L'illusion de bien faire

Avis sur Spider-Man : Far From Home

Avatar LionelIcyHeartB
Critique publiée par le

Des fois... C'est vraiment compliqué de noter un film... Je pourrais lui donner la note que je pense qu'il mérite selon moi, mais ce n'est pas si simple quand il faut comparer avec les autres films Spider-Man. Là pour Spider-Man Far From Home, je risque de balancer entre le 4 et le 5 sur 10, alors qu'à côté, j'ai noté Homecoming avec un 5. Pourtant Far From Home a au moins le mérite d'avoir une chouette mise en scène, à des lieux de Homecoming qui ne proposait quasiment rien d'intéressant. Mais c'est mal écrit, Homecoming était aussi mal écrit, mais pas au même niveau que la première moitié de Far From Home, la 2ème moitié, ça va mieux, mais la première était insupportable tellement c'était puérile...

Il faut d'abord savoir que ce film se passe directement après Avengers Endgame, et... La seule chose qu'on retient, c'est que c'est le film où Iron Man est mort... Et c'est un beau potentiel gâché... Imaginez un peu le truc, on aurait pu faire un film sur des personnages qui ont étés effacés de la réalité par Thanos et qu'ils constatent à quel point le monde à changer pendant leur absence de 5 ans. Et bien non, tout ce qui concerne la tragédie autour de la disparition de la moitié de l'univers est traité comme une blague... "Lol, mon petit-frère est devenu plus grand que moi !" "Lol, ma femme a fait croire qu'elle a été effacé de la réalité pour fuir avec un autre homme !", je sais bien que le MCU a un ton léger, mais voilà quoi, un truc aussi impactant ne peut pas être balayé comme ça... Ah, et comme par hasard, tout les proches de Peter et tout ses camarades de classes ont étés effacés en même temps que lui, comme ça on peut tout reprendre comme si de rien n'était. Le seul truc qui a changé pour Peter au lycée, c'est qu'un gamin, dont j'ai oublié le nom, qu'il connaissait quand il avait 11 ans est maintenant dans sa classe...

Le nombre de bon scénario possible qu'on aurait pu créer à partir de cela et on passe à côté de tous ! On aurait pu, par exemple, montrer que Liz Allen n'avait pas été effacé et voir comment sa vie a évoluée, ça aurait été intéressant et on aurait pu appuyé là-dessus pour rapprocher Peter et MJ, mais elle n'est jamais mentionné... Du coup, ils essaient de mettre Peter et MJ en couple de manière un peu forcé.

Vous vous dîtes peut-être que je donne trop importance à cette histoire de continuité avec Avengers Endgame, que je devrais juger le film pour ce qu'il est et pas pour ce qu'il aurait pu être... Mais ça montre que les réalisateurs et les scénaristes ne se mettent pas d'accord entre eux et qu'ils font tout dans leur coin plutôt que de conserté pour faire un tout cohérent et véritablement satisfaisant à suivre... Traiter le final d'Infinity War comme une blague dès le 1er film qui suit sa résolution, c'est juste une insulte à tout ce qui a été mis en place pendant 10 ans. Et pour nous offrir quoi au final ?

