Affiche Trois souvenirs de ma jeunesse

Critiques de Trois souvenirs de ma jeunesse

Film de (2015)

Ca dépend comment on le regarde...

En soi, Trois souvenirs de ma jeunesse est un bon film. Découpé en trois chapitres, donc le second qui se regarde comme un petit film d'espionnage politique assez excitant, il permet de renouer avec l'écriture élégante de Desplechin, ses personnages complexes et enflammés, son approche de l'intime comme vecteur du rapport au monde. Mais Trois souvenirs de ma jeunesse... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Alexandre Agnes
6
Alexandre Agnes ·

Le dédale de la mémoire

Ca commence par un prétexte: Paul Dédalus, anthropologue, quitte le Tadjikistan suite à sa nomination au Quai d'Orsay. Il retrouve la France qu'il a quitté presque une décennie plus tôt, mais à l'aéroport, on lui annonce que son identité pose problème: il existe un autre Paul Dédalus, même nom, date et lieu de naissance, taille, couleur des yeux... Et là, Mathieu Amalric (qui joue Paul... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Thomas Vincent
8
Thomas Vincent ·

Mon film 2015

C'est une sorte de "préquel" de "Comment je me suis disputé ma vie.....". Ce film est un hommage à Truffaut à tous les niveaux, Paul Dedalus est le Doinel de Despeschins, tant sur le personnage que sur la manière de jouer. Les 2 jeunes acteurs qui jouent Almaric et Emmanuelle Devos, jeunes sont époustouflant (mention spéciale au garçon). Le film est brillant dans sa constructions "temporel",... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Yoda_le_Vrai
10
Yoda_le_Vrai ·

O jeunesse ennemie...

Attiré par le concept du film et par son joli titre, j'ai débarqué en pur profane dans l'univers d'Arnaud Desplechin, cinéaste français reconnu dont je n'avais vu aucune œuvre précédente. Et je dois dire que "Trois souvenirs de ma jeunesse" ne m'aura guère parlé, plombé par une écriture pompeuse et un jeu outrageusement théâtral. Je n'ai jamais vraiment cru à ces personnages qui... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

1
Avatar Val_Cancun
3
Val_Cancun ·

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par orioto

Desplechin assez réjouissant, même si logiquement un peu longuet, qui se perd en nombrilisme mélancolique. Mais réjouissant tout de même, principalement pour Quentin Dolmaire, et sa gouaille, et son horrible voix, incarnation surréelle d'une autre époque, d'un charisme Doinelien. Il hante le film par sa candeur, son innocence entre deux ages, et c'est même assez malheureux qu'Amalric ne... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar orioto
7
orioto ·

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par arsènelupin

Il y a des films où l'esthétique l'emporte sur les sens, où on noit le poisson sous un côté "Nouvelle Vague". Des films hermétiques, limite masturbation intellectuelle. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Trois Souvenirs de ma jeunesse n'appartient pas à cette catégorie. Le film n'est pas seulement parcouru par une inventivité formelle (split-screen, ambiance 80s, personnages... Lire l'avis à propos de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar arsènelupin
7
arsènelupin ·

Décevant

C'est bien filmé, les dialogues sont travaillés, mais était-ce nécessaire ? J'ai trouvé que la façon dont il traitait de son sujet donnait un côté complètement artificiel au film. On s'attend à des histoires d'adolescents, et finalement on a l'impression d'être spectateur du narcissisme mal placé du réalisateur... Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres, mais le film ne montre que des ados... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar ABL
3
ABL ·

T'a-t-on déjà aimée plus que sa propre vie ? Eh bien, moi c'est comme cela que je veux t'aimer.

Allez, un petit 10 comme on n'en fait plus... Avant tout, dire que la bande-annonce ne rend pas forcément honneur au film... c'est décousu, on croit que l'intrigue centrale est autre chose que ce que nous propose le film, ça paraît même un peu mièvre et j'avais peur que ce soit lent, avec la présence d'Amalric (encore un peu traumatisée par la Chambre Bleue héhé)... Et puis quand... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar Adagiooo
10
Adagiooo ·

Critique de Trois souvenirs de ma jeunesse par ALIQUIS

Très belle histoire d'amour, poignante et vraie. De beaux personnages, bien incarnés avec ce qu'il faut de détachement, de nonchalance. Une vraie grâce s'impose, avec douceur, de manière assez aérienne. Revisiter son adolescence et ses souvenirs est souvent nostalgique et mièvre, on retrouve la première caractéristique mais une dynamique et une justesse sentimentale en lieu et place de la... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar ALIQUIS
8
ALIQUIS ·

Que reste-t-il de nos amours ?

C'est du Truffaut. C'est du Hitchock. C'est du Desplechin. Trois moments de la jeunesse de Paul Dedalus, cet homme qui dans Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) nous plongeait déjà dans les affres de l'Ulysse propre à Joyce et qui revient là nous expliquer comment il a été un héros, comment il a détesté sa mère et comment il a aimé une première Esther du temps de sa... Lire la critique de Trois souvenirs de ma jeunesse

Avatar LuxLisbon
9
LuxLisbon ·