Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Tetsuo

Critiques de Tetsuo

Film de (1989)

O.F.N.I.

Visuellement impressionnant, Tetsuo a ouvert des portes aux réalisateurs cultes contemporains. Que ce soit Cronenberg, Fincher ou certains frenchies comme Noé ou Kounen, ils sont nombreux à s'être inspirés de Tsukamoto. La machinisation de l'être humain (déshumanisation) est ici vue de manière positive. La douleur psychologique (sentiments, CULPABILITE...) inhérente à l'humanité est ici... Lire l'avis à propos de Tetsuo

38
Avatar Rawi
8
Rawi ·

La barre de faire (tout ce que tu veux)

Fuite en avant désespérée de la chair faible fascinée par la mort et la pénétration des corps et de l’existence jusqu’à la garde, Testuo peut être qualifié de spectacle hermétique et décourageant, à la violence graphique et sonore extrême ; une démonstration quasi pornographique de la transfiguration de l’être humain de l’ère moderne. Hajimemashite Tsukamoto san. Je vais pas me la jouer, je... Lire la critique de Tetsuo

59 17
Avatar real_folk_blues
8
real_folk_blues ·

Fury Road

Fougueux et détraqué. Comme une pustule, une démangeaison qui ne demande qu’à se désagréger. Tetsuo, c’est une tempête esthétique, une tornade auditive, le cri d’un esprit frappeur qui viendrait hanter une bobine de toute de sa folie. De cette déflagration cinématographique qui se déploie entre cinéma amateur et soubresaut cyberpunk, Shinya Tsukamoto fait appel à l’infiniment grand et... Lire l'avis à propos de Tetsuo

35
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Main de fer, pied de plomb, moral d'acier. - Cultiver le culte - hiver deux

Je pensais en avoir vu des choses, puis j'ai vu Tetsuo. En fait j'aurais pu m'en tenir là, balancer ça en statut et bim bam boum j'aurais attaqué ma critique de Rouruni Kenshin, Naked ou Tel père, tel fils qui sait... Mais non, j'avais un titre et quand j'ai un titre tout est bien plus facile. D'ailleurs si j'ai pas écrit sur le dernier Kore eda c'est parce que j'ai pas de titre et puis que... Lire l'avis à propos de Tetsuo

37 7
Avatar Kenshin
8
Kenshin ·

Pure.Cyberpunk.Hatred.

Le personnage de Tetsuo d'Akira a du vraisemblablement marquer Tsukamoto pour qu'il s'en inspire autant pour son premier long métrage, et ce n'est pas pour me déplaire vu que j'adore cette "saga" sci-fi, qu'elle soit animée ou sur papier. Ici, même délire, un homme se transforme peu à peu en monstre de sang et de metal, avec la folie qui va avec. Sauf que contrairement à l'œuvre d'Otomo, tout... Lire l'avis à propos de Tetsuo

16 15
Avatar Raoh
8
Raoh ·

La nouvelle chair

Rares sont les films aussi expérimentaux dans la forme qui parviennent à m'agripper du début à la fin, et laisser dans un état second, totalement abasourdi, dans le sillage de leur tumulte. La ligne de démarcation entre génie et esbroufe, dans ce registre particulier et selon mes propres affinités, est souvent ténue. De mémoire, le dernier choc comparable remonte au visionnage du... Lire la critique de Tetsuo

13 7
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

RIP mes yeux, mes oreilles et mon cerveau

Ce genre de film complètement barré, en général soit on adore, soit on déteste. Bah j'ai pas pu choisir. Les images sont d'une force frappante, et la BO les renforcent à merveille (gros point fort du film d'ailleurs). Le tout est horrible, confus, hystérique voire épileptique. Le message est clair : l'explosion de l'industrialisation, le Japon pays qui fonctionne à 100 à l'heure, etc, etc. Le... Lire la critique de Tetsuo

8
Avatar burekuchan
5
burekuchan ·

Someone juste raped my brain

Je n'ai pas pour habitude de prendre le temps d'écrire des critiques sur sens critique, pour ne rien vous cacher aussi cinéphile que je sois c'est pour ainsi dire ma première. C'est plein de bonnes intentions que je commence Tetsuo, beaucoup d'amis dont je valorise énormément l'avis lui ont mis de très bonnes notes et qui plus est mon ancien prof de montage (figure critique éminemment... Lire l'avis à propos de Tetsuo

9
Avatar Grip_Sue
4
Grip_Sue ·

La drogue et les japonais ça donne ça!

Imaginez, vous allumez la télé, puis vous tombez sur le D.V.D de Tetsuo, et en vous demandant ce que ça peut bien être, vous décidez de le regarder. Rien qu'à l'affiche, vous devez vous dire que ça doit être franchement bizarre et vous vous sentez préparé à toute éventualité. Cependant, vous ne l'êtes pas du tout. Oula non! Vous êtres très loin d'être préparé à ce qui vous attends! Au final... Lire la critique de Tetsuo

6
Avatar Jack_P_
7
Jack_P_ ·

Apologie du métal

Je ne sais pas si l'on peut vraiment aimer Tetsuo, mais une chose est certaine, il est impossible de ne pas se laisser envahir par sa fougue créative quand on le découvre. Qu'elle soit positive ou négative, Tetsuo laisse un marque durable chez tout spectateur y étant confronté. Son montage frénétique appuyé par une bande son chaotique lui donne des airs de clip furieux au travail graphique... Lire la critique de Tetsuo

6
Avatar oso
8
oso ·