Un Peter Parker qui part en voyage scolaire en Europe... Pourquoi ? Pourquoi avoir envoyé Peter Parker en Europe ? Parce que c'est cool de découvrir d'autres pays dans l'univers des films du MCU ? Ok, mais pourquoi le faire avec le personnage avec lequel ça a le moins de sens ? Spider-Man, c'est une icône de New York ! Faîtes-le vivre des aventures à New York ! Ce parti pris, ça passe dans le dessin-animé Ultimate Spider-Man, car à chaque fois qu'il visite un autre pays, c'est pour rencontrer un personnage Marvel dont la backstory est lié au pays en question, on ne lui fait pas visiter rapidement de grandes villes d'Europe juste pour le fun de voir Spider-Man autre part qu'à New York, comme dans Far From Home. Cela n'a rien apporté de faire l'histoire aux 4 coins de l'Europe plutôt qu'à New York. Le seul cas où j'imagine un scénario à base de Peter qui fait un voyage scolaire pour aller sur un autre continent dans un film, ça serait pour visiter l'Afrique et rencontrer Kraven le Chasseur, mais je ne ferai pas ça pour un deuxième film, surtout si le premier était pauvre en scène qui montre Spider-Man à New York. Et là où c'est vraiment insultant pour le personnage, c'est qu'il faut attendre que le Spider-Man du MCU soit autre part qu'à New York avant de faire des scènes de voltige avec lui, ça n'a pas de sens (même dans le premier film, la scène la plus acrobatique qu'on ait eu était à Washington)...

Bon, revenons aux vrais intentions du film, faire un arc autour de Peter qui doit reprendre le flambeau de Iron Man, car ce dernier a placé tout ses espoirs en Peter pour qu'il le remplace le jour où lui ne sera plus là... Quand ça ? Je reconnais une certaine envie de faire une relation de la sorte entre Peter et Tony dans Homecoming, mais entre temps, il y a l'effacement de la moitié de la population de l'univers, et une des victimes était Spider-Man. Même quand on a dit à Tony qu'il y avait encore une chance de sauver tout le monde, 5 ans après le claquement de doigt de Thanos, il n'aurait jamais eu le temps de préparer un truc pour Peter. Si au moins Peter n'avait pas disparu à ce moment-là, ça aurait pu marché (et l'existence de Far From Home n'aurait pas spoilé le dénouement de Endgame). Et si encore il n'y avait que ça, mais rien n'a vraiment été appuyé en terme de personnalité dans tout les films du MCU où Spider-Man apparaît pour montrer que Peter est le nouveau Iron Man. Tony était un inventeur de génie, alors que Peter dans le MCU, on a juste montré un plan où c'était effectivement un génie dans Homecoming... À côté de plein d'élément qui rend son statut de génie incohérent (genre, il n'a pas essayé de cracké le costume que Tony lui a offert dans Homecoming...). Et puis au bout d'un moment, est-ce que vous voulez vraiment confier la tête des Avengers à un gamin de 16 ans ! S'il avait eu la vingtaine, ça aurait pu passer, mais là c'est juste un gamin avec quoi, deux années d'expérience dans le monde des super-héros. Et dans le contexte où Spider-Man a disparu pendant 5 ans, pourquoi les journalistes de New York pensent à lui en premier pour devenir le chef des Avengers ?

Cela reste un problème au sein du MCU dont le film subit les conséquences, on n'a jamais rendu le personnage de Peter attachant, il a popé dans l'univers de la saga sans origine story et comme c'est Spider-Man, c'est suffisant pour l'aimer, cela va de soi, alors que non, cela ne va pas de soi ! Donc, même si Spider-Man réussissait à devenir le Tony Stark, je n'en n'aurai rien à foutre, car ça a été très mal développé. Peu importe ce qu'apporte ce Peter Parker, je ne me sens pas satisfait d'avoir suivi son évolution.

Et lorsque le film met cela de côté, Peter Parker reste juste un gamin qui veut se mettre en couple avec la jolie fille de sa classe (ça a toujours été son plus grand objectif dans un film), ce qui entraînent beaucoup de scènes ridicules et gênantes à suivre tout au long de la première moitié de film.

Oui, car les choses sérieuses commence vraiment après une heure de film et tout ça grâce à un personnage : Quentin Beck, alias Mystério !

Dans l'ensemble, les autres personnages ont du mal à m'aggriper, je trouve même MJ trop antipathique dans ce volet alors que dans Homecoming, c'était justement son côté synique qui me plaisait chez elle, mais Mystério réussi vraiment à rendre le film sympa.

