Advertisement
Affiche Underground

Critiques de Underground

Film de (1995)

wie einst Lili Marleen

https://www.youtube.com/watch?v=8DXruigKRRc « Il était une fois un pays ». Bienvenue dans le conte kusturicien. Ici, il n'y a pas de fées ni de lutins, mais des hommes, des femmes et des animaux, de la musique, de l'alcool et du sexe. Ici, pas de royaume féerique, mais la Yougoslavie. La Yougoslavie de 1941 à 1991. Depuis... Lire la critique de Underground

49 6
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Il était une fois la Yougoslavie

Incontestablement, pour Kusturica, il y a eu un avant et un après Underground. Une Palme, une polémique et une tempête médiatique nous l'on peut être tué, pas complètement, certes car le Serbe est robuste, mais en partie tout de même ! Jamais plus on ne trouvera ce subtil équilibre entre gravité et légèreté, drame et humour ou entre insolence et poésie !... Lire la critique de Underground

46 4
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Les noces révèlent.

Des débuts en fanfare : c’est, au sens propre comme au figuré, l’ouverture tonitruante d’Underground : l’éclat des cuivres, la course folle et éthylique ponctuée de chants braillards, de billets de banque et de coups de feu vers le ciel annonce le programme de la farce tragique à venir. Dans une ville déjà sous les bombes, les individus vivent au diapason :... Lire l'avis à propos de Underground

32 6
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

"La guerre n'est la guerre que lorsque le frère agresse le frère."

Bien des critiques ont déjà dû être faites sur ce film et la mienne n'apportera certainement pas un éclairage révolutionnaire, néanmoins si quelques uns lisent cette critique se trouvant être dans le même cas que moi il y a quelques heures et ne l'ayant pas encore vu, je me dois d'avertir que cette critique contient des spoils. SPOILS INSIDE Voilà, c'est fait. Blacky... Lire la critique de Underground

29 6
Avatar EIA
10
EIA ·

Mis dans l'abîme

Tout est là. Dès les premières secondes, tout est là. Une musique folle, entrainante, une fanfare, des billets qui volent, des coups de feu anodins, la folie, le délire. Et surtout, des personnages uniques, grands, qu’on identifie à une vitesse folle. « Je suis un homme libre. » Tout comme pense l’être Blacky, personnage principal qui se permet les plus grandes folies, le réalisateur Emir... Lire l'avis à propos de Underground

35 23
Avatar TheBadBreaker
9
TheBadBreaker ·

Une angoisse sourde et rythmée.

Palme d’or au festival de Cannes 1995, « Underground » de Emir Kustrurica (adaptation de la pièce de Dušan Kovačević) nous plonge en Yougoslavie du début des années 1940 jusqu'à la fin de la guerre froide. Kusturika évoque avec humour et sur un ton satirique cette période de l'histoire de l'ex-Yougoslavie à travers une passionnante et attachante galerie de personnages où on ne trouve ni bon ni... Lire la critique de Underground

18 1
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Underground pas zéro.

Kusturica nous fait voyager à travers cinquante ans d'histoire de la Yougoslavie, sans jamais nous ennuyer. Hilarant, puis terriblement triste, le film nous dresse le portrait d'un pays ravagé par les guerres : Seconde Guerre Mondiale d'abord, puis Guerre Froide, puis Guerre de Bosnie. Un pays riche pourtant (voir l'allégorie de la valise de billets), mais que les affrontements ravagent. Un film... Lire l'avis à propos de Underground

10 2
Avatar Pedro_Kantor
10
Pedro_Kantor ·

Chef-d'oeuvre souterrain

« Ce que Kusturica a mis en musique et en images, c'est le discours même que tiennent les assassins pour convaincre et pour se convaincre qu'ils sont en état de légitime défense car ils ont affaire à un ennemi tout-puissant. » Alain Finkielkraut avant d'avoir vu le film « Kusturica convertit la boue en or et un chapelet de manipulation grossière en gerbe de paradoxes éblouissants. » Alain... Lire la critique de Underground

8
Avatar Nicolas Ben El Gwai
10
Nicolas Ben El Gwai ·

Critique de Underground par Kamila-Alice

Un mélange tzigane de Raul Ruiz et Federico Fellini, c'est inoui. Cette longue fresque historique complétement folle et délirante méritait sa Palme. C'était encore à l'époque où Cannes donnait des prix cohérents. On se laisse emporter dans cette fanfare violente, désespérée, folle et pleine d'ivresse joyeuse. Le film peut sembler un peu long mais impossible tant on est captivés, on suit le... Lire la critique de Underground

6 8
Avatar Kamila-Alice
9
Kamila-Alice ·

Vous n'auriez pas vu Jovan ?

Avant de démarrer cette critique (qui est un peu longue) 2 mots : Underground est un des films qui m'a le plus marqué de toute ma vie, et fait partie de la trilogie grandiose de Kusturica : Le Temps des gitans - Arizona dream - Underground. Trois films qui sont littéralement des chef-d'oeuvre. Oui monsieur. Il y en a eu d'autres, des fresques historiques souvent trop longues, dans lesquelles... Lire l'avis à propos de Underground

8 1
Avatar Arthur Suldoc'h
10
Arthur Suldoc'h ·