Je jure SOLennellement que mes intentions ne sont pas mauvaises....

Avis sur Solo : A Star Wars Story

Avatar Dirty Sale
Critique publiée par le

Comme beaucoup de monde, je n’avais aucune attente et aucune envie de voir un film sur le passé de Yan Solo. Je suis peut-être fan du personnage, mais son arc était très complet dans la trilogie originale, ainsi, il n’y avait pas besoin de le compléter ou de l’approfondir, et je pense que je n’étais pas le seul à qui ce film procurait un désintérêt total. Les retours sur le film étaient très mitigés mais j’attendais de le voir pour savoir, même après les bandes annonces moyennes. Et... c’est un film très correct, qui fait le taff, mais c’est loin d’atteindre les niveaux des autres films, excepté "Le réveil de la Force" qu’il surpasse sans surprise et sans problèmes.

Le film commença vraiment très bien. Les trois premières minutes sont excellentes. Bien que le titre du film apparaisse de manière assez anodine, presque ridicule même, on comprend les enjeux, la situation de vie de Yan et Qi’Ra et leurs envies. C’est une scène très efficace qui montre également la soumission du peuple envers ce qui a l’air d’être une sorte de souverain en la personne de Lady Proxima. Mais, je n’aime pas la scène où elle apparaît. Non seulement son design est affreux et peu original surtout lorsqu’on découvre qu’elle ne supporte pas le soleil, mais en plus les dialogues ne sont pas forcément bons. La scène est beaucoup trop sombre donc illisible, comme une bonne partie du film d’ailleurs. En revanche, j’aime bien les acteurs de Solo et de Qi’ra. Leur alchimie est directement bien établie et j’aime ça. Bon après, le fait que Yan doive de l’argent à un extraterrestre moche tapie dans sa tanière, qui a des hommes de mains, que son adversaire, cette fois Solo, la menace avec un détonateur thermique mais qu’il ne le prenne pas au sérieux même si Yan veut doubler la mise, c’est du déjà vu donc peu original et assez décevant pour conclure avec cette scène qui ne me plaît pas.
Ensuite, Yan et Qi’Ra s’enfuient et j’aime bien la manière de filmer leur fuite et les dialogues redeviennent appréciables. La musique et les effets spéciaux sont bons, je suis plutôt diverti, malgré le fait que beaucoup de choses viennent de la série Rebels, j’y reviendrai bien sûr plus tard, mais là encore lorsqu’un protagoniste conduit un véhicule à plusieurs places est poursuivi par des stormtrooper en speeder comme lorsque la marche impériale est audible dans une propagande impériale. Ils entrent donc dans l’espèce d’aérodrome et c’est génial. L’Empire est magnifiquement introduit. On comprend qu’il contrôle les déplacements de la population et je n’en demande pas plus. J’aime bien aussi la petite péripétie avec la caissière et j’adore le passage où Yan et Qi’Ra sont séparés. Comme les personnages ont bien été introduits avec une personnalité et des relations établies et compréhensibles, le fait qu’ils se quittent forme un moment fort en émotion surtout quand Solo crie "Je reviendrai". Mais bon, la vanne du je suis tout seul donc on me baptiste "Solo", franchement ça passe pas quoi. Non seulement il n’y avait aucune raison d’expliquer cela, mais en plus, s’il fallait vraiment l’expliquer, il y avait bien d’autres façons plus correctes pour le faire...
