Avis sur

The Mirror par Paul L'extra-terrestre

Avatar Paul L'extra-terrestre
Critique publiée par le

En ayant entendu parler quelques fois, Oculus ne m'a pas vraiment emballé du premier coup d'oeil. Grave erreur, même si le film reprends un schémas classique de possession et d’évènement surnaturels (tout innovant dans le sujet), il a le mérite d'être convaincant et ne tombe jamais dans la facilité des ressorts horrifiques actuels. Je lis souvent à propos de certains films d'épouvante horreur qu'ils ne font pas peur parce qu'ils n'utilisent pas les techniques habituels du cinéma de genre qui se développe ses dernières années, comme le jump scare utilisé à outrance. J'en ai compté qu'un seul dans le film, et utilisé à bonne escient le jump scare contribue à foutre la frousse (ce n'est qu'un moyen parmi tant d'autres (le plus facile) pour faire sursauter le spectateur) et la ça fonctionne. La réalisation est en somme très classiques, avec quelques plans très jolis mais l'ensemble respecte le cahier des charges. Les point fort de ce film est la mise en scène (comme les flashbacks et le présent qui s’emmêlent pour mieux nous destabliser) et la menace qui plane autour de ce maudit miroir. Au lieu d'avoir une banale histoire de fantôme ou de possession, le film nous offre les deux a travers une entité qui joue sur le caractère, leurs humeurs des personnages et leurs perceptions de ce qui ce passe réellement, entraînant une perte de repère complet, autant que pour le spectateur que pour les personnages. Le film n'est pas parfait, on peut lui reprocher quelques longueurs, et une réalisation qui ne prends pas de risque (Il aurait suffit que le métrage ai une vraie identité visuelle, pour que ce soit un de mes coups de coeurs de 2014). En attendant le film joue magistralement bien la corde du fantastique (celui des nouvelles du 19ème siècles, comme le Horla), de l'horreur et du drame familial.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1691 fois
12 apprécient

Autres actions de Paul L'extra-terrestre The Mirror