Un film gore, qui tache, qui fleure bon l’amateurisme et la débrouillardise.

Avis sur Turbo Kid

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Produit par la RKSS (un collectif québécois), à qui l’on doit les excellents courts-métrages Ninja Eliminator (2010), Ninja Eliminator 2 : Quest of the Magic Ninja Crystal (2010) & Ninja Eliminator 3 : Guardian of the Dragon Medallion (2016). Tous les trois ayant été réalisés par François Simard, que l’on retrouve aux manettes de ce court-métrage de 5min.

T is for Turbo (2011) devait faire partie du film à sketchs The ABCs of Death (2012), mais à l’issue du concours, il n’a pas été retenu (d’où son titre, qui initialement était "Turbo Kid").

Ce film est un hommage assumé et délirant aux nanars et autres SériesB post-apocalyptiques que l’on pouvait découvrir dans les vidéos clubs au milieu des 80’s.

Réalisé par des passionnés, des amoureux du genre et nostalgiques d’un certain cinéma qui se fait de plus en plus rare (comme en témoigne leurs précédentes productions). Un film gore, qui tache, qui fleure bon l’amateurisme et la débrouillardise.

A noter que suite au succès rencontré par ce court-métrage, le collectif a pu développer une version longue avec Turbo Kid (2015).

http://bit.ly/CinephileNostalGeekhttp://twitter.com/B_Renger

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 77 fois
Aucun vote pour le moment

RENGER a ajouté ce court-métrage à 1 liste Turbo Kid

Autres actions de RENGER Turbo Kid