Après une ellipse narrative, on assiste à un champ de bataille impérial auquel Yan participe. Et même si je n’aime pas trop la manière tremblotante de filmer l’action, j’aime beaucoup sa narration. Elle explique de manière implicite et discrète le fait que l’on ne devient pas pilote impérial du jour au lendemain et que l’on doit gravir les échelons. Même si le contexte et les enjeux de cette bataille ne sont jamais abordés, ça ne dérange pas plus que ça et ce n’est pas indispensable quand d’autres éléments intéressants sont apportés. Par exemple, lorsque le capitaine Beckett explique à Yan que s’il le peut, il devrait partir, on peut y comprendre alors que les soldats impériaux sont bloqués, surtout les vétérans, mécontents de leur situation, mais que la fuite reste périlleuse. Même si je n’aime pas la scène où il interagit avec le groupe de Beckett car je ne comprends pas pourquoi ils le refusent dans l’équipe car un bon pilote en plus ne ferait pas de mal, j’aime bien le fait que Beckett l’appelle "p’tit gars", ce qui expliquerait l’expression de Yan envers Luke dans l’épisode IV et c’est plutôt cool. Par contre, je déteste quasiment la scène où Yan rencontre Chewbacca. Non seulement elle évoque volontairement la scène du Rancor donc une nouvelle fois l’épisode VI, mais en plus je ne peux pas supporter que Yan parle le Wookie. C’est ridicule et inutile car il y avait des tas d’autres façons de les mettre en lien. De plus, c’est totalement incohérent parce que Yan Solo ne parlera plus jamais le Wookie de sa vie... En plus il y a trop de cut à mon goût lorsque Chewie essaye de tuer Yan. Mais en dehors ça, j’adore le fait qu’ils s’entendent bien dès le début comme l’illustre leur complicité pour s’évader, même si j’aurais préféré qu’ils se connaissent déjà avant que le film ne commence mais bon.... je l’accepte, bien que leur fuite vienne aussi de Rebels lorsque Chewie expédie Yan hors de la prison, ce qui me fait penser à l’agent Kallus expédié par Garazeb Orrelios dans la saison 2.
Et puis bon, fallait-il vraiment faire référence aux Gardiens de la Galaxie dans une autre galaxie? L’équipe de Beckett, c’est les cinq gardiens quoi; en plus, le personnage de Rio a la même voix et fonction que Rocket: c’est un pilote, fun formant un léger Comic Relief et ça ne passe pas du tout.
Une fois qu’ils s’échappent avec leur nouvelle équipe, ils se préparent à attaquer un train en marche ce qui constitue une nouvelle fois un événement peu original car déjà vu de nombreuses fois au cinéma, mais à la limite j’étais prêt à l’accepter si cela était utile à l’histoire. La scène du barbecue est clairement inutile. C’est juste une transition histoire de calmer le rythme avant la prochaine scène d’action. Même si elle est touchante lorsque Yan évoque son passé et lance un regard d’envie vers les deux amoureux de l’autre côté du feu, le but était de nous attacher aux autres personnages mais ils ont mal été introduits donc c’est plus compliqué. De plus, Rio, le seul ici qui essaye d’être drôle mais échoue lamentablement, est donc toujours aussi insupportable bien qu’il place une petite référence à la Trilogie Originale bien amenée et plaisante lorsqu’il dit "as-tu déjà essayé de contrarier un Wookie?" qui rappelle la réplique que Yan dira dans "Un nouvel espoir". On y apprend également que c’est Beckett qui lui a donné son blaster ce qui n’apporte rien même s’ils insistent beaucoup sur l’arme à travers divers et nombreux gros plans. Rio place de nouveau des références forcées à la saga Star Wars comme l’évocation des Mynocks, créatures qui attaqueront les câbles électriques du Faucon Millenium dans "l’Empire contre-attaque", ou encore le fait qu’il dise qu’il aimerait ouvrir une cantina sur une planète chaude, évocation très claire de la cantina de Mos Eisley sur Tatooine.
Si il faut trouver des qualités, je dirais que j’aime beaucoup le personnage d’Enfys Nest. Très rapidement introduit par nos héros, il évolue bien et remplit assez bien son rôle de menace. Il me fait d’ailleurs légèrement penser au personnage de Dark Maul en beaucoup plus classe, de sa fonction de menace fantôme qui peut surgir à tout moment du film. Et, c’est malheureux à dire mais, j’étais extrêmement content que Rio meurt, je mets bien sûr de côté le fait qu’il meurt d’un tir dans l’épaule, mais pour moi c’est le personnage le plus insupportable de la saga, pire encore que Z6-PO dans les nouveaux films. La mort de Val est assez impactante et j’aime bien le fait que leur mission soit un échec total alors qu’elle partait bien ainsi que le fait que certains individus comme Dryden Vos soient vus par certains comme plus dangereux que l’Empire.
