Bande-annonce
Affiche Tideland

Tideland

(2006)
12345678910
Quand ?
6.3
  1. 51
  2. 77
  3. 155
  4. 235
  5. 425
  6. 755
  7. 880
  8. 599
  9. 197
  10. 82
  • 3.5K
  • 199
  • 2.7K

Lorsque sa mère meurt d'une overdose, la petite Jeliza-Rose part s'installer dans une vieille ferme avec son père, Noah, un rocker héroïnomane qui a connu des jours meilleurs. Afin d'échapper à la solitude de sa nouvelle maison, Jeliza-Rose s'évade dans un monde imaginaire. Pour lui tenir...

Casting : acteurs principauxTideland

Casting complet du film Tideland
Match des critiques
les meilleurs avis
Tideland
VS
Avatar Fritz Langueur
9
Critique de Tideland par Fritz Langueur

Tideland est un film étrange, troublant et dérangeant… Rien de bien atypique dans l’œuvre de Gilliam capable des pires excès cinématographiques, rappelons nous le fatras des « Frères Grimm », comme du meilleur touchant au génie avec « Brazil » par exemple. Mais ici, bien plus que la démesure ou l’extravagance, c’est le propos même qui perturbe. Cette tranche de vie de la petite Jeliza-Rose, filmée sur le vif et dans l’urgence nous surprend par ses moments de pur lyrisme contrastant avec...

7 4
Quand le morbide le dispute à l'ennui!

Tout d'abord, il est utile de préciser que Terry Gilliam fait partie de mon panthéon personnel des grands cinéastes. Et force est de constater qu'il est très dur de se sentir déçu par nos valeurs refuges. Et c'est le cas ici! Souvent racoleur, quelquefois bien malsain, toujours ennuyeux, Tideland est un ratage! Terry Gilliam avait pour habitude de toujours me laisser la porte, au minimum entre ouverte, histoire que je puisse mettre au moins un pied dans ses mondes (quitte à la forcer un peu... Lire la critique de Tideland

26 11
Critiques : avis d'internautes (72)
Tideland
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Là ou gisent les épaves des rêves et des espoirs

Lorsqu'il était encore jeune Terry Gilliam fit un film qui s'appelait Brazil. Dans ce film, il nous déclarait déjà qu'il ne croyait plus vraiment en l'homme et sans doute encore moins en la société qu'il a créé, mais il nous laissait cette petite lueur d'espoir...les rêves. On pouvait encore croire aux rêves, s'y enfuir, s'y enfouir pour trouver la beauté, la joie, l'amour et même un peu... Lire la critique de Tideland

40
Avatar Samu-L
8
Samu-L ·
jolies ténèbres

Moi je trouve que ce film est un pari esthétique du malsain parfaitement réussi. Terry Gilliam a clairement choisi d'essayer de montrer du beau à travers du glauque. Résultat, voici quelque chose de sacrément dérangeant mais néanmoins très original. Quand on traite de sujets aussi détonnant et dérangeant que la nécrophilie, l'inceste ou même le viol, forcément faut s'attendre à quelque chose... Lire l'avis à propos de Tideland

5
Avatar villou
8
villou ·
Découverte
Si je ferme mes jolis yeux et si je fais un effort...

peut-être que je me réveillerai dans ton rêve ? D'une beauté brutale, bouleversant, ce film est une sorte de petit conte cruel malsain et moderne. Très bonne adaptation du livre du même titre, il raconte l'histoire de Jeliza-Rose, petite fille de junkies qui s'invente sa vie au milieu du cauchemar ambiant. Une narration en second plan extrêmement dure, adoucie par les fantasmes infantiles de... Lire l'avis à propos de Tideland

31 1
Avatar Evether
9
Evether ·
Critique de Tideland par moumoute

J'aurai bien mis 7 pour la dernière demi-heure un peu longuette, mais devant la moyenne aussi basse pour un film aussi bien, je peux pas m'empêcher de "surnoter". J'aime ce film horriblement malsain et glauque (drogue, nécrophilie...) vu à travers les yeux innocents et purs de la petite Jeliza-Rose, qui transforme la réalité lugubre en conte onirique d'une beauté époustouflante. Lire l'avis à propos de Tideland

9
Avatar moumoute
8
moumoute ·
Critique de Tideland par Misarweth

Esthétique, poétique et violent. Se prend pour un conte pour enfant. Se rend comme un voyage un peu trop rapide, un peu trop tordu. Dérangeant. Et en même temps souriant. Pas de ces dents aiguisées et sanglantes des poupées psychopathes. Non, juste comme ce sourire de l'enfant qui s'invente une cohérence bien réelles là où les adultes ne voient que le bardak du bizarre. Souvenirs d'un fou... Lire la critique de Tideland

8
Avatar Misarweth
8
Misarweth ·
Toutes les critiques du film Tideland (72)
Bande-annonce
Tideland
Vous pourriez également aimer...