Affiche Un singe en hiver

Critiques de Un singe en hiver

Film de (1962)

Un homme faillible en toute saison

Le pli est pris depuis 14, peut être avant, on résout le réel et sa dichotomie avec nos souhaits dans l'alcool. Ici, outre 2 acteurs absolument sublimes, (Dieu sait que je déteste Gabin, mais là il est génial) on découvre un aphorisme caché dans l'alcool dont s'abreuvent les héros: dans in vino veritas il y a plus que le second degré où nous mène la deshinibition. Ici un homme renonce à... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

2 4
Avatar Prunzy
8
Prunzy ·

A boire tavernier ! Non Bertrand, pas toi

Je dois bien vous avouer que je suis un peu déçu à la sortie de ce film. Non pas que j’en attendais monts et merveilles, mais au vu de sa réputation, et des différents échos que j’ai pu en avoir, la salive m’était quelque peu montée aux babines. Bien entendu, je ne dis pas qu’Un singe en hiver est un mauvais film, loin de moi d’émettre un pareil avis, mais il m’a laissé sur ma faim, et je... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

13 4
Avatar Confucius
6
Confucius ·

UN SINGE EN HIVER de Henri Verneuil

Un des films majeurs de Henri Verneuil. Adapté du roman d'Antoine Blondin, Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo réunis pour la seule fois au cinéma et qui font des prouesses. Un scénario magnifique et touchant sur cet homme qui vient chercher sa fille. Des dialogues réjouissants signés Michel Audiard. Une musique somptueuse de Michel Magne, et une réalisation à la hauteur avec un feu d'artifice en... Lire la critique de Un singe en hiver

7 1
Avatar littlebigxav
8
littlebigxav ·

Critique de Un singe en hiver par shanghai

Il n'est jamais trop tard pour bien faire... Je viens de voir 'Un Singe En Hiver' pour la première fois. Ce film est un petit bijou. Que dire de la rencontre entre Gabin, Belmondo emmenant les dialogues d'Audiard... Le film me parle diablement. Tout d'abord Villerville (Tigreville dans le film), sur l'ancienne route de Deauville venant du Havre où j'ai grandi, la petite montée à la... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

4 2
Avatar shanghai
9
shanghai ·

Tous des enfants de Nietzche

Gabin et Belmondo réuni ... Un seul de ses acteurs est déjà une raison suffisante pour voir un film, alors, les deux noms sur la même affiche, autant dire que mon petit cœur avait déjà du mal à rester en place avant le générique de début. Un début grandiose, où, en 1944, Albert Quentin (joué par Jean Gabin), alcoolique assumé, promet à sa femme, Suzanne (Suzanne Flon) de ne plus toucher à une... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

4 1
Avatar mavhoc
9
mavhoc ·

Beaucoup de sens...

Peut être que cette histoire de vieil homme qui sent le poids du temps sur ses épaules peut paraître léger, mais on est en plein cœur d'une thématique emblématique : le temps qui passe. Au cœur de la guerre, Jean Gabin prend conscience que son temps de l'ivresse est passé, s'il veut vivre un peu plus longtemps en tout cas. Et puis surtout s'il veut que sa gentille femme reste avec lui.... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

4 1
Avatar David Toubiana
9
David Toubiana ·

Critique de Un singe en hiver par Alligator

Pour moi monument du cinéma français. C'est un film qui regorge de bijoux : des scènes aux dialogues ciselés de main de maître par messire Audiard, des acteurs qui ont parfaitement en bouche cette délicate prose. La photo noir&blanc de Louis Page est magnifiée par un cinémascope totalement à la pogne d'un Henri Verneuil connaisseur et impeccable comme toujours. Sa réalisation comme sa mise en... Lire la critique de Un singe en hiver

4
Avatar Alligator
9
Alligator ·

Mais qu’est-ce qu’il te prend à dire « Yep » comme ça ?

Ode à l'ivresse, aux promesses et à l'amitié Des sensations qu’ils pensaient perdues à jamais Malgré l'inquiétude de celles qui les aiment Ils se laissent aller à manger des nems Deux histoires où deux voyages s’entrecroisent Deux hommes émerveillés par différents paysages L'un l'Asie berceau du Yang Tsé Yang le célèbre fleuve L'autre l'Hispanie théâtre où toréadors se meuvent Les... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

9 6
Avatar Joejoe
8
Joejoe ·

Critique de Un singe en hiver par Rubat

En tout cas ce film m'a fait aimé le Picon-bière. "Arrière les Esquimaux ! Je rentre seul. Un matador rentre toujours seul ! Plus il est grand, plus il est seul. Je vous laisse à vos banquises, à vos igloos, à vos pingouins." Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

6 2
Avatar Rubat
10
Rubat ·

Albert, regarde c'est moi le Christ ....

Un film que j'avais envie de voir depuis un petit moment pour ma culture générale et pour m'intéresser un peu à Gabin et Belmondo. Je ne suis pas fan des films en noir et blanc mais je pense qu'il va faire parti de mon top 10 des filmsen noir et blanc. Je n'accroche pas trop avec Gabin, je l'ai juste adoré. Je n'ai pas vu le temps passé en regardant ce film. Le flamenco de... Lire l'avis à propos de Un singe en hiver

1
Avatar Aurelie Gr
8
Aurelie Gr ·