Enfin, seulement à partir du moment où sa véritable nature se révèle, car il n'est pas vraiment bien fait en tant que gentil, le film veut nous faire croire qu'en 2-3 scènes, Mystério et Peter ont développés une relation assez forte pour que ce dernier se confie à lui.

Et puis c'est pénible de le voir jouer les gentils alors qu'on sait qu'il est le méchant du film. Je sais parfaitement qu'il ment lorsqu'il parle de Multivers, puisqu'il désigne l'univers du MCU par le chiffre 616, et c'est faux, puisque ce chiffre correspond à l'univers du comics originale. C'est bon, j'ai compris que tu fais semblant ! Après oui, mon avis peu être biaisé parce que je connais le personnage de Mystério et le concept de Multivers dans les comics Marvel et que peut-être que quelqu'un qui n'y connaît rien ne s'y attendra pas.

Mais bon, tout ça pour dire que c'est en tant que méchant que Mystério est un très bon personnage, c'est même un des meilleurs méchants du MCU, mais en même temps, le MCU a toujours eu du mal à faire d'excellents méchants.

Ce qui est intéressant, c'est que ce n'est pas un simple méchant qui fait tout dans son coin,

il est aidé par tout une équipe d'anciens employés de Stark qui ont pour objectif de volé la technologie de Stark Industries et avoir une gloire qu'ils méritent en faisant de Quentin Beck le nouveau Super-Héros qui protégera le monde.

Alors il est vrai qu'il y a beaucoup de choses à redire à ce sujet

(le coup du gars qui est devenu méchant à cause de Tony Stark, ce n'est pas original pour le MCU, ce n'est même pas original pour un film Spider-Man, il n'y a que Quentin Beck qui est sous le feux des projecteurs, ils sont présentés dans une scène qui ne sert qu'à expliquer le mode opératoire de Mystério dans un blabla compliqué, qui manque de cohérence, pour juste dire "t'as gueule, ce n'est pas magique", et surtout, à part une ou deux personnes, ils disparaissent après la scène de la révélation),

mais ce méchant apporte beaucoup de fraicheur et d'originalité dans sa façon de faire. On sent tout de même que le personnage n'est pas exploité au mieux de son potentiel, et c'est surement dû aux méthodes des scénaristes des films du MCU pour pondre un scénario au plus vite.

Bon, maintenant que j'ai dis tout ce que j'avais à dire sur le scénario, parlons de la réalisation et de la mise en scène. Et là, il y a un monde entre Homecoming et Far From Home dans les scènes d'action. On voit Spider-Man se balance de toile en toile dans des scènes acrobatiques, et ces scènes ont un aspect épique, mais le problème, encore une fois, c'est que Spider-Man est l'icône de New York, donc pourquoi on n'a pas ce genre de scène à New York (outre la dernière scène, pour les petits malins qui voudront me répondre, mais il n'empêche qu'ils ont concervés cela pour la dernière scène).

Il y a, sinon, tout une mise en scène autour des illusions de Mystério, et c'est très cool, c'est bien modélisé et on ressent une véritable peur pour Peter, même si il y aura toujours des choses sur lesquels j'aurai à redire, notamment...

On nous fait le traditionnel coup du "Si tu avais été plus fort, Tony Stark serait encore vivant !", je ne vois pas vraiment en quoi il aurait pu empêcher la mort de Tony dans Endgame (ou empêcher Thanos de faire son claquement de doigt dans Infinity War, ce n'était pas sa faute si Thanos a échappé à son groupe), mais d'accord, c'est un truc qui fait parti de l'univers de Spider-Man... Sauf qu'en général, cela ne concerne pas Tony Stark, mais Ben Parker, l'oncle de Peter. Alors ok, ça change, et je trouve ça bien. Mais alors c'est quoi le problème ? Et bien comme je l'ai expliqué, la relation Tony/Peter a été mal développée dans les précédents films. Ce qui me fait le plus tiquer avec l'absence d'Oncle Ben, c'est, qu'en dehors d'easter eggs, on n'a jamais eu confirmation par les dires d'un personnage qu'il a existé dans cet univers, et ça reste quand même un élément clé dans la mythologie Spider-Man.