Après cet échec, ils se rendent dans les quartiers de Vos et j’aime bien les nouveaux design présentés dans la pièce mais pourquoi faut-il une scène de cantina dans chaque film Disney? Excepté dans l’excellent Rogue One de Décembre 2016, on a une cantina et des musiciens dans les trois autres films, sérieusement, c’est tellement peu original car on connaît ce type de lieu depuis 40 ans! Les retrouvailles avec Qi’Ra sont sympas entre la tension et le bonheur de se revoir, c’est bien maîtrisé et touchant même si je n’apprécie pas les champs contre champs trop répétitifs entre Yan et elle car c’est un peu trop classique et peu imaginatif. L’évocation de Scarif et des mines de Kessel sont assez plaisantes et j’aime bien la scène du deal dans la chambre de Vos. On comprend les relations entre Qi’Ra et Vos et entre Vos et Buckett et c’est plutôt bien foutu et efficace. En revanche, j’ai tout de même un petit reproche à faire à Alden Ehrenreich c’est qu’il sourit trop souvent, ce qui n’est pas forcément le cas du Yan Solo de Harisson Ford. En dehors de cela, son jeu est plus que correct.
Ensuite ils s’en vont à la rencontre de Lando Calrissian, très bien introduit et présenté, et j’adore le fait qu’il se trompe et dise Yan comme dans les premiers Star Wars même si c’est pour se moquer de la version française de 77. J’adore la première partie de Sabacc, avec des bons acteurs dans les rôles de bons personnages en bon développement et l’alchimie déjà pré-établie entre Lando et Yan. Les dialogues sont excellents, sûrement les meilleurs de tout le film, accompagnés d’une mise en scène très efficace et dynamique. Et j’aime bien la scène où Lando et Qi’Ra se retrouvent qui fait écho à la scène où Lando rencontre Leïa. Par contre, le traitement du personnage de L3 n’est vraiment pas passionnant. En même temps avec une introduction aussi pitoyable, c’était déjà mal parti. Mais en plus, elle essaye de mettre en place une révolte droïde dont on se fout royalement. Donc voilà, je n’aime pas du tout sa scène d’exposition, malgré le fait qu’elle glisse discrètement une référence à l’épisode II lorsqu’elle dit que dans cet endroit, ils ne servent pas les droïdes.
Bon, j’avoue, la première apparition du Faucon m’a donné des frissons, même si L3 possède sûrement les pires dialogues du film avec Rio, même si L3 ouvre un grillage séparant je ne sais quoi avec une partie intime de son corps comme si elle urinait surtout qu’elle dit "ne me regardez pas, ça me déconcentre", même si Yan glisse encore une référence à la saga quand il dit "tas de ferraille", je ne pouvais qu’apprécier l’apparition du Millenium Condor. Une fois entrés dans le Faucon, malgré que L3 vienne encore une fois gâché un bon moment, on apprend enfin quelque chose d’intéressant et de neuf à propos de Yan et Lando, ils étaient peu proches de leur père. Ce n’était certes pas indispensable à savoir, mais ça fait plaisir, et puis de toute façon tout le film est dispensable donc bon. Et ils ont quand même réussi a mal filmé un vaisseau dans l’hyperespace et réussi à faire bouger exactement les mêmes pièces de Chewbacca et R2 du jeu hologramme du Faucon avec Beckett et Chewbacca mais franchement, où est passé l’imagination et la créativité du dernier spin off? C’est d’ailleurs à ce moment que j’ai eu l’impression que Chewbacca était mieux fait dans ce film que dans les épisodes VII et VIII mais ce n’est sûrement qu’une impression.... Ensuite vient la scène de Yan et Qi’Ra et je suis assez mitigé pour cette scène. Ce n’est pas une mauvaise scène en soit mais les dialogues sont vraiment moyens, ils me rappellent les répliques mielleuses de l’épisode II. Cette scène fait d’ailleurs écho à la première scène où Anakin et Padmé se retrouvent seuls dans "L’attaque des clones". Le garçon veut lui raconter sa vie, elle l’écoute en rangeant ses affaires, il se rapproche et tente de la séduire mais elle lui parle de son regard. Cette scène est bien plus réussi dans l’épisode II car elle développe les personnages. Celle de Solo développe peu de choses et le personnage de Qi’Ra par la suite, aura très peu de développement.... Je ne suis pas trop fan de la relation que L3 dit avoir avec Lando. Beaucoup l’ont apparemment pris comme tel: Lando aurait des relations intimes avec son droïde. Personnellement, je l’ai pris comme tel: L3 se sent à l’écart. Elle veut se convaincre que Lando a des sentiments envers elle devant les autres mais que ce n’est pas réciproque alors qu’en fait c’est l’inverse. Donc voilà, ça ne me choque pas mais ça ne m’intéresse pas non plus.
