Le travail c'est la vie, la vie c'est le travail

Avis sur The Grand Seduction

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Bof.

L'intrigue se suit mais ne satisfait pas, le tout étant trop gentil, trop sage, trop convenu. On notera tout de même une surprise au niveau message : quand on a besoin d'un boulot, on ne regarde pas pour qui on bosse ; tout du long je m'attendais à une fin plus kitsch où la méchante compagnie pétrolière irait voir ailleurs juste au moment où une compagnie bio (ou un truc du genre) commencerait à s'intéresser au village... ç'aurait été de trop... mais bon, ce côté je m'en foutiste n'est pas assez balayé au début, du coup on s'y attend en permanence, ce qui est gênant. Donc au final, le film délivre un message assez sordide : les gens ne s'accomplissent que par le travail (car ils reçoivent tout de même un peu d'argent chaque mois et ne semble pas réellement souffrir de pauvreté) et le seul avenir, ce sont les compagnies pétrolières. Héhé.

M'enfin, le message n'est que secondaire ; ce qui ennuie surtout c'est que les personnages, bien qu'intéressants à la base, sont pauvrement développés et exploités. Les conflits sont peu présents et les résolutions sont trop faciles, surtout les finales.

La mise en scène est correcte : photographie agréable, découpage qui fonctionne tant pour l'aspect dramatique que comique, le montage est rythmé ; les décors sont chouettes et bien filmés, les costumes sont bien trouvés (dommage qu'on ne profite pas plus longuement des matchs de cricket) et le casting est plutôt chouette.

Bref, gentil film sordide.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 37 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper The Grand Seduction