Affiche Trois souvenirs de ma jeunesse

Critiques de Trois souvenirs de ma jeunesse

Film de (2015)

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par orioto

Desplechin assez réjouissant, même si logiquement un peu longuet, qui se perd en nombrilisme mélancolique. Mais réjouissant tout de même, principalement pour Quentin Dolmaire, et sa gouaille, et son horrible voix, incarnation surréelle d'une autre époque, d'un charisme Doinelien. Il hante le film par sa candeur, son innocence entre deux ages, et c'est même assez malheureux qu'Amalric ne... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar orioto
7
orioto ·

Un amour sincère, à fleur de peau

Présenté durant la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, Trois souvenirs de ma jeunesse est un préquelle à Comment je me suis Disputé… (ma Vie Sexuelle). Cependant, nul besoin d’avoir vu l’opus précédent pour pouvoir apprécier le onzième long-métrage de Arnaud Desplechin. On retrouve le personnage de Paul Dédalus (Mathieu Almaric tout en sobriété) qui de retour en France, après des années... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Paul_Gaspar
9
Paul_Gaspar ·

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par arsènelupin

Il y a des films où l'esthétique l'emporte sur les sens, où on noit le poisson sous un côté "Nouvelle Vague". Des films hermétiques, limite masturbation intellectuelle. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Trois Souvenirs de ma jeunesse n'appartient pas à cette catégorie. Le film n'est pas seulement parcouru par une inventivité formelle (split-screen, ambiance 80s, personnages... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar arsènelupin
7
arsènelupin ·

Décevant

C'est bien filmé, les dialogues sont travaillés, mais était-ce nécessaire ? J'ai trouvé que la façon dont il traitait de son sujet donnait un côté complètement artificiel au film. On s'attend à des histoires d'adolescents, et finalement on a l'impression d'être spectateur du narcissisme mal placé du réalisateur... Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres, mais le film ne montre que des ados... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar ABL
3
ABL ·

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par ALIQUIS

Très belle histoire d'amour, poignante et vraie. De beaux personnages, bien incarnés avec ce qu'il faut de détachement, de nonchalance. Une vraie grâce s'impose, avec douceur, de manière assez aérienne. Revisiter son adolescence et ses souvenirs est souvent nostalgique et mièvre, on retrouve la première caractéristique mais une dynamique et une justesse sentimentale en lieu et place de la... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar ALIQUIS
8
ALIQUIS ·

Que reste-t-il de nos amours ?

C'est du Truffaut. C'est du Hitchock. C'est du Desplechin. Trois moments de la jeunesse de Paul Dedalus, cet homme qui dans Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) nous plongeait déjà dans les affres de l'Ulysse propre à Joyce et qui revient là nous expliquer comment il a été un héros, comment il a détesté sa mère et comment il a aimé une première Esther du temps de sa... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar LuxLisbon
9
LuxLisbon ·

L'amour à 20 ans

Paul Dédalus, sur le point de rentrer en France après plusieurs années d'exil, se remémore de trois périodes de sa vie passée: son enfance, un voyage scolaire en Russie, et son adolescence, rencontre avec l'amour de sa vie, Esther. Si la première partie est rapide et pose le socle d'une enfance violente entre sa mère instable et ses fugues pour fuir un père violent, la 2ème est... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Bluemornings
9
Bluemornings ·

Un narratif un peu bancal mais un film sensible et bien interprété.

Voici le dénommé Paul Dédalus (patronyme que l’on ne croise pas pour la première fois dans la filmographie de Desplechin), anthropologue, interprété, dans sa maturité, par un Mathieu Amalric au regard toujours aussi fixe. Ayant vécu loin de France pendant près de vingt ans, il s’apprête à quitter le Tadjikistan pour retrouver sa terre natale et y prendre un poste dans un ministère. À sa... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar abarguillet
7
abarguillet ·

Un sentiment ... partagé

Peu de films m'ont à la fois autant émerveillé par certaines scènes, et à la fois autant exaspéré pour d'autres. Le début du film est particulièrement maladroit, les acteurs décevants, les situations parfois un peu grotesque, tout en ayant une idée de fond intéressante. La troisième partie était beaucoup plus touchante où niveau des personnages, attachants et sincères. Néanmoins le jeu des... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar jujumaries
6
jujumaries ·

"Intact. Ma fureur intacte. Un amour intact. Un chagrin intact."

C'est un film mélancolique et poignant sur l'impossibilité d'oublier le passé. Au début , Paul Dedalus quitte le Tadjikistan en laissant derrière lui une femme. Ils sont tous les deux dans une chambre, ils viennent manifestement de faire l'amour, elle organise le transfert de ses bagages. Il y a un moment très beau, elle est à califourchon sur lui, joueuse, espiègle, et l'émotion arrive, la... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Sa-boo
8
Sa-boo ·