Vient alors la partie du film que j’aime le moins en raison de son intérêt. C’est la scène de la prison de Kessel. C’est vraiment le seul gros moment où je me suis ennuyé. Je m’explique. C’est trop long, peu divertissant et sans grand intérêt. Trop long: tout le skeatch pour libérer les droïdes, je m’en fous! La mort de L3, je l’avais vraiment espérée car elle ne sert à rien, elle est irritante et le pire c’est qu’elle me fait penser au pilote droïde de l’ancienne attraction Star Tour de Disneyland. Yan met trop de temps à aller chercher l’objectif et il ne se passe rien de passionnant. Peu divertissant donc. Sans grand intérêt parce qu’en fait, leur objectif c’est un objet donc je ne connais absolument pas la provenance et même pas l’utilité. De plus, ce n’est pas un produit qu’ils vont garder pour eux et utiliser, non! C’est quelque chose qu’ils vont donner à un personnage que je connais à peine qui va lui-même le remettre à un personnage que je ne connais pas encore. Finalement les seuls moments impactants émotionnellement à mon sens sont quand Chewie quitte le Wookie et quand Lando va secourir L3 et que Yan va secourir Lando. Et ce n’est sûrement pas le fait de voir le costume que Lando porte chez Jabba qui va me faire aimer la scène. Non seulement c’est un clin d’œil de plus en trop, mais en plus cela n’a rien de logique puisque ce costume est censé être fourni à Lando sur Tatooine bien des années plus tard. Oui la musique est assez bonne mais les dialogues sont moyens. Oui les acteurs sont bons mais leur personnage le sont moins. Oui la mise en scène est bonne mais l’action est inintéressante. Oui le combat de Chewbacca pour libérer un compagnon Wookie est touchant car il le fait par amour mais celui de L3 est pathétique car elle le fait par principe moral et non par passion et puis son "vive la Rébellion" est trop forcé. Et puis bon, à quel moment les droïdes doivent avoir les mêmes droits que les humains? A méditer là-dessus, je vais m’employer. Donc, moment trop bâclé à mon goût.
Etonnement vient alors ma scène préférée de ce film, la plus divertissante déjà. Enfin, au bout de une heure et demie de film, Yan pilote le Faucon. Quand le croiseur impérial débarque accompagné du thème de l’étoile noire, j’ai franchement eu des frissons et je me suis dit "enfin du grandiose!" Et ça a été le cas, malgré l’évocation de Lando qui souhaite laisser sa cargaison quand il croise le croiseur. Tout dans ce passage est à mon sens réussi. Le développement des personnages, leur alchimie, chacun a un rôle à jouer, même L3, les dialogues redeviennent bons et l’humour le devient, les effets spéciaux, la mise en scène et le rythme sont très efficaces. La musique est excellente avec un mix incroyable des musiques du film mais aussi de "TIE fighter attack" et de "Asteroid field", j’étais franchement aux anges et c’est le seul moment où je me suis senti réellement impliqué dans ce film. Et j’adore vraiment, mais vraiment, la réplique de Yan "j’ai un bon pressentiment tout à coup", c’est juste excellemment bien trouvé, tout comme le "je te hais, je sais". Mais c’est aussi là que l’on peut se rendre compte que l’Empire aurait pu être mieux exploité, quitte à l’intégrer autant dans le film, autant le faire pleinement. Par contre, ça ne m’a pas dérangé qu’il n’y ait pas de grosses scènes d’action au climax comme une bataille de Scarif ou Endor, c’est différent, c’est cool, c’est plutôt une bonne idée!
