va s’en sortir (parce que je veux dire que s’il s’écrase comme une merde au sol, ben le film est vite fini…), quelle tension sur cette scène de la grue ! Cela fait longtemps que je n’avais plus été pris par une scène dans un petit film d’action synonyme d’hommage aux années 80-90’s. Et cela a le mérite de devoir être souligné.

Nous retrouvons donc un ancien officier d’élite amputé d’une jambe suite à une erreur de jugement dans une situation extrême reconverti en inspecteur de sécurité engagé pour délivrer une certification de sûreté en vue d'assurer la plus haute tour du monde…

Welcome to Heaven.

Pour le reste…

Les méchants n’ont absolument aucune dimension. Ils sont caricaturés et n’ont même pas l’ombre d’une background story. Mais pourquoiiiiiiiii est-il si méchant ? – Parce queuuuuh !!!! Vision manichéenne suprême!

D’une manière générale, les personnages sont peu construits. Seul Dwayne Johnson a un rien de développement. Et quand je dis un rien, c’est une scène d’introduction de 3 minutes où on voit un malheur se produire. Mais ça ne nous dit rien sur les épreuves qu’il a traversé, sa reconversion, ses préférences, son développement familial (il y aura tout de même une phrase dans le film pour le résumer celui-là), bref… qui est cet enfoiré de Will Sawyer pour être si balèze comme unijambiste ???

On ne peut pas parler de nouveauté scénaristique. On est dans un Die Hard qui a copulé au hasard d’un heureux détour la Tour Infernale. Le tout est assez prévisible et les difficultés sont vites expédiées. Mais néanmoins une certaine forme de tension se crée et le rythme efficace du film fait qu’on ne s’ennuie pas et qu’on ne s’arrête pas sur ses défauts pendant le visionnage. C’est en y repensant après qu’on se dit ‘mouais’… Notamment pourquoi cette tour est vide ??? Cela aurait été tellement plus prenant avec des gens pris en otage ou piégés dans les flammes. Cela doit être mon côté sadique qui se réveille... Une tablette pour tous les commander ? Sérieusement ? Tu as une seule télécommande qui te permet de contrôler l’entièreté du système de sécurité de ta tour à distance ? Mec, tu cherches les problèmes… Pourquoi il y a des écrans géants au pied de la tour pour diffuser aux spectateurs morbides ce qui se passe en haut ? Et qui filme ???

Le retour de Neve Campbell (la belle de la trilogie Scream) : Est-ce que quelqu’un attendait réellement/réclamait réellement ce retour ? Ou est-ce que le budget pour payer Dwayne Johnson a englouti l’entièreté du cash alloué aux acteurs et qu’on s’est demandé qui on pouvait bien appeler avec un nom un peu connu mais qu’on paierait une bouchée de pain pour attirer le chaland en salle ? Néanmoins on lui a offert un rôle fort qui change de la greluche qui ne sert qu’à se faire kidnapper et foutre le héros dans un bordel encore plus grand que celui dans lequel il s’était déjà fourré tout seul. Et ça, ce n’est déjà pas mal.

Où sont les pompiers ? Il y a une épidémie de chats coincés dans les arbres que quand le plus grand immeuble de toute la ville (du monde en fait, mais soit, ne mettons pas trop de pression sur ces braves gens) est dévoré par les flammes, il n’y ait pas l’ombre d’un homme du feu prêt à porter secours à qui que ce soit ?

Le personnage principal interprété par notre ami the Rock est handicapé. Il est amputé d’une jambe suite à une intervention policière loupée. Je trouve ça très bien d’avoir un héros handicapé/diminué physiquement. Le hic ? C’est qu’il n’est au final absolument pas diminué physiquement ! Le mec est un super-héros ! Sa jambe est plus solide que n’importe quoi, il court comme un V8 lancé à pleine vitesse, bref… le mec est totalement exagéré ! Est-ce un problème, non ? Parce que c’est le but d’un film de ce genre est d’exagérer son action. Mais par contre, ça diminue totalement l’intérêt d'avoir handicapé son protagoniste principal...

Ça manque réellement d’une confrontation épique entre Sawyer et Botha (le leader méchant). Le bien incarné contre le vilain suprême. Confrontation qu’on ne verra jamais vraiment. Le méchant manque de charisme cruellement. Les échanges entre the Rock et lui-même manque de charisme....

Malgré la scène finale plagiant 300...

Dwayne Johnson en soi est cool mais c’est ça mon stress. Le film ne lui donne aucun charisme propre à son personnage et ce n’est pas sa catch phrase :

Daddy loves who ?

qui va arranger le problème. Et donc comme chaque film mettant en scène the Rock, il se contente de surfer sur la hype naturelle de la star sans créer un véritable personnage avec le film. Cette paresse est un peu dommage. Et the Rock se contente de faire du the Rock. Mais bon... comme le gars m'est sympathique...

Les effets spéciaux et l’esthétique du film sont beaux et dégueulasses à la fois. La tour est vraiment impressionnante quand on est mis face à elle. On imagine cet édifice géant et on en a déjà le vertige. Et quand les personnages prennent l’ascenseur vitré et remontent à travers les jardins, on se sent carrément vivre. Maintenant le rendu est très lissé ce qui pue les effets spéciaux à plein nez, et ça, c’est un peu dommage. Le sommet de la tour est une boule composée d’écrans high tech avec caméra de chaque côté permettant des tonnes de possibilités en termes d’illusions. C’est assez sympathique conceptuellement parlant mais si la vision extérieure fait sens et est vraiment géniale, la vision intérieure est un peu plus chelou et techniquement plus difficile à comprendre….

Bref, le film est très divertissant malgré des défauts gros comme l’égo d’un footballeur et arrive même à créer une tension par quelques scènes donnant véritablement le vertige aux spectateurs. Pour le reste, faut pas être trop difficile et mettre son cerveau en mode off pour apprécier la trame du long métrage. Certainement à voir au cinéma plutôt qu’à la télé car j’ai peur que l’aspect vertigineux du film (qui est tout de même sa principale qualité) ne soit que difficilement procuré sur petit écran…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 70 fois
Aucun vote pour le moment

Mathias the Watcher a ajouté ce film à 1 liste Skyscraper

Autres actions de Mathias the Watcher Skyscraper