Avis sur

The Place Beyond the Pines par MrTakuoSkyls

Avatar MrTakuoSkyls
Critique publiée par le

Derek Cianfrance m'était encore inconnu avant de voir ce film, n'ayant pas encore vu Blue Valentine, je ne connaissais rien de lui, de sa façon de filmer et du type de Cinéma qu'il produit. En plus de ça je savais à peine de quoi allait parler le film et ne savait s'il avait été bien accueillit ou non par la critique. Seul le casting (et quel casting!) ne m'était pas étranger.
J'en suis ressorti enthousiasmé par le film qu'il m'avait été donné de voir et le réalisateur que je venais de rencontrer. Retour sur une découverte, retour sur un voyage.

Ce voyage débute dans une Amérique profonde, l'Amérique pommé où le temps semble s’arrêter.
Après un plan séquence, d'une puissance unique, permettant d'introduire le personnage Luke (Ryan Gosling) le film débute lentement et pose les bases de ce qui sera la première partie du film. Elle sera la plus captivante, nerveuse et intéressante. Après un dénouement inattendu et brutal la seconde partie débute, Avery Cross (Bradley Cooper) débarque changeant complètement la position du spectateur. (Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler quiconque n'a pas encore eu la chance de voir le film). Cette seconde section fait ressortir les principaux défauts du film qui n'était pas encore trop présent ou gênant lors du premier segment. A savoir des longueurs qui si elles sont assumées m'ont paru très dispensable. Le 3ème et dernier tronçon souffre des mêmes défauts s'ajoutant à ceux-ci quelques raccourcis scénaristiques et un déroulement assez prévisible.

Malgré ces quelques défauts malheureux, le film est une œuvre mystique, unique et puissante. Le réalisateur, ceci est indéniable, maîtrise bien son art et raconte l'histoire de ses personnages à travers différents point de vue, différentes époques de bien belle manière. Ces personnages permettent de toucher et d'aborder plusieurs aspects ; la violence, la haine, les relations père-fils, la vie de famille, la faiblesse, l'invulnérabilité, la culpabilité, la rancœur, ou le besoin de reconnaissance. C'est ce qui donne cette puissance si singulière au film, la possibilité de nous toucher au plus profond de nous par tous ces divers éléments si propres à chacun.
Le film bénéficie d'un casting conséquent profitant aux personnages qu'ils interprètent, Gosling et Cooper crèvent tout deux l'écran incarnant à la perfection leur personnage tout aussi charismatique que fragile. Mendes, Liotta (Toujours aussi bon en connard ripou), Mendelsohn et les autres acteurs secondaires remplissent parfaitement leur rôle. L'ambiance du film est envoûtante tout comme les différentes musiques utilisées. La façon dont Cianfrance film ses personnages est magique, il capte l'essence de ses acteurs délivrant une œuvre des plus intimiste.

Au final ce film sur l'aventure humaine dégage une puissance marquante mais inégalitaire en constante baisse par rapport au premier segment ce qui empêche l’œuvre d'atteindre des sommets.
The Place Beyond The Pines m'a touché et séduit malgré ses défauts. Mais des défauts non négligeable, dommage !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 907 fois
23 apprécient

MrTakuoSkyls a ajouté ce film à 2 listes The Place Beyond the Pines

Autres actions de MrTakuoSkyls The Place Beyond the Pines