Les voilà de retour sur le vaisseau de Vos, et c’était assez prévisible les trahisons de Qi’Ra et Beckett mais ça ne me dérange pas. J’aime bien la scène du duel final entre les personnages. C’est assez divertissant. Mais mon dieu ce que je déteste la scène de Dark Maul. Tellement d’adjectifs péjoratifs s’offrent à moi pour la définir mais je vais plutôt détailler. Qu’est-ce qu’il fout là! Ok. Dans The Clone Wars, il a malheureusement été épargné pour le fan service, son développement dans la série n’est jamais intéressant dans cette série à la limite du scandale par moments et ça reste du bon gros fan service comme je le hais. Cette scène m’a clairement saoulé. Je m’étais fait spoiler sa présence mais je me suis dit non, ça ne peut pas être vrai, je n’y ai pas cru et je ne voulais plus jamais le revoir dans un film. C’est bon, il est dans The Clone Wars et dans l’excellente série Rebels, c’est très bien comme ça. L’intégrer dans les films est une très mauvaise idée. Non seulement ça pousse son arc narratif cinématographique trop loin car cela enlève de l’intérêt au personnage que j’aimais bien dans "La menace fantôme", mais en plus c’est sûrement un très malheureux teaser pour le film sur Ben Kenobi. Et c’était ce que je craignais le plus de ce spin off dont j’attends énormément la sortie. Rebels est canon, alors à quoi bon mettre en place des retrouvailles Maul-Kenobi sans enjeux? Non, vraiment ça me désole, j’attends vraiment beaucoup du film sur Ben Kenobi et je suis déjà déçu avant sa sortie. A moins qu’il n’apparaisse pas dedans et qu’ils nous fassent un film sur Maul, ce que je préfèrerais, même si ça reste inutile. Pour moi, Dark Maul est mort dans l’épisode I sur Naboo. Pour en revenir à cette scène navrante, on apprend donc qu’il est à la tête de l’aube écarlate, et qu’il veut se venger de Beckett. AUCUN INTERET! Ni Qi’Ra, ni Beckett, ni Maul ne sont des personnages attachants alors à quoi bon m’annoncer la suite de leurs aventures? J’aurais préféré que Qi’Ra meurt devant Yan Solo, ce qui aurait rajouté une scène forte et de l’ampleur à son statut d’anti-héros. Non, ce passage m’a totalement sorti du film, j’ai vraiment hoché la tête de gauche à droite avec tristesse et désolation quand j’ai vu ça. Comme si son apparition ne suffisait pas au fan service forcé, facile et dégueulasse, il a fallu qu’ils nous ajoutent "Duel of the Fates", un thème certes mythique de la saga, mais c’était tellement forcé, parce que ce n’est absolument pas le thème de Dark Maul donc pourquoi? Fan Service!!! En plus, il est très mal fait, et pour couronner le tout, il allume son sabre! Pourquoi faut-il un sabre laser visible dans chaque putain de film! C’est ridicule! C’est scandaleux! Cette scène est une abomination! Bref....
Heureusement que la suite est un peu plus réussi pour clôturer ce dixième film de la saga Star Wars. Bien que la mort de Beckett soit complètement sans intérêt personnel parce que le personnage ne m’inspire pas, et que le départ de Qi’Ra soit calqué sur la scène de Padme’s ruminations de "La revanche des Sith", j’ai adoré la référence au #Hanshotfirst, c’était tellement bien vu, une bonne référence qui fait plaisir, ce qui est rare. Bon après est-ce qu’il est utile de préciser que les retrouvailles de fin de Yan et Lando sont des références à la trilogie originale? Non, c’est bon, je l’ai assez remarqué. Mais j’aime beaucoup la deuxième partie de Sabacc qui clôt bien l’aventure Yan-Lando qui ne se retrouveront que des années plus tard.... Et.... c’était magique quand Yan et Chewbacca repartent avec le Faucon! Une belle fin, bien réussie....
