Avis sur

Tel père, tel fils par ffred

Avatar ffred
Critique publiée par le

Après avoir adoré Still Walking (2009, un chef d'oeuvre) et peu apprécié I wish, son dernier film (mais à revoir), je craignais un peu pour ce nouveau film de Hirokazu Kore-Eda . Le metteur en scène japonais nous a présenté en personne et en avant-première Tel père, tel fils (prix du jury à Cannes en mai dernier, mais le Grand Prix aurait été amplement mérité) et j'en suis sorti enchanté. Moins un film sur le monde de l'enfance que son précédant que sur celui des parents confronté à un événement inattendu qui les ébranlent et met leurs convictions à mal au-delà de ce qu'ils pouvaient imaginer. Sorte de remake improbable de La vie est un long fleuve tranquille...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 222 fois
Aucun vote pour le moment

ffred a ajouté ce film à 1 liste Tel père, tel fils

Autres actions de ffred Tel père, tel fils