You're the best around.

Avis sur The Karate Kid

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Oubliez le film de John G. Avildsen, et la B.O. de Bill Conti, ici nous avons droit à une nouvelle version de l'histoire, qui se passe dorénavant en Chine.
D'ailleurs, pourquoi avoir gardé le titre original alors que le jeune garçon pratique du Kung-Fu ? Les mystères du marketing...

Sans crier au génie, je trouve le film relativement efficace, bien qu'il soit plombé par une durée trop importante (les scènes d'exposition sont interminables). Et là où ça me plait bien, c'est dans le glissement progressif de Jackie qui, de jeune élève fougueux et impétueux, passe à celui de maître sage. D'ailleurs, il y a un petit clin d'œil à son passé quand il va demander à Jaden Smith de ne pas grimacer quand il se bat, exactement comme ce que Jackie Chan faisait dans son glorieux passé.
Quant à Jaden Smith, je le trouve aussi très bon, car il arrive constamment à être en décalage dans ce pays dont il ne parle pas le langue, ni ne connait les us et coutumes. Après son entraiment, il devient quand même bien crédible en combattant de tournoi.

Le film, en plus d'être une gigantesque propagande à une Chine bienveillante et touristique, ressemble assez à son modèle des années 1980 en prônant les valeurs du courage, de la volonté, que la foi brisera tous les obstacles, et on y ajoute en plus l'amour avec une petite violoncelliste, brimée par ses méchants parents mais dont la force de caractère de Smith va les émouvoir.

C'est quand même très efficace, dommage cependant qu'il n'y ait pas une B.O. transcendante à la Bill Conti, celle qui donne envie de casser une chaise pour encourager à travers l'écran, notamment le cultissime "You're the best around".
Cependant, je doute que le film de Harald Zwart soit aussi culte...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 385 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boubakar The Karate Kid