Vilaines filles

Avis sur The Circle - Chapitre 1 : Les élues

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

C'est le pitch qui m'a attiré ; j'ai chopé le film sans même m'apercevoir que c'était d'origine suédoise ni même que c'était sorti en 2015...

Le scénario est franchement naze. Je n'ai pas lu le bouquin, je ne saurai donc établir de comparaison par rapport à l'histoire, mais en ce qui concerne ce qui a été écrit pour le film, c'est assez mou : les conflits sont trop rares, il y a trop de personnages, tous sont trop peu approfondis ; en fait, les auteurs ont placé trop d'éléments en amont et se sont retrouvés à court de temps pour tout traiter correctement : de ce fait, tout va trop vite et malgré le fait qu'il se passe plein de choses, on a l'impression qu'il ne se passe rien. Il reste quelques idées sympathiques, mais à chaque fois on se retrouve déçu que ça n'aille pas plus loin. J'ai aussi perçu deux références possibles : "Hunter X hunter" et "Misfits" pour tout ce qui a trait aux pouvoirs (à nouveau, on se retrouve avec des éléments intéressants mais incomplets car pas assez approfondis).

La mise en scène est plutôt intéressante. Les faiblesses du scénario font que le réalisateur n'a jamais l'occasion d'approfondir ses idées scéniques, mais on sent qu'il y a des idées. Parfois des mauvaises idées, un peu trop d’esbroufe, c'est vrai, mais parfois de bonnes idées. Comme par exemple cette courte scène dans le brouillard qui aurait vraiment pu être géniale. Ou bien le nuage noir qui se meut dans l'espace. Y a des moments kitschs, comme quand un personnage révèle son élément (le feu) par le biais de CGI, mais il y a aussi des moments audacieux où le réalisateur fait appel à de bons vieux effets spéciaux artisanaux (pas des plus réussis, mais la dynamique est tout autre). La photographie est assez jolie. En fait, pour tout le côté visuel et même sonore, je pense que la grosse référence devait être "Donnie Darko" (je me demande même s'il n'y aurait pas des morceaux en commun, ce serait à vérifier). Pour en revenir au côté kitsch, je trouve qu'il sied bien au film, que cet univers demandait d'être traite avec une grande naïveté vu les ressors dramatiques. Les acteurs sont corrects. Parfois on n'y croit pas du tout, ils devaient se rendre compte que certaines situations étaient un peu débiles, mais globalement, ils s'en tirent bien. Les héroïnes sont toutes globalement mignonnes, mais la palme revient à Irma von Platen qui a vraiment un très belle bouille de brune.

Tiens, je découvre que le réalisateur a travaillé sur "Real Humans", série que je n'avais que très moyennement appréciée...

Bref, "Cirkeln" est un film intéressant pour la mise en scène mais très décevant en ce qui concerne le scénario. En plus, c'est long...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 671 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fatpooper The Circle - Chapitre 1 : Les élues