L'avis à Wiwi : "The Predator"

Avis sur The Predator

Avatar WilliamCloutier
Critique publiée par le

Quel est ce goût de barbe à papa que j'ai dans la bouche ? Quelle est cette excitation qui me titille le téton droit ? Raaaah putain ça y est je sais : c'est ma fibre nostalgique qui est en action :D Et bah je m'attendais pas à ce qu'elle frappe ce soir mais elle est là, vibrante, et elle me le fait savoir. "The Predator" est le retour d'un bon film Predator. Et le signe d'une évolution.

A la réalisation efficace et rythmée ? Shane Black, qui par le passé avait été acteur du tout premier film "Predator" (Excuse gros, rien que ça !) et qui a officié sur "Iron Man 3" et "The Nice Guys" en tant que réalisateur pour ne citer qu'eux. Au scénario également le bougre, je comprends mieux pourquoi dès les premiers instants le film me procure un bon feeling, relatif au tout premier, tout en étant extrêmement différent :) Un tireur d'élite voit sa mission tourner court quand un vaisseau alien se crash dans la zone avec, à son bord, un Predator qui fera la peau à son équipe mais dont il arrivera à en échapper (en emportant avec lui quelques éléments extraterrestre). Et tout ça dès les premières minutes. Le ton est donné, le fameux thème musical est dans l'air, tu la sens ce revival qui sent bon les années 80 ? Attend c'est pas fini...

Forcément notre gars va rencontrer d'autres gars (et une meuf hein, Olivia Munn <3). Une belle équipe de gogols, aux traits tellement exacerbés qu'on se met à tous les aimer ^^ Entre un sosie de Jésus et un autre avec le syndrome Gilles de La Tourette, tous sont d'anciens soldats néanmoins rompus à l'art de la guerre et tous trainent leurs séquelles. Et encore cette nostalgie qui parle : les punchlines fusent, certaines bien lourdes, d'autres bien trouvées, beurrées de testostérone ma gueule mais toujours dans le ton. Un réel plaisir, d'autant que le film ne s'embarrasse pas à tirer un portrait plus ou moins humain de ces différents protagonistes, non. Il nous sert un divertissement, sans réel temps mort, bien réalisé, bien foutu en terme d'effets (sans être ouf non plus) et avec des cadavres à la pelle. On retiendra beaucoup de moments comiques/gores qui nous auront fait taper de belles barres de rires x'D (Exemple : les bonbons d'Halloween ou encore le coup du boomerang. Mais y'en a pléthore ^^).

Quant au Predator, il reprend ses lettres de noblesse et est surtout pourchassé par un Predator bien plus fort et plus évolué. Je ne vous en dit pas plus mais la carrure de ce méga Predator fait passer le simple Predator pour un adolescent. Et autant vous dire qu'on voulait du sang, des tripes et des boyaux ce soir et qu'on a été servi ras la gueule avec les amis x) Ça tranche des membres, ça empale, ça tranche encore, ça décapite ça décapote, ça émascule, à plusieurs reprises je me serai cru dans Mortal Kombat tellement l'impact des démembrements et autres boucheries te procure à la fois frisson et guilty pleasure :) A noter aussi un enfant dans le cast qui n'a pas un rôle inutile (loin de là) et apporte justement une brique aussi à l'évolution du scénar et de la franchise. Mention spéciale pour lui et tout le casting, parfaitement en place, qui joue bien chaque personnage pour une belle unité qui fait plaisir à voir.

On pourra déplorer néanmoins sur le dernier quart une histoire qui d'un coup double sa vitesse de narration, expédie certaines scènes et personnages, sans compter sur pas mal de moments téléphonés... Mais cela ne viendra pas gâcher notre plaisir sur ce film qui nous aura refait goûter, comme l'a dit le Figaro, à "la saveur des blockbusters d'antan" le temps d'un instant. Retour réussi pour la franchise, sans oublier une fin ouverte qui laisse des belles possibilités pour l'avenir.
La chasse a évolué !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 443 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de WilliamCloutier The Predator