Affiche Tel père, tel fils

Critiques de Tel père, tel fils

Film de (2013)

Pour les adeptes de dilemmes insolubles...

Tel père, tel fils est un film japonais apparu dans les salles françaises le vingt-cinq décembre dernier. Il avait obtenu le Prix du Jury lors du dernier festival de Cannes. Son réalisateur est Hirokazu Koreeda dont j’avais déjà vu Still Walking il y a quatre ans et demi. Le film dure deux heures. Les critiques qui accompagnent le film sont unanimes et élogieuses. Le site Allociné propose le... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

7 4
Avatar Eric17
7
Eric17 ·

Tel père, tel cliché

Hirokazu Kore-eda, réalisateur chouchouté par la Croisette du festival de Cannes, est un talent venu du pays du soleil levant, jadis prometteur et désormais en passe d'être confirmé. Kore-eda parvient à être un réalisateur avant tout simple et populaire de par les thèmes qu'il aborde. Son nouveau film, Tel père, tel fils se fend d'un Grand Prix du Jury obtenu à Cannes. La sélection de cette... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

7
Avatar Lt Schaffer
6
Lt Schaffer ·

Un film qui enrichit...

Voilà un petit moment que je suis Kore-Eda, réalisateur discret et légèrement "classique" - plutôt dans la tradition Ozu, mais sans la radicalité stylistique -, et c'est grand bonheur que de découvrir ce "Tel Père, Tel Fils", probablement son chef d'oeuvre à date : derrière le prétexte un tantinet forcé de l'échange d'enfants à la naissance (on en... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

6
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Critique de Tel père, tel fils par Le Blog Du Cinéma

Avec TEL PÈRE, TEL FILS, le réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda renoue avec des thèmes chers à son cœur comme les liens familiaux, déjà abordés dans le magnifique NOBODY KNOWS (2004) et STILL WALKING (2009). Cette fois-ci, il traite toujours des liens du sang mais plus précisément du lien paternel. L’histoire n’est pas sans rappeler celle du film « La Vie est un long fleuve tranquille » mais,... Lire la critique de Tel père, tel fils

5
Avatar Le Blog Du Cinéma
8
Le Blog Du Cinéma ·

"Il tient de sa mère."

Ce film nous présente deux familles japonaises de milieux sociaux extrêmement différents, mais dont les destins vont se trouver intimement liés suite à l'annonce de l'échange de leurs fils à la maternité. Cette idée est développée de façon subtile et approfondie dans cette oeuvre qui propose une réflexion sur la paternité et la filiation. La question posée par le scénario est la suivante :... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

4
Avatar Julie Slomianowski
8
Julie Slomianowski ·

La vie est un long fleuve tranquille

Deux bébés voient leurs destins se croiser quand ils sortent de la maternité avec les mauvais parents. Une famille aisée et une autre bien plus modeste. Sur le papiers ça n'est pas sans faire penser à la comédie d'Etienne Chatillez, à l'écran c'est tout autre chose. Beaucoup plus en douceur la touche Japonaise surf constamment sur l'ultra réalisme et n'appuie jamais les effets. Dans ces deux... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

4
Avatar Adam  Kesher
8
Adam Kesher ·

Education, lien du sang, amour

Un film multi sujet : Que faisons-nous face à la découverte que votre enfant n'est pas le vôtre? Que devient l'amour que nous lui avons porté? échangeons-nous les enfants ou restons ainsi? Les liens du sang sont-ils plus fort que tous les moments que nous avons passé ensemble , joie, peine, amour ... Nous n'aurons pas la réponse car elle est insoluble ... Bien sûr ces questions se posent sur... Lire la critique de Tel père, tel fils

4
Avatar Dimitrio
7
Dimitrio ·

"Vous me faites bander Marielle"

Tiens. Un remake japonais de "la vie est un long fleuve tranquille" ? Voilà qui est curieux. En fait "tel père, tel fils" n'a en commun que l'idée de base. Heureusement d'ailleurs, car si Kore-eda nous avait asséné les même cliché que dans le film de Chatiliez, j'aurais certainement baissé ma note de quelques étoiles. Pour nous autres, occidentaux, je trouve le film plus intéressant dans sa... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

3
Avatar Pom_Pom_Galli
7
Pom_Pom_Galli ·

Critique de Tel père, tel fils par JimAriz

Kore-Eda explore encore un peu plus en profondeur la famille en s'attaquant cette fois à la question de la paternité. Du jour au lendemain Ryota apprend que le fils qu'il élève depuis 6 ans n'est pas le sien. Son fils biologique vit dans une famille beaucoup plus modeste en banlieue. Les liens du sang doivent-ils être plus important que ceux créés ces six dernières années ? Une fois encore le... Lire l'avis à propos de Tel père, tel fils

3
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

Critique de Tel père, tel fils par Heavenly

A partir d'un fait terrible : la découverte d'un couple, au bout de 6 ans, que le petit garçon qu'ils élèvent n'est finalement pas le leur et qu'ils devront l'échanger, Hirokazu Kore-eda, dont je ne connais pas trop le travail (je n'ai vu que Nobody knows dont je ne me souviens guère...) signe un film d'une sensibilité et d'une délicatesse absolue. Bien que l'on suive principalement l'évolution... Lire la critique de Tel père, tel fils

3
Avatar Heavenly
9
Heavenly ·