Mais ce n'est pas mon plus gros problème avec Spider-Man qui se confronte à Mystério, mon vrai problème, c'est l'absence total du Spider-Sens. C'est encore un problème dû aux précédents films, mais Spider-Man n'a pas le Spider-Sens dans cette saga. En fait si, il l'a, mais ce n'est utilisé qu'une fois, pendant une scène dans Infinity War et ça sert juste à avertir Peter qu'une construction se forme dans le ciel de New York (parce qu'il ne pouvait pas le voir sans cela), mais voyez-vous, c'est tellement annecdotique que j'ai l'impression que les scénaristes de Infinity War ont mis ça là, sans savoir que les scénaristes de Homecoming et Far From Home font comme s'il n'avait pas ce pouvoir. Mais pourtant, on aurait pu faire utiliser ce pouvoir à Spider-Man pour déceler les illusions de Mysterio, ou au moins en faire un twist pour expliquer pourquoi le dernier coup de Mystério ne marche pas sur Peter.

Et d'ailleurs, en parlant de dernier coup, j'aimerai parler un peu du climax. En terme de mise en scène, c'est plutôt cool, on a même un Spider-Man qui se bat jusqu'au bout en gardant son masque, chose qu'on n'a vu que dans The Amazing Spider-Man 2 pour un climax de film Spider-Man, mais, je trouve qu'il manque quelque chose à la scène pour la rendre vraiment marquante. Il aurait fallut quelque chose de mémorable comme, par exemple, un Spider-Man qui détruit en un coup de poing le bocal de Mystério, un truc qui percute l'esprit, c'est quand même dans cette scène que

Mystério meurt. Et je n'ai même pas compris pourquoi il mourrait à ce moment-là.

Je n'ai plus grand chose à dire au sujet du film, à part peut-être pour la première scène post-générique qui selon moi n'aurait pas dû être une scène post-générique, mais la dernière scène du film, car cela fini sur un cliffangher assez important qui changera à jamais la vie de Peter Parker, et une scène post-générique sert surtout à exposer un élément qui aura une importance dans un futur film. On aurait pu faire une scène post-générique pour nous rappeler que le Scorpion arrive (parce qu'il y a ça aussi, pourquoi teasé le Scorpion dans Homecoming s'il n'est finalement pas le méchant de la suite ?)

J'aimerai également parlé du caméo de

J. K. Simmons qui reprend son rôle de J. Jonas Jameson. Alors d'un côté je trouve ça cool, et de l'autre, c'est quand même l'aveux qu'on ne trouvera jamais mieux que lui pour jouer le personnage (il y a peut-être encore une chance d'avoir Emma Stone en Spider-Gwen !). Et sachant que ce n'est pas un rôle crédité, il est vraisemblable que J. Jonas Jameson apparaît juste pour cette scène et qu'on ne le reverra plus dans un film du MCU, en tout cas à l'heure actuel, je suis sûr que les studios n'ont pas prévu de lui donner un rôle important (mais en même temps, un 3ème film n'est pas encore programmé).

Alors que dire de ce film finalement... Je le trouve très mal écrit, et les bons points que je lui trouve sont assez frustant, car ils sont utilisés de façon brouillon alors que cela aurait pu être mieux exploité si le film avait eu de vrais réalisateurs ambitieux aux commandes. Le film est potable, il essaie de faire quelque chose, mais pour moi, ce n'est pas suffisant et malgré ses qualités, je l'oublierai très rapidement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 988 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

LionelIcyHeartB a ajouté ce film à 3 listes Spider-Man : Far From Home

Autres actions de LionelIcyHeartB Spider-Man : Far From Home