Avis sur

Un moment d’égarement

Avatar Black-Night
Critique publiée par le

Remake du film homonyme réalisé par Claude Berri et sorti en 1977. N'ayant pas vu l'original, je ne peux distinguer duquel des deux est le meilleur. En tous les cas, je pense que l'objectif de ce remake est de rafraîchir tout ça, et c'est plutôt réussi.

On a droit à une comédie sympathique à l'ironie dramatique soulevée par l'élément déclencheur du sujet.
L'histoire de deux pères divorcés Antoine et Laurent, amis de longue date, partent en vacances en Corse avec leurs filles respectives Louna et Marie âgées de 17 et 18 ans. Tout se passe pour le mieux jusqu'à ce que tout bascule lorsque Laurent et Louna ont une aventure. Mauvaise ambiance et quiproquos seront à l'appelle au sein de nos protagonistes.
Alors le film est relativement bon ainsi que rafraîchissant et drôle mais n'est pas non plus extra qu'on se le dise. Il n'échappe pas à quelques clichés et une intro un peu longuette. Une fois l'élément déclencheur arrivé, tout s'enchaînent à merveille pour notre plus grand bonheur. L'ensemble fait sourire et rire grâce aux interprétations des différents acteurs et aux situations. La réalisation y est jolie avec de beaux plans, elle est relativement bien maîtrisée dans l'ensemble. La bande son très axée nouveautés tubes de l'été marche très bien et reste de qualité dans l'ensemble avec de bons titres entraînants.
Le casting est relativement bon avec : François Cluzet très bon bien qu'un brin dans le sur-jeu et très drôle aussi, Vincent Cassel très bon et très juste, petit bémol pour les deux jeunes et jolies Alice Isaaz et Lola Le Lann qui nous donnent des interprétations en sur-jeu notamment au début. Cela s'arrangera par la suite et l'ensemble reste bon.
Un film qui donne le sourire, il est rafraîchissant et reste un bon moment à passer. Il est à voir pour s'égarer un moment avec ce quatuor en Corse.
Ma note : 7/10 !!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 712 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Black-Night Un moment d’égarement