Une toile en trop !

Avis sur Spider-Man : Homecoming

Avatar BatDark
Critique publiée par le

Une toile par-là ! Une deuxième toile encore ! La troisième... stop !

Le troisième reboot du personnage Spider-Man au cinéma devient un obstacle pour les grands fans.
Que Tom Holland incarne le jeune Peter Parker/Spider-Man dans le film Captain America Civil War passe encore, mais devoir (re)partir sur une nouvelle trilogie sur un Spider-Man gamin, non merci. Après une première trilogie signé Sam Raimi c’était déjà pas facile à accepter le reboot de Marc Webb même si le premier Amazing a eu un bon accueil à sa sortie en salle. Mais il est difficile d’encaisser la suite.
Et pourtant, il fallait s’y attendre que l’équipe Marvel introduise Spider-Man parmi les Avengers. Pour ce nouveau Spider-Man j’étais à la fois perplexe et intrigué. Ayant vu la série animé Spectacular Spider-Man à la télévision je me demandais comment Jon Watts aller développer cette nouvelle araignée.

Néanmoins, Tom Holland ne pourra pas remplacer les deux premiers Spider-Man du cinéma : Tobey Maguire et Andrew Garfield. Non seulement il incarne un Spider-Man jeune qui n’a aucune responsabilité mais il est agaçant avec ses répliques et sa façon de jouer les héros "Ouais c’est moi Spider-Man, c’est trop cool et blablabla"
On oublie complétement le côté "un grand pouvoir implique de grandes responsabilités", aucune référence à Oncle Ben ou sur les personnes qui comptent réellement pour Peter et un ennemi qui veut se venger en portant un costume en armure de vautour.
On a droit à un Tony Stark qui joue les baby-sitters et les entremetteurs. Il ne sert à rien dans le film, à part donner des conseils et jouer les playboys milliardaires. Comme si ça ne suffisait pas, il faut que ce soit Tony le créateur du costume de l’araignée, quand tu sais que c’est Peter qui le fabrique lui-même à la base. Et du coup la voie de KAREN… ça ne va pas du tout.

Le scénario
Pas besoin que je m’attarde sur le sujet : "Je m’appelle Adrian Toomes et je veux me venger de Tony Stark, je vais donc me construire une arme que je vais faire ressembler à un vautour. Spider-Man, ne te met pas en travers de ma route, sinon je te tuerai. Non ! Tu m’as eu c’est trop pas juste ! "

Je ne dis pas que Michael Keaton dans le rôle du Vautour est mauvais, mais pourquoi faire dans le compliquer quand il peut révéler à tous l’identité de Spider-Man qui est un secret pour personne. Non seulement, il y a des problèmes qui font tâches dans le film, mais en plus Peter n’est même pas capable de protéger son identité. À quoi lui serrent ses pouvoirs à ce moment-là et où est son sens d’araignée. Quant aux amis de Peter dans ce film, tous font pitié et font tâche dans le film. Aucuns d’eux sont importants et n’apportent rien au film, si ce n’est l’amoureuse de Peter qui est la fille du méchant (quelle surprise !). Entre le pote geek, la coincée de service, la brute mouillé et le professeur coincé personne est important. Et n’oublions pas la pauvre tante May qui est devenu une femme cougar.

En ce qui concerne les effets visuels et les effets spéciaux du film sont très moyens, surtout la scène de l’avion à la fin du film qui est illisible. Ça va tellement vite, que tu n’as même pas le temps de comprendre ce qui se passe. Même le combat ne vaut pas grand-chose.

Enfin pour finir, le film a peut-être eu un budget modeste à sa sortie mais ce film est loin d’être parfait et réussi. Un Spider-Man navrant et déchu. Le fait de vouloir partir sur une trilogie risque d’être une défaite, si Peter échoue à chaque combat contre un ennemi qu’est-ce que ce sera contre le Bouffon Vert ou pire contre Vénom, il se sauvera en criant.

Un grand pouvoir mais sans responsabilités

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 882 fois
4 apprécient

BatDark a ajouté ce film à 2 listes Spider-Man : Homecoming

Autres actions de BatDark Spider-Man : Homecoming