Des vacancières coincées dans une grotte peuplée d'étrange et cannibales créatures.

Avis sur The Descent

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Neil Marshall a commencé honorablement sa carrière cinématographique par un huis clos tout simple tel que Dog Soldiers. Un long-métrage mettant en confrontation des loup-garous et des soldats ayant trouvé refuge dans une maison. Le réalisateur continue dans sa lancée de réalisation de films épouvantes avec son deuxième long-métrage bien plus qu’ahurissant et plus terrifiant que sa première production. C’est un exploit technique dont on a rarement l'occasion de voir au cinéma en nous exposant le parcours courageux d’un groupe de vacancières s’aventurant dans une grotte sombre, privée de lumière et humide. Une grotte pas comme les autres puisque celle-ci est peuplée de créatures mangeurs de chair humaine. Un long-métrage mettant à l'épreuve la psychologie des personnages dans une infâme lutte de survie.

Pour ce genre de film, le réalisateur n’avait pas besoin d’un casting à quatre étoiles. Il devait recruter des actrices qui devaient savoir mettre en valeur la détermination de survie, la résistance psychologique et le courage pour camper leurs personnages. Shauna Macdonald, Natalie Mendoza, Myanna Buring, Saskia Mulder et les autres actrices nous livrent une image très personnalisée et héroïque de chacune des randonneuses prise au piège par des créatures semant la peur lors de leur présence. Les actrices sont au top de leurs performances physiques, aussi bien dans leur traversée de la grotte que dans leur lutte avec les créatures souterraines. Des monstres humanoïdes rapides, imprévisibles et jouant avec les décors prélogiques de la grotte pour se rapprocher discrètement de leurs proies sans se faire entendre. Des créatures animées par des acteurs se prenant réellement pour ces derniers.

Ce que je trouve incroyablement effarant dans ce long-métrage, c’est comment le réalisateur a traité adéquatement plusieurs sortes de peurs dans son film sensationnel. La peur d’être enfermé, le manque de lumière, le fait d’être spectateur de mouvements non rassurants, tous ces éléments à forte tension ont été impliqués avec ingéniosité dans ce film. Le réalisateur a accompli un travail remarquable pour tourner des scènes dans des conditions environnementales pas très évidentes. Des magnifiques images ou plans de la spéléologie avec peu de lumière mais largement suffisante pour voir ce que nous sommes censés voir. Déjà que l’aventure dans une grotte fait déjà un certain effet qui nous saisit, la présence de créatures dans la grotte nous influence encore plus pour ne pas rester insensible à la détresse des vacancières. De l’action très entraînante, de l’adrénaline à forte de dose, une tension qui ne baisse en aucun cas, du suspense à haut niveau, des images tapant à l’œil et fantasmagorique pendant tout le film. On voit bien que le réalisateur ne s’est pas contenté du minimum pour nous surprendre.

Un film qui m’a bien fait scotcher sur mon siège. Le genre de film d’horreur que j’apprécie particulièrement. Ce n’est pas la peine d’en faire plus, il y a exactement le bon quota de visions horrifiques qu’il faut pour ne pas plus m’impressionner. Je n’ose même pas imaginer l’effet que ça doit faire au cinéma. Âmes sensibles ! Abstenez-vous. Pour les autres ! Régalez-vous ! Du spectacle et de l’action, ce n’est pas ce qui manque dans ce film qui est un vrai choc visuel. Vous allez en prendre plein les yeux. 9/10

Une incroyable prouesse technique. Une descente en enfer digne de ce nom.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1586 fois
24 apprécient

LeTigre a ajouté ce film à 20 listes The Descent

Autres actions de LeTigre The Descent