Enfin, je remarque que "Solo a Star Wars Story" ressemble sur de nombreux points à Rogue One. On a bien l’introduction d’un protagoniste plus jeune qui a des ennuis avec l’Empire sur sa planète natale. Cet Empire va d’ailleurs lui enlever un membre cher de sa famille qu’il ne retrouvera que plus tard grâce à ses nouveaux alliés en découvrant qu’il était allié avec le camp adverse. Après une ellipse de quelques années, on retrouve ce personnage en lien direct avec les impériaux sur une planète sombre et attaquée pour qu’il en soit libéré grâce à des Rebelles. Ces derniers d’ailleurs constitués d’un comique non humain mais bien moins drôle que K2-SO. Ces Rebelles vont d’ailleurs en demander plus sur son passé et son futur. Le protagoniste va ensuite les aider dans leur mission, quelques environnements ressemblent d’ailleurs à Jedha, et à la fin l’antagoniste est tué par quelqu’un qu’il croyait être son ami, et un méchant armé d’un sabre laser rouge et au corps meurtri encore plus grand surgit de l’ombre en fin de film pour poursuivre nos héros.... Mouais....

Pour conclure, je dirais que c’est un film correct, bien que beaucoup trop sombre, que je peux apprécié malgré un premier visionnage décevant. Je m’attendais quand même à beaucoup mieux pour fêter le dixième film de ma saga préférée. C’est au final un préquel correct sur Yan Solo même si ils en font trop par moment avec des références ou le fait d’y inclure tous les éléments sur Solo que l’on connaît déjà: les rencontres avec Chewbacca et Lando, l’obtention du Faucon Millenium, le blaster, la base de donnés du Faucon, Corellia, etc. Cela reste tout de même très peu imaginatif. Les dés de l’épisode VIII y sont intégrés mais on s’en fout et Alden Ehrenreich n’imite pas assez Harrison Ford à mon goût. Quelques références à l’univers étendu intéressantes avec Bossk, Aurra Sing, Scarif, Felucia, etc. Les personnages sont très moyens, comme celui de Qi’Ra qui évolue mieux entre le moment où elle disparaît et celui où elle réapparaît, que lorsqu’elle est de retour. Les dialogues sont globalement bons, principalement lorsque Yan et Lando sont le centre de la scène. Les scènes d’action terrestres et rapprochées sont filmées comme celles de Rogue One donc forcément, j’aime beaucoup ça. Et en parlant de Rogue One, je préfère des spin off dans ce style, avec des personnages inédits, des ambiances nouvelles et des histoires originales parce que si les personnages sont inédits, il y aura forcément de meilleurs enjeux puisqu’ils peuvent perdre la vie à tout moment tandis que l’on sait que Yan Solo, Chewie ou même Maul vont survivre, ça n’a pas grand intérêt. Là où dans Rogue One, on a eu des nouveaux personnages auxquels on a eu le temps de s’attacher et leur mort est d’autant plus marquante. Là où dans Solo, aucune mort n’est marquante. Pour la suite, je me fous total d’un film sur Boba Fett, Lando Calrissian ou Dark Maul, je veux des films plus violents, des histoires originales et des nouveaux personnages, pourquoi pas avec les anciens Sith d’avant l’épisode I, et je veux le film sur Ben Kenobi....
Pour finir, c’est un film que je trouve assez divertissant par moments malgré tout, ni très bon, ni très mauvais, avec des choses très intéressantes mais aussi très navrantes. Donc, pour un film dont tout le monde se fout y compris moi, ça passe....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 137 fois
1 apprécie

Dirty Sale a ajouté ce film à 3 listes Solo : A Star Wars Story

Autres actions de Dirty Sale Solo : A Star Wars Story